02/12/2016

AIR FRANCE A 80 ANS AVEC LE SENEGAL

Air France au Sénégal : 80 ans et toutes ses ailes

5c24ec3f98242869e8204cab852f1da9_XL.jpg

Air France célèbre 80 ans de présence au Sénégal. En visite dans notre pays pour les besoins de cet anniversaire, le Directeur général des Ventes et des Alliances du Groupe est revenu sur les relations étroites entre la compagnie et le Sénégal.
Il y a 80 ans, Air France inaugurait son premier service hebdomadaire entre Paris et Dakar. On était le 1er décembre 1936. Dans la nuit du dimanche au lundi, un petit avion de type Dewotine 333 Cassiopée et ses dix passagers, atterrissait à Dakar après un périple de 30 heures. Depuis, les choses ont bien évolué. Aujourd’hui, Air France, c’est une liaison quotidienne entre les capitales française et sénégalaise opérée en Boeing 777 d’une capacité de 42 sièges en cabine Business, 24 en cabines Premium Economy et 315 en cabine Economy.
Une régularité qui a permis à la compagnie française de se développer et de conserver une place forte au Sénégal, comme l’a laissé entendre Patrick Alexandre, Directeur général des Ventes et Alliances. « Derrière cette présence, c’est une fidélité qui s’inscrit. Nous sommes restés fidèles à l’Afrique et au Sénégal.
Cette fidélité s’est inscrite à tous les moments, les bons comme les mauvais. Le fait de voler quotidiennement est un symbole fort. Cette présence forte nous la devons à la fidélité de nos clients sénégalais qui nous ont accompagnés depuis toutes ces années mais aussi aux autorités sénégalaises », a-t-il dit.
M. Alexandre n’a pas manqué de souligner les liens historiques qui lient cette compagnie au Sénégal. « Dakar occupe une place importante dans l’histoire du lancement d’Air France et de l’aviation. Des pages glorieuses se sont écrites ici », a-t-il dit. Et l’histoire continue de s’écrire entre Air-France et le Sénégal si l’on se fie aux différents partenariats qui les lient. On peut citer celui conclu en 2015 avec le ministère du Tourisme et des Transports aériens qui a permis de promouvoir la destination Sénégal non seulement en France mais également en Europe à travers le réseau d’Air France.
Des partenariats existent également entre Air France et des entreprises locales comme Servair et Senegal Handling Services (Shs). « Nous allons bientôt migrer vers l’aéroport de Diass où nous allons construire, suite à un appel d’offres international, une unité de production moderne et intégrée qui regroupera nos activités et qui nécessite un investissement de 3,4 milliards de Fcfa », a soutenu Amar Niang, président de Servair Sénégal, filiale d’Air France.
Dans ce même ordre d’idées, Sénégal Handling Services (Shs), née en 2014 et leader sur la plateforme de Dakar, a noué une joint-venture en 2015 en cédant 49 % des actions au Groupe Air France Klm, a fait savoir Mansour Samb, son manager.
Mais Air France, ce n’est pas que la desserte entre Paris et Dakar, c’est aussi et surtout des emplois créés au Sénégal. Aujourd’hui, selon M. Alexandre, la compagnie emploie directement 76 personnes dans différents métiers. Si l’on prend en compte sa filiale Servair et son partenaire Shs, c’est plus de 400 emplois qui sont créés.
Des partenariats envisageables avec Air Sénégal
Pour le projet de création d’une nouvelle compagnie aérienne nationale sénégalaise, rien n’est encore ficelé entre le Sénégal et Air France en termes de partenariat. Tout juste Patrick Alexandre reconnaît-il que c’est un sujet sur lequel les deux parties ont des échanges fréquents. Comme pour encourager le Sénégal à disposer d’une compagnie aérienne, il estime qu’il est important, pour un pays, d’avoir un outil pour assurer ses dessertes nationales, interrégionales voire plus.
« Ce projet avance, on ne peut pas en dire davantage, mais nous avons probablement des possibilités de nouer des partenariats avec le Sénégal », a-t-il assuré.
En 2016, au départ de Dakar, Air France a eu un bon taux de remplissage en direction de Paris notamment à l’aéroport Charles De Gaulle. Au total, 280.000 passagers ont été transportés, a fait savoir Michel Colleau. « On a eu davantage de capacités cette année. On a senti un afflux européens et français de touristes et depuis 18 mois, on est sur une bonne tendance de trafic », a-t-il dit.
El H Ibrahima THIAM/Lesoleil
http://www.lesoleil.sn/2016-03-22-23-21-32/item/58516-air...

Commentaires

Et voilà que Air France imite le Sénégal et raconte des histoires bla bla bla

Écrit par : chees | 03/12/2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire