21/12/2016

PETROLE, PETROLE

BP parie sur le gaz en Mauritanie et au Sénégal

2016-12-07t063003z_915342979_rc196094b060_rtrmadp_3_usa-oil-asia-bp_1_0.jpg

BP investit un milliard de dollars dans les champs gaziers de Mauritanie et du Sénégal, un soutien décisif du géant pétrolier britannique à de futures infrastructures gazières, près des côtes ouest-africaines.
Avec l'arrivée de BP et de son milliard de dollars, le développement des gisements gaziers maritimes de Mauritanie et du Sénégal est assuré, financièrement et techniquement. Le géant pétrolier britannique est en effet considéré comme un expert de l'exploration en eau très profonde, malgré ou à cause de la marée noire de 2010 dans le golfe du Mexique.
BP prend 62% des blocs mauritaniens et 32,49% des blocs sénégalais, aux côtés de la petite société Kosmos qui a découvert les gisements et qui restera l'opérateur de l'exploration future, BP devenant l'opérateur du développement des champs gaziers.
L'objectif est ensuite de liquéfier le gaz près des côtes ouest-africaines pour expédier ce GNL par bateau vers l'Europe ou vers les pays d'Afrique de l'Ouest pour y faire tourner les centrales électriques. Les eaux territoriales de la Mauritanie et du Sénégal sont le troisième investissement gazier de BP en Afrique. Comme ses concurrents, la compagnie britannique privilégie de plus en plus le gaz, complémentaire des énergies renouvelables et moins polluant que le charbon.
REUTERS/Molly Riley/RFI
ndlr: On a appris ce mardi que TOTAL entrerait également dans les investisseurs suite à la visite de Macky Sall en France.

Commentaires

Aie ! Aie ! Aie ! Après les Américains et les Chinois sur le coup des gisements de pétrole. Voici le BP britannique et le Total français. Il va pas rester beaucoup de pétrole pour le Sénégal.
Le donnant-donnant de You, se fait à 2, pas à 8 ou 10.

Écrit par : issa gibb | 21/12/2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire