27/10/2016

FIASCO DE L'OPERATION TALIBE

L’opération de retrait des enfants des rues piétine

f2982b18e2f9a83e820b07e710d2eeac8200f562.jpg

Sur 30 160 enfants ciblés, 1083 ont été retirés des rues depuis le déclenchement de l’opération au mois de juin dernier. Au total, 53 sorties ont été effectuées.
Ce faible résultat ne surprend pas le directeur de la protection des droits des enfants et des groupes vulnérables, Niokhobaye Diouf. Il dit : « Quand on a commencé les opérations, on s’est rendu compte qu’on ne peut pas trouver 30 000 enfants dans la rue, ce n’est pas possible. Beaucoup de familles ont retiré leurs enfants. »
Malheureusement, ce n’est pas un retrait définitif. Ce qui fait que malgré l’entrée en vigueur de la mesure et les rondes de la Brigade spéciale des mineurs de la police, des enfants mendiants sont toujours visibles dans les rues de Dakar.
« C’est des jeux de cache-cache, souffle Niokhobaye Diouf. Certains de ces cas n’ont aucune source de revenu à part la mendicité. Ce qui fait qu’ils sortent très tard ou en milieu de journée et ces enfants sont conseillés de cacher lorsqu’ils voient les véhicules. » (Source : Le Populaire)
Seneweb News

Commentaires

Ce faible résultat ne surprend pas le directeur de la protection des droits des enfants et des groupes vulnérables, Niokhobaye Diouf. Il dit : « Quand on a commencé les opérations, on s’est rendu compte qu’on ne peut pas trouver 30 000 enfants dans la rue, ce n’est pas possible ???? ce monsieur est a Dakar ?? moi chaque jour je sort de chez moi j'en ai dix toute les cents metres qui me demmandes rhaliss rhaliss,, et parfois insistants,,,,jamais je n'ai vu personne de je ne sait qu'elle organisation,,ou encore moin une ong avec leur gros 4/4!!! mais bon ça as fais un peu de pub,,,et sans doute des fonds,,qui sont aller je ne sais ou,,,

Écrit par : samy | 27/10/2016

Répondre à ce commentaire

Tout le monde sait que c'est un fiasco. Il y a probablement une forte opposition sous-jacente à la disparition des enfants talibés mendiants, dans les rues de Dakar et autres villes. A qui la faute ?

Écrit par : Candide | 27/10/2016

Répondre à ce commentaire

Tout le monde sait que c'est un fiasco,mais personne ne bouge!!!les états unis ont pourtant payer,donc l'état Sénégalais a les moyens d'agir!!!alors que font ils??A part trembler devant les marabouts,pas grand chose pour ne pas dire rien et les petits talibés de plus en plus jeunes déferlent dans les rues,il faut boycoter cette destination,et surtout ne rien donner a ses gosses pour éviter,l'enrichissement des marabouts ,qu'ils comprennent que la mendicité de ses gamins ne les nourrit plus

Écrit par : eddy | 27/10/2016

Répondre à ce commentaire

il n'y a pas qu'à Dakar qu'il y a des talibés mais dans toutes les régions !!!! c'est une honte

Écrit par : finet | 27/10/2016

Répondre à ce commentaire

Sans une condamnation du Sénégal pour esclavagisme d'enfants par le Service des Droits de l'Homme de l'ONU.
Sans une condamnation du Sénégal pour Crime contre l'Humanité par la Cour Internationale de Justice de La Haye.
Sans une condamnation générale des institutions internationales du Sénégal pour traite négrière d'enfants.
Les trafics d'enfants talibés et leurs exploitations par la mendicité forcée avec toutes s les autres maltraitances connues continueront pour longtemps au Sénégal.
Par la toute puissance maraboutique satanique qui gouverne le pays, par la lâcheté des gouvernements successifs.
Le Sénégal, pays esclavagiste d'enfants est à jeter au banc de la société internationale, il ne mérite aucun respect car il est parjure à toutes les droits envers l'enfance.
La Honte du Sénégal continue de plus belle, le retrait des enfants mendiants et des talibés mendiants de la rue n'aura été qu'un enfumage gouvernemental supplémentaire.
Le mensonge et la lâcheté ne sont- elles pas, les armes premières des politiques ! Les enfants talibés esclaves, ils s'en foutent comme leurs premières chemises.

Écrit par : issa gibb | 27/10/2016

Répondre à ce commentaire

Merci Issa, tu ne saurais mieux exprimer ce que tu viens de dire. J'approuve totalement.

Écrit par : Mimi M | 28/10/2016

Encore une coquille vide. Il y a tellement de coquilles vides, on en fait même des îles.

Écrit par : bill | 27/10/2016

Répondre à ce commentaire

Quelle désolation! Que faut-il faire pour que cette situation change. Y'a t-il des citoyens prêt à s'engager pour éradiquer ce phénomène qui nous fait souffrir. Faut-il attaquer l'Etat pour non assistance de personne en danger? Comment veut-on expliquer à nos enfants de ne pas partir à l'étranger avec des risques de mort si dans leur propre pays ils n'ont aucune protection infantile.

Écrit par : gueye | 28/10/2016

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.