11/10/2016

JUTEUX PETROLE?

«LE SENEGAL VA TOUCHER 58 % DES RECETTES DE L’EXPLOITATION DU PETROLE»

senegal_petrole_offshore.png

El Hadji Mamadou Diao dit Mameboye a déclaré que l’Etat du Sénégal va toucher 58% des recettes que va générer l’exploitation des hydrocarbures. L’inspecteur des impôts et des domaines, par ailleurs Responsable politique de l’APR à Kolda, était l’invité de Point de Vue, hier, dimanche 9 octobre, sur la télévision nationale.
Si le Sénégal (Pétrosen) ne dispose que 10 % des actions dans les contrats d’exploration des hydrocarbures, contre 30 % à Timis Corporation et 60 % à Kosmos Energy, il n’en sera pas ainsi au moment de l’exploitation. La confidence est de El Hadji Mamadou Diao dit Mameboye. Invité de l’émission Point de Vue sur la télévision nationale, Mameboye Diao, inspecteur des impôts et de domaines, par ailleurs responsable de l’Alliance pour la République (APR) à Kolda, a soutenu que le Sénégal va toucher 58 % des recettes.
«En général, lorsqu’il s’agit de partage de production les taux les plus usuels sont à 48% pour le compte de l’Etat contre 52% pour le privé. Mais dans ce cas précis, l’Etat du Sénégal est allé jusqu’à 58% en terme de partage», a-t-il déclaré pour précise-t-il éviter toute manipulation de «l’opinion à qui, on voudrait faire croire que le pétrole du Sénégal va disparaître entre les mains des privés».
Sans personnaliser le débat déclare M. Diao: «les principales interrogations sur cette histoire de Pétro-Tim, c’est d’abord est-ce qu’il y a des avantages indus qui ont été accordés à cette entreprise? Deuxièmement, est-ce qu’il y a une autorité politique qui a bénéficié de faveurs indus dans le cadre de ce processus? Troisièmement est-ce que ces avantages accordés à Pétro-Tim ou Timis corporation ou alors à Kosmos Energy sont conformes à la loi? Et enfin quatrièmement est-ce que les sociétés qui sont dans le même secteur ont eu des avantages différents les uns les autres?»
«Et pour ces quatre questions vous verrez qu’à aucune façon l’opposition ne peut nous prendre en faute», a tranche-t-il.
Aliou Sall blanc comme neige
«Tous les contrats signés par Petro-Tim sont des contrats-types. Ce sont des contrats signés par tout ce qui font dans l’exploration pétrolière. Donc, tous les contrats signés sont les mêmes. C’est l’égalité des entreprises dans le concours à l’activité économique. Et là, il n’y a rien qui a été fait pour favoriser Petro-Tim. S’agissant de la deuxième question, Alioune Sall, à cette époque, n’avait aucune activité politique connue. Mieux, l’approche contractuelle a été faite en 2012 sous le magistère du président Abdoulaye Wade. Et que même si on pouvait supposer une connivence avec Abdoulaye Wade, elle aurait pu être notée entre eux. Parce que ce contrat a été signé entre Petro-Tim, Karim Wade et le Président Abdoulaye Wade. C’est là le début du processus», rappelle Mameboye Diao.
Avant de s’interroger : «Pourquoi cette licence accordée à Petro-Tim depuis lors par Wade pouvait être retirée par Macky Sall? » «Lorsque vous signez un contrat pétrolier, le code pétrolier vous astreint à des obligations et si vous ne respectez pas le cahier de charges, les permis peuvent être retirés. Aujourd’hui, ils sont en train de respecter ces dispositions».
«Et enfin dans le cas du partage Petro-Tim a plus subi des dispositions contractuelles que le cadre normatif général», souligne-t-il.
Jean Pierre MALOU/Sudonline

Commentaires

Un article précédent annonce que l'Etat sénégalais a vendu l'exploitation du pétrole pour 10 ou 12 ans aux investisseurs-foreurs avant de toucher des bénéfices ? L'article ci-dessus annonce que l'Etat sénégalais va toucher 58 % des recettes de l'exploitation pétrolière ? D'autres articles racontent d'autres histoires ou le manque de transparence dans les transactions, certaines dénoncés opaques du côté du Brother Sall dans des journaux. D'autres, croient au pétrole, sauveur de la nation pour rembourser toutes les emprunts et les aides contractés. D'autres croient à une peste polluée et polluante pour le pays, mettant en fuite définitivement les touristes. Ou une source déstabilisatrice du pays comme au Nigeria ou au Vénézuela. Enfin, cela va entrainer l'arrivée rapide des extrémistes islamistes, pour d'autres....Toutes ces déclarations, certaines sensées, c'est de l'enfumage du peuple, alors qu'aucun baril n'est encore sorti des forages.
Wait and See !

Écrit par : issa gibb | 11/10/2016

Répondre à ce commentaire

Tv, radio et journaux du Sénégal devraient donner des informations claires au peuple.
Certains de nous croyons à tout ce qu'on dit surtout quand il s'agit de pognon.
Wassalam.

Écrit par : Lola diolla | 12/10/2016

Répondre à ce commentaire

Il suffit que le pouvoir change ,et vous pourrez toujours sortir votre " contrat" !......
ceci n'engage personne en fait de faire des déclarations pour faire croire au "bon peuple" que demain il serait "riche" !...

Écrit par : oyster | 12/10/2016

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.