08/12/2016

GO TO SENEGAL!

On peut les aider!

15403831_357927031231318_3246017831587152003_o.jpg

7 étudiants en 2ème année de médecine à l'université Pierre et Marie-Curie partent au mois de Juillet 2017 pour un projet humanitaire au Sénégal grâce à l'association étudiante sol'6 dans le village de M'badatte.
Ce projet consiste à financer la rénovation d'une bibliothèque, à apporter des livres, vêtements, produits d'hygiène, à sensibiliser les enfants à la santé et à l'hygiène.
Ce projet est une occasion rêvée pour apporter du soutien, un peu de confort et surtout le sourire à une population dans le besoin.
Pour mener à bien notre projet nous devons récolter des fonds, c'est pourquoi nous cherchons à nous faire connaître...
https://web.facebook.com/Sol6-S%C3%A9n%C3%A9gal-2017-3460...
Merci beaucoup pour eux!

Commentaires

Attention, aux livres comme cadeaux au Sénégal !
En décembre 2012, j'ai offert des livres de collection "la grande imagerie" sur les animaux aux enfants du village pour Noël : les animaux de la ferme, les animaux de l'arctique, les animaux des forêts, les animaux du désert, les animaux de la jungle, les animaux du ciel et les animaux des océans, etc... De retour en avril 2013, tous les livres avaient perdu leurs 2 couvertures arrachées qui servaient aux mères de familles comme pelles pour ramasser les détritus du balayage. J'étais fou de joie devant ce spectacle et le respect fait à mes cadeaux aux enfants...

A Noël 2013, j'offre à mon filleul, à sa demande répétée au téléphone, un dictionnaire de 150 000 définitions, 28 000 noms propres, 5 000 illustrations, un bel ouvrage de valeur pour un occidental moyen.... En Avril 2014, les 2 couvertures du dictionnaire servent comme pelles aux ordures des balayages de la maison...Je reste sans voix pourtant je pique des colères noires pour moins que çà. Convaincu qu'il n'y a que le Coran auquel on n'arrache pas les couvertures au Sénégal, j'ai arrêté d'offrir des livres et je n'envoie plus que des magazines ou des articles imprimés avec mon ordinateur.

Tout cela pour dire, que le projet humanitaire de ces étudiants pour la rénovation d'une bibliothèque et apporter des livres au village de M'badatte au Sénégal, me laisse perplexe. Pourquoi une rénovation de la bibliothèque ? Parce qu'ils l'ont délabré et qu'ils recommencerons dans un pays où 60% à 75 % de la population est analphabète et où on ne respecte pas les livres, sauf ce sacré Coran ! Par contre des livres pour les enseignants dans les écoles, des vêtements, des produits de santé et d'hygiène pour les villageois, des préservatifs pour lutter contre le Sida sont une bonne chose. Il faut faire attention aux dons, même humanitaires au Sénégal : ils sont détournés de leurs utilisations initiales ou ils disparaissent dans la gabegie et en fumée corruptive. C'est le Président Macky Sall qui l'a dit !

Écrit par : issa gibb | 08/12/2016

Répondre à ce commentaire

C'est vrai, les livres n'ont aucune valeur intrinsèque pour les Sénégalais (sauf pour les intellectuels peut-être). Comme Issa, j'ai également offert aux petits enfants des bandes dessinées, aux plus grands des livres de poche, à la grande soeur étudiante un dictionnaire Larousse acheté en France 95€, des jouets pour les tout petits. Quand j'ai vu l'état des BD et livres 2 ans après... et du dictionnaire... ! les jouets, je n'en ai pas trouvé trace...
D'une façon générale d'ailleurs c'est tout à fait inutile de faire des cadeaux de valeur aux Sénégalais qui (à de rares exceptions près) ne respectent pas les objets quels qu'ils soient. C'est vrai pour les livres, c'est vrai pour la vaisselle et autres casseroles, c'est vrai pour les vêtements et le linge.
Et vous n'aurez pas à prendre (ou à perdre) du temps pour faire des achats, sélectionner, choisir, emballer, payer, transporter dans vos bagages tous ces cadeaux d'une certaine valeur qui, finalement, ne leur servent à rien ! Ils préfèrent un billet de banque, qui sera vite utilisé, et dont on ne parlera plus...
C'est un peu triste, mais c'est comme çà !

Écrit par : Candide | 08/12/2016

Répondre à ce commentaire

L'intention est bonne, mais seul le fait d'apporter une aide médicale dans un premier temps est utile.

Écrit par : oyster | 09/12/2016

Répondre à ce commentaire

Tous les cadeaux de toutes façons sont revendus !!!il n'y a que l'argent qui interesse,alors ne perdez pas votre temps

Écrit par : eddy | 09/12/2016

Répondre à ce commentaire

Je vois que nous sommes tous, sur la même longueur d'ondes au sujet des cadeaux à ne pas faire aux sénégalais.
Quand on voit comment ils soignent les blessures avec du vernis à ongles pour éviter les infections. Comme G. Oyster, je préconise d'apporter en cadeaux les plus utiles, des produits médicaux et d'hygiène au Sénégal : Des pansements universels, des compresses ou de la gaze, des rouleaux de sparadrap, des bandages ou des bandes élastiques, des désinfectants neutres ou des spray antiseptiques, du mercurochrome transparent, des sérums physiologiques pour nettoyer les yeux contre les épidémies de conjonctives ou pour nettoyer les nez qui coulent...
Avec un cargo de pochettes de mouchoirs en papier, toujours pour les nez qui coulent. Toutes ces morves et mouquères que les mamas essuient de temps en temps avec le doigt avant de préparer le riz du repas. De simples mouchoirs de papiers pour moucher les petits morveux, avant de leur nettoyer le nez avec du sérum physiologique et en leur disant bien : "mouchoirs -> poubelle". Sinon les mouchoirs morveux finiront sur le sol avec tous les autres détritus plein de microbes...
Sans oublier, les savons , les shampoings, les dentifrices et les brosses à dents, les couches pour les bébés et des préservatifs pour que les jeunes se préservent du Sida....
Sauf au fin fond de la brousse, tous ces produits sont aussi achetables sur place, dans les pharmacies ou les supermarkets du coin, çà fait travailler le pays Attention tout de même aux faux médicaments venant d'Asie qui pullulent au Sénégal et tous les produits maraboutiques dont on ne connait rien en tant que mécréant occidental infidèle.
Enfin, des produits alimentaires : un sac de riz, des légumes, des bananes, des pastèques sont d'excellents cadeaux. Surtout si on les achète aux mamas des enfants que l'on connait, cela les fait travailler et leur font gagner un peu d'indépendance sur les mâles sénégalais.
Quand à donner directement de l'argent : JAMAIS ! Comme pour les enfants talibés : JAMAIS D'ARGENT pour la mafia maraboutique et leur système esclavagiste à anéantir !

Écrit par : issa gibb | 09/12/2016

Répondre à ce commentaire

bien dit Issa Gibb, j'ai toujours fait pareil, c'est le meilleur conseil que l'on puisse donner.

Écrit par : jacobus | 11/12/2016

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.