12/12/2016

LES FAUX CHIFFRES DU TOURISME

Madame Maïmouna Ndoye Seck, Ministre en charge du Tourisme, vos chiffres sur le tourisme sont totalement faux!

10763375-17763789.jpg

Lors du vote du budget de votre département le mercredi 7 décembre, vous avez déclaré devant les députés :
«L’étude des statistiques que nous venons de conclure, il y a quelques jours, a montré que nous avons dépassé 1 million 6 mille touristes enregistrés au Sénégal en 2015 dont plus de 600.000 qui ont logé dans les réceptifs hôteliers ».
D’où vous viennent ces chiffres ? Un calcul simple montre qu’ils sont totalement faux. Un million six mille touristes en un an sont l’équivalent de 19.200 touristes par semaine ou dix avions de 250 touristes par jour sans discontinuité pendant 365 jours ! Personne n’a vu cela en 2015 dans ce pays, même pas vous. Si un touriste dépense environ mille euros par semaine, c’est une manne d’un milliard six millions d’euros ! Qui a vu cet argent ? Aucun professionnel du secteur ne confirmera vos chiffres qui sont trompeurs et éloignés de tout sérieux.
Les députés auxquels vous vous adressiez n’ont pas relevé vos inexactitudes car ils ne comprennent manifestement rien au tourisme qui est pourtant la première industrie au monde à cause de sa transversalité (transports, logements, shopping divers). Le tourisme est affaire de stratégies attractives, d’agressivité ambitieuse, de professionnalisme rigoureux. Toutes choses qui sont allègrement foulées au sol dans notre pays. Il n’y a même pas d’agenda culturel pour vendre le Sénégal. Passons sur la sécurité et l’hygiène : quel touriste ose aller visiter le village artisanal de Guédiawaye, pourtant le plus grand village artisanal de l’Afrique de l’Ouest ? Ou le centre commercial de Thiaroye, le plus grand de l’Afrique de l’Ouest ? Vous n’y êtes jamais allée.
Le président de la République appelle au civisme. Ce dernier devrait commencer par le respect que nos autorités nous témoignent en nous disant la vérité, toute la vérité, rien que la vérité.
El Hadji Bécaye Mbaye : « Deux catégories de personnes sont une catastrophe pour ce pays : des religieux très éloignés de la vraie religion et des autorités qui ne disent pas la vérité ».
Mamadou Sy Tounkara/Dakaractu

Commentaires

La véritable autorité doit penser que l'ouverture de l'aéroport devrait faire une pub pour le tourisme ,et que dans l'état actuel des travaux il est urgent d'attendre..
alors que la ministre fasse de l'autosatisfaction pour se mettre en valeur ne mange pas de pain!....
L'aspect religieux est bien présent dans ce pays et reste un facteur de stabilité car personne ne veut prendre le risque d'y toucher sans menacer la paix dans ce pays ,et, l'équilibre se fait avec les politiques................

Écrit par : oyster | 12/12/2016

Répondre à ce commentaire

Je ne pense pas qu'il y est un équilibre entre les religieux et les politiques!!! les religieux ont pris le pouvoir au Sénégal et l'état baisse la tete,ils ne respectent aucune lois hormis la leur,Mme la Ministre s'écoute parler,que du blabla,elle prends vraiment la population pour des imbéciles,des ignares ,pourtant en vivant sur Saly on constate tous les jours que le tourisme est inexsistant,comme les infrastructures pour les accueillir...

Écrit par : eddy | 12/12/2016

Répondre à ce commentaire

Quel bonheur de lire un tel article. Une réaction bienvenue. Une ministre traitée de menteuse, étude des chiffres à l'appui. Incompétences des députés repus qui avalent toutes les conneries qu'on leur dit. Les conseils du Président renvoyés au conseilleur : la demande de civisme contre la vérité, toute la vérité, rien que la vérité. C'est à dire le respect des citoyens, une réaction légitime contre les enfumages incessants du peuple par les politiques et les gouvernements.
"Les deux catastrophes du Sénégal, les religieux égarés de la vraie religion et les politiques menteurs ". Comme si un petit commentaire pouvait réveiller quelques sénégalais face à la masse des sénégalais qui dorment debout, sans réaction aux énormités mensongères des politiques et une population totalement "opiumisée ou abrutie" dans une fausse religion musulmane par des sectes confrériques milliardaires qui les tiennent volontairement dans la misère et l'ignorance.
Le seul oubli de cet excellent article, c'est qu'il oublie de dénoncer la connivence des religieux et des politiques pour enfumer et contrôler le peuple sénégalais. Qu'Allah, le Tout-Puissant libère un jour, le peuple sénégalais de ces néfastes pourris égoïstes, comparables à des rapaces ou des requins. Les religieux n'ont pas à gouverner le pays, les politiques n'ont pas à mentir au peuple qu'ils sont sensés aider et protéger pour un avenir meilleur ! L'union des ses 2 castes supérieures, n'a pas à exploiter le peuple sénégalais et mettre les enfants talibés en esclavage. La stabilité d'un pays ne passe pas par le mensonge, la corruption, la misère, l'gnorance, l'exploitation d'enfants et un avenir sans espoir !

