15/12/2016

OU SONT LES HOMMES?

1.544.480 Femmes recherchent désespérément un mari

senegal

De nos jours nombreux sont les jeunes qui ont cette folle envie de rencontrer l’âme sœur, la bonne personne avec qui passer le restant de sa vie. Malheureusement cette ambition est souvent confronté à des contraintes tels que le manque criant de la personne qui correspond le plus aux critères recherchés . Mais au Sénégal cette conception de la vie matrimoniale est très différente. Une étude faite par la direction de la statistique et de la démographie(Ansd) stipule que 1.544.480 de femmes sénégalaises célibataires recherchent désespérément un mari.
Aussi insensé que cela puisse paraître ce résultat est fait sur la base d’une étude approfondie, réalisée par les plus grands spécialistes dans ce secteur. Qu’est ce qui a bien pu se passer pour qu’autant de femmes se retrouvent dans cette situation?
Avec sa population de 14 548 171 d’habitants en 2016, le Sénégal est représenté par 7 195 122 femmes et 7 159 568 hommes. Il fait partie des pays de l’Afrique de l’Ouest qui totalise le plus de célibataires en âge de se marier. L’Etat nuptial estime l’âge moyen au premier mariage à 26 ans, la proportion de célibataires à 43% et celle de polygames à 35,2%. C’est d’ailleurs à partir de ces chiffres que de nombreuses questions se posent.
Le pays est-il maudit à tel point que les femmes sénégalaises, tous âges confondus, pourtant bien éduquées, belles, bien faites et intelligentes ne trouvent pas d’époux pour fonder un foyer? Qu’est ce qui pourrait déterminer réellement ce problème ? Si bien que cela puisse défrayer la toile, ce phénomène est expliqué sous diverses formes au Sénégal.
Aida Faye, une veuve à la retraite pense que si les femmes en sont arrivées là c’est bien à cause des hommes qui abusent de l’innocence de certaines, en les promettant bien des choses pour ensuite faire volte-face.
«Les femmes sénégalaises n’arrivent pas à se marier car la plupart des hommes abusent d’elles pendant l’adolescence pour ensuite vaguer à d’autres occupations et quand il s’agit de les marier, il n’y a plus personne.»
Selon Khady Fall jeune mariée de 26 ans «La plupart des femmes ici sont très exigeantes en ce qui concerne la situation financière de leur prétendant en vu de cela les hommes s’éloignent de plus en plus et préfèrent même se marier avec des étrangères»
Pour Habib Ndiaye alias Bibo étudiant en Journalisme/Communication à l’ISEG, les femmes sont les seules et uniques responsables de tous ces maux.
«Ce revirement de situation est dû au fait que les femmes sénégalaises sont très matérialistes. C’est la raison pour laquelle les hommes confrontés à la dureté de la vie n’osent pas s’aventurer dans ce genre de problème quitte à même finir leur vie célibataire.»
Comme pour dire que les jeunes filles sénégalaises devront sans nul doute descendre les enchères dans les plus brefs délais pour trouver un mari.Ne vous découragez pas Mesdames, ce n’est pas encore la fin. À bien des égards choses bonnes ou mauvaises, la culture pourra vous tirer l’épingle du jeu. Edmond Rostan disait « une femme est plus dangereuse d’autant plus qu’elle est instruite » alors Mesdames, instruisez-vous
IGFM/Senxibar

Commentaires

Comme de bien entendu, ce sont encore, les femmes les fautives... Constat basé sur des a priori, comme d'habitude, avec des arguments tirés par les cheveux et qui frisent le ridicule (normal, vu les cheveux crépus...) : « La plupart des femmes ici sont très exigeantes en ce qui concerne la situation financière de leur prétendant... / les femmes sont les seules et uniques responsables de tous ces maux / les femmes sénégalaises sont très matérialistes »...
« 1.544.480 de femmes sénégalaises célibataires recherchent désespérément un mari »... Et combien d'hommes sénégalais recherchent-ils une femme, ou plus exactement une épouse ?
Combien d'hommes "vraiment" célibataires ? Où sont-ils ces hommes-là, que font-ils ? les "vrais" !? au travail ? sur les plages, à draguer les "vieilles" toubabs ? à sacrifier au sacro-saint rituel de l'ataya ? à palabrer sous le baobab ? "à tuer le temps" selon l'expression typiquement typique du lieu ?
Ceci pourrait-il "expliquer" le nombre de viols dans le pays... car quand on est un homme célibataire, on est en manque, n'est-ce-pas ?
Mais au fait, qu'attendent-ils eux, les hommes, d'une épouse ? Qu'elle fasse des enfants, çà c'est sûr... qu'elle s'occupe de la marmaille en toutes circonstances (éducation, maladie, surveillance...), de la maison (ménage, lessive, courses, repas...), sans oublier son époux envers lequel elle doit rester évidemment accueillante, avenante, souriante, sécurisante, amoureuse... et pas jalouse, ah bah non ! manquerait plus que çà !
Allez les gars, un peu de courage ! les femmes sénégalaises sont pour la plupart extrêmement braves, héroïques même, ce sont souvent elles qui font bouillir la marmite, j'en ai rarement vu qui travaillent aussi dur, et dans des conditions plutôt difficiles... sans recevoir ni soutien, ni respect, ni même un seul "merci" de leur époux... car tout ce qu'elles font est "normal" dans l'esprit collectif masculin...
Réveillez-vous Messieurs les Hommes, n'ayez pas la nostalgie du passé ni du modèle de vie de vos parents et grands-parents, les Femmes ont évolué plus vite que vous, ne restez pas à la traîne... En un mot, soyez RESPONSABLES !!!

