22/12/2016

LES TIRAILLEURS ENFIN HONORES

Les tirailleurs sénégalais bientôt naturalisés

Les-tirailleurs-sénégalais.jpg

François Hollande s’est engagé le 20 décembre à faciliter l’octroi de la nationalité française aux tirailleurs sénégalais.
François Hollande a profité mardi 20 décembre de la visite de son homologue du Sénégal, Macky Sall, pour faire part de son engagement à faciliter l’octroi de la nationalité française aux tirailleurs sénégalais.
Le président de la République a profité mardi 20 décembre de la visite de son homologue du Sénégal, Macky Sall, pour faire part de son engagement à faciliter l’octroi de la nationalité française aux tirailleurs sénégalais qui ont combattu dans les rangs de l’armée française.
« J’ai demandé qu’il y ait des instructions très claires qui soient données pour qu’il y ait toutes les facilités pour leur permettre d’accéder à la nationalité française », a déclaré François Hollande. « C’est eux qui formeront cette demande mais on compte bien marquer la reconnaissance, a-t-il insisté. Il n’y a pas plus belle reconnaissance que de pouvoir accueillir ces anciens combattants dans la nationalité française. »
Engagés de 1857 à 1960
Moins d’un millier de ces anciens soldats vivent aujourd’hui en France. En novembre, une élue socialiste de Bondy (Seine-Saint-Denis), Aïssata Seck, elle-même petite-fille de tirailleurs sénégalais, avait lancé une pétition appelant à la naturalisation de ces anciens combattants.
La pétition avait réuni plus de 40 000 signatures, dont celles du président de l’Assemblée nationale Claude Bartolone, de l’ancien ministre Jack Lang, de l’acteur Omar Sy ou du comédien Jamel Debbouze.
Après un rendez-vous au ministère de l’intérieur le 15 décembre, Aïssata Seck avait obtenu la garantie que l’ensemble des tirailleurs sénégalais vivant en France pourraient bénéficier de la naturalisation.
Le terme de « tirailleurs sénégalais » désigne les soldats recrutés dans les anciennes colonies françaises situées au Maghreb, en Afrique noire et à Madagascar et qui ont été engagés aux côtés de la France dans ses différentes opérations militaires de 1857 à 1960. Les régiments de tirailleurs sénégalais ont été transformés en régiments d’infanterie de marine en 1958 avant d’être définitivement supprimés entre 1960 et 1962.
Corinne Laurent/Lacroix

Commentaires

100 pour 100 pour. Par contre il n'y a pas de précisions concernant les Tirailleurs, qui sont retournés au pays. Ils la méritent tout autant que les autres, qui sont restés en France

Écrit par : lppfr | 22/12/2016

Répondre à ce commentaire

Quelle grosse comédie...c'est vrai qu'ils sont des milliers encore en vie..

Écrit par : Ndiaye | 22/12/2016

Répondre à ce commentaire

Il s'agit d'une déclaration d'intention qui concerne un futur ex !

Écrit par : oyster | 22/12/2016

Encore ce Mr N"Diaye !

Écrit par : Charles | 22/12/2016

Répondre à ce commentaire

Super decisionseulement il faudrait que gouvernement se. Depeche d applquer cette loi compte tenu de l age que doivent avoir ces pauvres messieurs courageux si toutefois il en y en a encore quelques uns....

Écrit par : Hector noelle | 22/12/2016

Répondre à ce commentaire

Hollande nous la joue, IVème République, il ne lui reste plus qu'à offrir des chrysanthèmes.
Un cadeau présidentiel de 250 photos de tirailleurs sénégalais au Président Macky Sall, c'est du réel. La nationalité française aux tirailleurs sénégalais restants, c'est de l'enfumage
Les pauvres tirailleurs marocains à la Sanacotra ne peuvent revenir au Maroc, si ils en ont les moyens, que 3 semaines par an. Sinon, ils perdent leur retraite d'ancien militaire français. Ils sont donc obligés de vivre en France jusqu'à leur mort, pour toucher leur maigre retraite...
Messieurs les tirailleurs sénégalais, le niveau de vie en France est élevé et la retraite est petite. La chambre à la Sanacotra : 9 m2 pour deux, pas de femmes autorisées, les WC et le réfectoire sont en commun. Si çà vous tente. Bon courage à vous.

Écrit par : issa gibb | 22/12/2016

Répondre à ce commentaire

Quelle honte pour la France !!! Des dizaines dannees après !!!? C'est une farce !!!

Écrit par : Anticolonialiste | 25/12/2016

Répondre à ce commentaire

Vous faites quoi 'anticolionaliste' pour arrêter la traite et l'assassinat des enfants talibés, aujourd'hui que vous êtes informé.

Nous regrettons tous ce qui s'est passé avec les tirailleurs et les autres soldats embarqués dans cette galère, mais nous sommes arrivés après.

Vous, VOUS, vous ne pourrez pas dire, 'JE NE SAVAIS PAS'.

Écrit par : grandbeta | 26/12/2016

Les commentaires sont fermés.