19/10/2016

CE N'EST PAS LE SEUL DANGER QUI MENACE ST LOUIS...

Exploitation du pétrole: des menaces pèsent sur la pêche à Saint-Louis

10420324-17076249.jpg

« Il faut que nous voyions ensemble comment juguler les difficultés qui vont sans doute apparaître et amoindrir, le plus que possible, les risques auxquelles ces populations vont être exposées », a expliqué, mardi, le professeur Ndioro SOW, président du conseil de quartier de l’hydrobase (sous quartier de la Langue de Barbarie).
Les populations des pêcheurs doivent être considérés comme ailleurs des paysans dont les terres cultivables vont être utilisées par des sociétés », a-t-t- ajouté, en mettant l’accent sur l’urgence de prendre en compte ces « préoccupations ».
Le Professeur SOW qui s’exprimait en marge d’un atelier de lancement d’un programme social de Kosmos Energy, en charge de l’exploitation de ressources, a insisté sur la nécessité d’impliquer les populations dans la démarche pour éviter une éventuelle colère et fronde des pêcheurs.
la vidéo: https://www.youtube.com/watch?v=iwxRYZZ66ww
Ndarinfo

Commentaires

allez y ! pollueur contre braconniers !

Écrit par : olivier | 19/10/2016

Répondre à ce commentaire

Il est certain que l'annonce de l'exploitation du pétrole sur les côtes sénégalaises inquiètent les secteur de la pêche en diminution et le secteur du tourisme moribond.
L'exploitation pétrolière et ses déchets non contrôlés seront vite la mort de la pêche et du tourisme, via la mort des ressources premières du peuple sénégalais.
Il y a de quoi s'inquiéter en effet, de plus que tout est opaque et sans transparence. Les risques de pollution ??? Qui fore quoi, qui gère quoi, qui gagne quoi ???

Écrit par : issa gibb | 20/10/2016

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.