Écrit par : Xx | 15/12/2016

Répondre à ce commentaire

C'est exactement ça... les sénégalaises ne veulent plus se faire abuser par tous ces mecs machistes menteurs et fainéants... voilà pourquoi elles préfèrent rester célibataire plutôt que devenir la bonniche esclave trou à jouir ventre à gosses comme beaucoup le sont malheureusement...

Écrit par : Marco Latino | 15/12/2016

Les femmes ne sont pas les servantes/bonnes à tout faire des hommes. Savez-vous que la plupart des hommes se marient pour avoir une boniche à la maison, en plus des agréments du plumard... c'est choquant vous ne trouvez pas ? c'est pourtant vrai dans bien des endroits du monde, mais chut... çà ne se dit pas !
Et quand la femme vieillit, eh bien, soit on prend une autre épouse (ou 2, ou 3), soit on la répudie, soit on divorce. Dans tous les cas, Monsieur court guilleret chercher une jeunette [et non pas une "genette", car alors il risque fort de s'en mordre les doigts !] qu'il pourra soumettre à son autorité, et qui saura ainsi satisfaire tous ses désirs ! D'une certaine façon (sans généraliser pour autant) les hommes sont des pleutres, autoritaires à la maison, violents même parfois (merci les muscles et la testostérone), et les pôvres... paradoxalement ils ont toujours besoin d'une Maman...
"Edmond Rostan disait « une femme est plus dangereuse d’autant plus qu’elle est instruite » alors Mesdames, instruisez-vous" : quel bon conseil ! mais elles n'en deviendront que plus exigeantes... vous êtes prévenus Messieurs, le règne du mâle souverain sera peut-être bientôt un lointain souvenir...

Écrit par : Méduse Gorgo | 15/12/2016

Répondre à ce commentaire

Le garçon est à l'école ,alors que le gamine doit aller chercher de l'eau ou effectue des travaux ......
Bien sur , l'ignorance permet de continuer ainsi ,et, plombe le développement du pays !....

Écrit par : oyster | 15/12/2016

Répondre à ce commentaire

les femmes ont enfin ouvert les yeux!!!! bravo mesdames,il faut quand meme maintenant vous battre contre la DOT!!!la femme n'est pas une marchandise...REAGISSEZ

Écrit par : eddy | 15/12/2016

Répondre à ce commentaire

Ça viendra patience TOUS les pays sont passés par ces étapes dégradantes pour la femme. Par exemple, en france les femmes n'ont eu le droit de vote qu'en 1947, et même l'excision y était pratiqué : "la clitoridectomie a été préconisée à la fin du xixe siècle par des médecins comme Thésée Pouillet (1849-1923), Pierre Garnier (1819–1901) ou Paul Broca (1824-1880) pour lutter contre l'onanisme."
Patience...on est sur le chemin de rectifier tout ça..

Écrit par : Ndiaye | 15/12/2016

Répondre à ce commentaire

Tous d'accord, même Nd "souvent à côté de la plaque, mais pas cette fois" . La femme est l'avenir de l'homme, et au Sénégal, l'avenir du pays !

Écrit par : issa gibb | 15/12/2016

Répondre à ce commentaire

Si les Sénégalais se marient avec des étrangères, ce n'est pas qu'ils ne trouvent pas de femmes sénégalaises c'est que le portefeuille des étrangères un peu murs bien sur est plus conséquent!!!!idem pour les femmes sénégalaises,il ne faut quand meme pas se faire des illusions................

Écrit par : chees | 25/12/2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire