17/11/2016

LA ROUTE TUE TROP

6773 accidents, 86 morts et 2448 blessés sur nos routes en 2016

7335995-11289986.jpg

En 2016, 6773 accidents ont été dénombrés au Sénégal, dont 86 ont été mortels, 2448 corporels et 4239 matériels. C’est ce que renseigne le rapport d’activités du Ministère de l’Intérieur. En effet, Dakar enregistre le plus grand nombre d’accidents.
L’autoroute Seydina Limamoulaye à hauteur du pont de Colobane et de la passerelle des Hlm ainsi que l’entrée de l’autoroute à péage à hauteur de l’école privée Mariama Niass, sont les zones les plus accidentogènes. Les contraventions, pour sanctionner les infractions sur la route, ont rapporté 267.8 millions de Cfa à l’Etat.
Ndarinfo

Commentaires

Je n'ose plus conduire au sénégal !!!

Écrit par : Randier Denise | 17/11/2016

Répondre à ce commentaire

Si les flics faisaient leur boulot correctement ,au lieu de racketer a tour de bras ça irait peut etre mieux!!! on arrete les toubabs et on laisse passer des clandos qui sont souvent des dangers publiques tant par leur ignorance du code que par leur véhicule pourri !!!!

Écrit par : eddy | 17/11/2016

Répondre à ce commentaire

je l'ai déjà écrit de nombreuses fois, le code de la route n'existe pas au Sénegal, les policiers et gendarmes laissent tout faire, pas de signalisation routière, plaques ou marques au sol, l'éducacion des enfants, des adolescents et des adultes fait défaut

Écrit par : jacobus | 17/11/2016

Répondre à ce commentaire

Le toubab est plus facile à "racketer" ,mais je ne souhaiterais pas conduire dans ce pays ou certain roulent à bonne vitesse entre enfants et chèvre sur ...le trottoir....

Écrit par : oyster | 18/11/2016

Répondre à ce commentaire

Si déjà ,les Sénégalais passaient leur permis au lieu de l'acheter!!!!En brousse les familles se cotisent pour envoyer un des leur faire le taxi,ils ne savent ni lire ni écrire et on leur donne le permis,alors ne soyons pas surpris du nombre d'accidents,sans compter que les gendarmes ferment les yeux en échange d'un billet!!!!!!

Écrit par : chees | 02/12/2016

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.