30/10/2016

MOINS DE BOIS BRACONNE

Aly aidar note une "nette diminution " du trafic de bois en Casamance

10485881-17208664.jpg

Le trafic du bois en Casamance est en "nette diminution", a soutenu, samedi à Dakar, l’écologiste sénégalais Aly Haïdar. M. Haïdar a tenu ces propos devant le Premier ministre Mahammed Dionne qui présidait la cérémonie de graduation de l’Institut africain de management (IAM). Ancien ministre de l’environnement, Aly Haïdar a été le premier à sonner, au mois de mai dernier, l’alerte sur la coupe abusive de bois et son trafic vers la Gambie. Le directeur de l’Oceanium avait, au cours d’une conférence de presse, affirmé que le Sénégal a "perdu plus d’un million d’arbres depuis 2010 et la Gambie a réussi à empocher près de 140 milliards de francs CFA". Il a salué la présence fréquente des ministre des Forces armées, de l’Intérieur et de l’Environnement dans les régions de Ziguinchor, Kolda et Sédhiou. Lors d’un déplacement, en juin en Casamance, le ministre des Forces armées, Augustin Tine avait déclaré que le gouvernement sénégalais va prendre des "mesures fortes" contre la coupe abusive de bois en Casamance. "La décision est prise de faire arrêter la coupe abusive de bois dans nos forêts. Il faut que les gens qui s’adonnent à cette pratique le comprennent. Je crois fortement que cette pratique va cesser d’ici quelques jours", avait-il dit. Jeudi, au passage du gouvernement à l’Assemblée nationale, le ministre de l’Environnement et du Développement durable, Abdoulaye Baldé avait soutenu que le gouvernement a pris "à bras le corps la lutte contre le trafic illicite du bois et poursuit la riposte avec des ratissages le long des frontières". "Plus de 30 délinquants croupissent dans les prisons. C’est pour vous dire que le gouvernement prend à bras le corps la lutte contre le trafic illicite du bois. Nous sommes en train de continuer la riposte" avait-il notamment dit. "Nous voulons internationaliser le combat dans la lutte contre l’exploitation illicite du bois" avait-il relevé, soulignant que les forces de sécurité et de défense ont mené "un ratissage" le long des frontières avec certains pays limitrophes du Sénégal. "Effectivement, le trafic illicite de bois est un problème et actuellement, le gouvernement apporte une réponse. Les forces de défense et de sécurité mènent une lutte intensive contre le trafic illicite de bois", a ajouté M. Baldé.
APS/Sentbusinet

Commentaires

espérons que les mesures dureront et que c'est pas la corruption qui reprendra sinon les bois de Casamance sont foutus!!!! mais je voudrai bien savoir comment Haidar compte motiver la casamance pour replanter au plus vite.....

Écrit par : flopaty | 30/10/2016

Répondre à ce commentaire

Enfin une bonne nouvelle pour la lutte contre la déforestation et pour la Casamance. Encore Monsieur Aly Haïdar, ex-ministre de l'écologie limogé sous pression mouride, qui est toujours en première ligne pour sauver les forêts de Casamance. En plus d'avoir dénoncé les ravages de la déforestation qui lui a coûté sa place, il a continué le combat contre les coupes abusives de bois de la Gambie, des chinois et des lobbies mourides réunis, alertant la perte sans retour de ces ressources naturelles, les rixes de changement climatique et de désertification. Il a averti les institutions internationales devant le laxisme du gouvernement. Il a réussi à faire prendre conscience au gouvernement de la catastrophe en devenir et déclencher l'arrivée du général Augustin Tine pour mettre un frein et organiser des patrouilles aux frontières de la Casamance.
Monsieur Aly Haîdar, homme utile, professionnel compétent et combatif devrait être Ministre d'Etat en place. C'est un exemple à suivre pour le ministres incompétents ou endormis ou corrompus ou pervertis ou tout à la fois. Si Madame Sarr, pour le retrait des enfants mendiants talibés de la rue, avait autant de combativité que Monsieur Haïdar pour la déforestation de la Casamance depuis 4 ans, nous ne verrions plus ces gosses exploités dans les rues. C'est çà, la vraie compétence politique, un combat de tous les jours, sans rien lâcher, pour arriver à un résultat. Pas cet éternel hypocrite enfumage de la population qui ne mène jamais à rien !

Écrit par : issa gibb | 30/10/2016

Répondre à ce commentaire

Il est bien dommage qu'il ne soit plus ministre ...

Écrit par : oyster | 01/11/2016

Répondre à ce commentaire

il a du gener pour etre evincé de la sorte.....

Écrit par : flopaty | 01/11/2016

Les commentaires sont fermés.