Écrit par : issa gibb | 12/12/2016

Répondre à ce commentaire

juste , juste rien à ajouter !

Écrit par : fromageau | 13/12/2016

Oui ,il y "a un équilibre entre les" politiques " et les " religieux" pour maintenir une paix :
"TOUBA est maitre pour le religieux et laisse "DAKAR" pour la politique et réciproquement!....
Reste que pour etre élu président ,il n'est pas futile de " palabrer" ...
L'important est le résultat ,et il faut avouer que Macky SALL est un homme habile ,et, bien dans ses fonctions.
Vous avez raison ,il y a des problèmes : ignorance, exploitation des enfants , misère que seul un pouvoir fort et stable peut résoudre avec le temps......

Écrit par : oyster | 13/12/2016

Répondre à ce commentaire

CALCUL :
1.600.000 par an
soit 30.769 par semaine (1 an = 52 semaines)
soit 4.396 passagers par jour (1 semaine = 7 jours)
soit 17 avions (250 places) par jour

Écrit par : Esti | 13/12/2016

Répondre à ce commentaire

Merci pour cette mise au point et la correction de cet énorme mensonge!!!
Je me permet ce petit commentaire pour appuyer un peu plus là ou ça fait mal....
Comme dirait mon compatriote Claude Nougarro: "Dés l'aérogare, j'ai senti le choc, come on ça démarre..." mais ici c'est Yoff ;-)
Citoyenne Française et touriste du monde, je rentre d'un séjour de 5 semaines au Sénégal. Ce n'est pas le premier voyage sur ce continent et dans ce pays, voilà un quart de siècle que nous avons fait connaissance.
Force est de constater que les décennies passent et que les avancées en termes d'éducation, de santé et d'hygiène ou encore d’honnêteté envers les peuples ne sont pas au rendez vous...
Les bonnes âmes fuient les pays ou on les prend pour des pigeons. N'en déplaise à Aznavour: la misère n'est pas moins pire au soleil.
A cause de dirigeants religieux ou non, tous corrompus, arrivistes et fats, le peuple est soumis, illettré et docile. Il tente de survivre en faisant ce qu'on lui montre: des dépenses inconsidérées en fêtes religieuses, dilapidation des aides humanitaires et abandon par manque d'entretien des villes et villages du Sénégal. J'en veux pour preuves mes visites à St Louis au quartier des pêcheurs jonché d'ordures et ou l'odeur fait vomir et pleurer... A Thiès au marché artisanal vide d'acheteurs tant l'entrée dans la ville est immonde et les marchands collants. Ou encore une virée à Djoudj ou après prés de 100 kilomètres dont plusieurs dizaines de piste non praticable car pas entretenue (alors que de l'argent Américain a été investi...) le voyageur doit être d'une part, bien accroché pour vider sa vessie dans les toilettes du complexe hôtelier, autrefois sympathique; d'autre part, le visiteur est racketté pour éventuellement apercevoir autre chose que des pélicans dans une embarcation à moteur ayant peut être du carburant.....
Dommage... Mais l'avenir du Sénégal n'est pas le tourisme.

Écrit par : Feuillerat | 13/12/2016

Répondre à ce commentaire

Vous avez raison sur tout!!!Les Sénégalais ne sont pas mieux que leurs dirigeants qui hélas ont déteints sur la population ,tant que les représentants de l'état seront corrompus,les Sénégalais se penseront dans leur droit en volant , arnaquant a tour de bras les étrangers surtout le pauvre touriste qui débarque,le citoyen ordinaire n'a plus de prise sur les résidents !!! pas comme les administrations qui s'en donnent a coeur joie

Écrit par : maie | 14/12/2016

l'avenir n'est pas le tourisme ,mais participe au développement à tous niveaux !.....

Écrit par : oyster | 13/12/2016

Répondre à ce commentaire

Tout a fait d'accord le tourisme participe amplement au développement d'un pays a tous les niveaux,mais il faut encore s'en donner les moyens et faire en sortes que les touristes viennent et surtout reviennent c'est mal parti pour ça a tous les niveaux

Écrit par : eddy | 13/12/2016

... " El Hadji Bécaye Mbaye : « Deux catégories de personnes sont une catastrophe pour ce pays : des religieux très éloignés de la vraie religion et des autorités qui ne disent pas la vérité ».
Mamadou Sy Tounkara/Dakaractu ..."

Et un 3ème frein : les Sénégalais eux-mêmes qui, pour la plupart, croient béatement les déclarations des uns et des autres. Ou qui n'osent pas ne pas croire, ni protester...

Écrit par : Xx | 13/12/2016

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.