30/12/2016

LA GAMBIE RETIENT SON SOUFFLE

La Cedeao déploie ses troupes « La Force en attente » en Gambie

fe6221645bbbe3ccf3f87f34ad63e23237730909.jpg

La Cedeao a décidé de passer à la vitesse supérieure. En effet, après avoir essayé de convaincre Jammeh, sans succès, elle a décidé de déployer la force en attente (Standby force) en Gambie. C’est ce que renseigne Kairo news de la Gambie qui a rendu public le communiqué de l’Institution communautaire.
En effet, «Consciente de la nécessité d'éviter une crise politique et constitutionnelle qui pourrait compromettre le bon fonctionnement de la Gambie, convaincue des risques d'agitation publique si rien n'est fait et de la nécessité de maintenir la paix et la sécurité en République de Gambie, déterminée à faire respecter les résultats des élections en République de Gambie et à assurer la paix et la sécurité des dirigeants politiques et des populations», la Cedeao a «décidé de déployer la Force en attente de la Cedeao en République de Gambie », renseigne le communiqué. Et ajoute que «la Force en attente de la Cedeao, sera dirigée par le Sénégal».
Ainsi, cette force qui sera dirigée par le Sénégal, renseigne le document, aura pour mandat d’assurer la sécurité du Président élu, celle des dirigeants politiques et de toute la population tout en confirmant les résultats de l'élection présidentielle du 1er décembre 2016 en République de Gambie
Seneweb

Commentaires

La fermeture de la frontière avec la GAMBIE est la seul option réaliste pour le SENEGAL.

Écrit par : oyster | 09/01/2017

Répondre à ce commentaire

Il y a déjà, fermeture des informations de ce qui se passe réellement en Gambie, une guerre de communication avec des informations contradictoires, jusqu'au plus farfelues : Jammeh en prison ? Coup d'état du Général Badji ? Présence militaire de la CEDEAO ? L'armée soutient Jammeh ? Jammeh désarme l'armée pour armer ses partisans ? Le Sénégal commandant les forces armées de la CEDEAO ? Jammeh accuse la CEDEAO d'ingérence en Gambie ? Jammeh a obtenu le recomptage des voix par la Haute Cour de Justice ? Le Président de la Haute Cour de Justice de Gambie a fui au Sénégal...??? On ne sait plus ce qui se passe vraiment en Gambie.
Vivement le 19 janvier, jour de la passation officielle du pouvoir en Gambie, pour être fixé du sdort de la Gambie !
Vous avez raison, Monsieur Oyster, il ne faut pas que le Sénégal se perde dans la crise gambienne en intervenant en Gambie. C'est aux instances internationales de l'ONU d'intervenir en Gambie.
Par contre, si il y a guerre civile, il sera difficile de retenir aux frontières les réfugiés gambiens qui fuient la guerre qui voudront se réfugier au Sénégal. çà nous rappelle un autre conflit, en Syrie

Écrit par : issa gibb | 09/01/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire