13/01/2017

ON BRÛLE LES PRODUITS ILLICITES

Saint-Louis: Trois Milliards FCFA de produits illicites, incinérés

10955171-18136552.jpg

Des lots de médicaments frauduleux, des produits vétérinaires, des pilles électriques, des cartouches de cigarettes nocives, du chanvre indien de grande quantité, de la métamphétamine d’une valeur de 2, 5 milliards de FCFA, ont été incinérés, ce matin, au centre d’Enfouissement Technique de GANDON.
Les actions de veille sécuritaire mises en œuvre par la division régionale des Douanes, donnent, de plus en plus, des résultats satisfaisants.
Le Commandant Ousseynou FAYE, chef de cette division, a appelé les autres forces de sécurité et de défense à mutualiser leurs forces, en indiquant que « le trafic de médicaments est devenu un véritable fléau pour la santé des populations ».
L’adjoint au Gouverneur chargé des affaires administratives a salué la mobilisation et l’engagement du comité régional qui regroupe les différents corps de protection du territoire.
« C’est l’occasion de les féliciter et de les encourager à persévérer dans cet élan de mutualisation », a dit M.BA .
Il a invité les populations à coopérer avec les forces de défense pour renforcer la veille sécuritaire et prévenir d’éventuelles pratiques nuisibles.
Ndarinfo

Commentaires

Bravo à la Division Régionale des Douanes de Saint-Louis ! Brûlez tout, jusqu'au dernier gramme.

Écrit par : Xx | 14/01/2017

Répondre à ce commentaire

les bruler aura encore dégager plein de poussières toxiques dans l'air, bonjour la pollution de l'air

Écrit par : jacobus | 14/01/2017

Répondre à ce commentaire

les bruler aura encore dégager plein de poussières toxiques dans l'air, bonjour la pollution de l'air

Écrit par : jacobus | 14/01/2017

Répondre à ce commentaire

Et ouiiiiii ,mais ou est la solution!!!!

Écrit par : eddy | 14/01/2017

Répondre à ce commentaire

La destruction des faux médicaments, dangereux pour la population sénégalaise et tous les autres produits illicites est une excellente action des Douanes de Saint Louis.
J'espère que les pandores ne se sont pas servis au passage. Pour rappel en 2012, l'ancien commandant en chef de la police sénégalaise a été relevé de ses fonctions et incarcéré pour trafic de cocaïne et d'héroïne au Sénégal en collaboration avec la mafia nigériane. Bel exemple d'intégrité et de professionnalisme pour le plus haut gradé de la police. C'est un peu comme si les khalifes généraux du Sénégal bouffaient du porc et se saoulaient la gueule au champagne. Mais, au Sénégal, plus rien étonne, c'est dans es gênes !
La lutte contre la pollution des corps et des esprits passe avant la pollution de l'air. Destruction par le feu, est la solution la plus rapide ou un enfumage supplémentaire pour cacher l'ampleur des trafics .

Écrit par : issa gibb | 15/01/2017

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.