29/11/2016

L'ARGENT DE LA DIASPORA

la diaspora est la première source de financement externe du Sénégal

i283445314512761431._szw565h2600_.jpg

Les apports de la diaspora sénégalaise représentent la première source de financement externe du Sénégal, a indiqué dimanche le chef de l’Etat, Macky Sall, affirmant que cela a beaucoup contribué à inverser la balance de paiement du pays.
« C’est un peu plus de 900 milliards de francs CFA répertoriés annuellement par la banque centrale […]. Et il faut organiser cette masse d’argent qui ne doit pas servir seulement à entretenir les familles, mais qui doit aussi servir à l’investissement, pour en faire un effet levier » a-t-il souligné.
Le président Macky Sall recevait, dimanche à Antananarivo, les Sénégalais vivant à Madagascar, en marge de la clôture de la 16-ème Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement des pays ayant le français en partage.
Selon lui, n’eût été l’apport des Sénégalais de l’extérieur, la situation économique du Sénégal aurait été beaucoup plus difficile. Il souligne que le volume des transferts annuels des émigrés sénégalais vers le Sénégal représente deux fois l’aide publique internationale. Ce qui, selon lui, est extrêmement important.
« Donc, il est essentiel que la diaspora réfléchisse sur les mécanismes d’un investissement garanti au Sénégal, puisqu’il n’y a rien de plus désobligeant que de voir des personnes travailler dur pour gagner de l’argent qui, au finish, est dilapidé par des insouciants abonnés au repos permanent », a-t-il exhorté.
« Ceux-là détruisent ces ressources hautement acquises, ce qui est totalement inacceptable », a fustigé le chef de l’Etat, dénonçant dans la foulée « les politiques de gaspillage ». Il estime que c’est là un message à adresser à ceux qui sont restés au pays, « afin qu’ils aident ceux » qui ont émigré à « bien gérer leur argent ».
APS/Dakaractu

Commentaires

"Il n'y a rien de plus désobligeant que de voir des personnes travailler dur pour gagner de l'argent qui, au finish, est dilapidé par des insouciants abonnés au repos permanent" ?
Mais de qui, parle le Président Macky Sall en les traitant "d'insouciants abonnés au repos permanent". Des sénégalais sans travail ? Ou des religieux confrériques et des marabouts ?

Écrit par : issa gibb | 29/11/2016

Répondre à ce commentaire

toujours pertinant.............. des senegalais qui ne veulent pas travailler et vivent aux crochets du reste de leur famille sans aucun scrupule, issa , je suis désolée mais ça existe !!!!

Écrit par : flopaty | 29/11/2016

Les insouciants...Marabouts ,imams,faux religieux,et bien sur les Sénégalais sans travail,qui n'ont surtout pas envie d'en avoir,il a raison ça fait du monde...

Écrit par : eddy | 05/12/2016

oui, comme ils existent des français fainénants qui vivent aux dépens de la société avec le R.S.A

Écrit par : Ndiaye | 29/11/2016

Répondre à ce commentaire

Pardonnez-moi... vous donnez l'impression d'être ni très réfléchi, ni très avisé ! vous vous contentez à chaque fois de faire des comparaisons négatives (et quelque peu stupides) avec d'autres pays -européens de préférence- ce qui n'apporte strictement rien au "débat"... D'ailleurs aucun débat ne semble possible avec vous, qui voulez absolument et en toutes circonstances avoir le dernier mot ! Totalement affligeant.
Savez-vous seulement comment vivent et travaillent la plupart des Sénégalais à l'étranger ? Vous n'en avez sûrement aucune idée ! de même que ces familles d'ici qui attendent chaque mois leur Western-Union, sans se préoccuper le moins du monde (enfin pour la plupart, je suppose) des difficultés de leur "donateur". L'essentiel, n'est-ce-pas, c'est la solidarité... solidarité envers la famille élargie, solidarité envers les marabouts, solidarité envers les talibés, éventuellement solidarité envers les voisins pour être bien "considéré"...
Malheureusement les "donateurs" sont toujours les mêmes, ceux qui bossent, qui triment, qui se crèvent au travail, pas ceux qui encaissent et réclament plus, toujours plus.
Ici la solidarité est quasi toujours unilatérale, le "donateur" (ou bienfaiteur, ou sauveur, si vous préférez) ne recevant jamais rien en retour, parfois pas même un merci. Des reproches de temps en temps, çà oui... parce qu'il ne donne jamais assez, n'est-ce-pas ? Mais finalement, c'est tellement pratique de vivre aux crochets des autres ! Pourquoi se prendre le chou et s'enquiquiner avec ce genre de considération ?...

Écrit par : ... | 30/11/2016

Cela est bien vrai il y a beaucoup trop d'aides en FRANCE sans VERIFICATION de la situation .....
ce qui fait que nous ne pouvons plus continuer ainsi.....

Écrit par : oyster | 30/11/2016

des Gaulois ou des français de papiers ?

Écrit par : galips | 30/11/2016

les 2 mon général!

Écrit par : Ndiaye | 01/12/2016

Ma question était : Le Président Macky Sall parle de qui ? pour les insouciants abonnés au repos permanent ?

Écrit par : issa gibb | 01/12/2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire