18/01/2017

SAUVER ST LOUIS

Saint-Louis: 4 milliards de la part du gouvernement pour sauver la rive

4f1bdae8d9b7a32c127fe27482630e0b7b1a8b54-696x364.jpg

Saint-Louis vit des heures troubles avec l’avancée considérable de la mer qui pose un problème aux habitants de la vieille cité et à sa mairie. L’Etat sénégalais conscient de ce problème a vite fait de faire un geste à l’endroit des habitants de cette partie nord du pays.
L’érosion marine continue son avancée et gagne du terrain dans la «langue de barbarie» à Saint-Louis du Sénégal. La ville de Golbert Diagne connait des difficultés ces derniers jours car menacée par les fureurs de Mère-nature.
Face à ce problème, la municipalité saint-louisienne se montre impuissante ce qui a motivé le gouvernement à débloquer 4 milliards pour sauver la rive et les quartiers la longeant sur la côte à savoir Guet Ndar, Santhiaba et Ngokhou Mbathie.
Des quartiers qui sont ravagés par la mer et qui disparaîtront si toutefois des solutions ne sont pas trouvées au plus vite.
Marième Maya Ciss

Commentaires

Tout le monde sait depuis longtemps que la mer avance et grignote les terres et tout ce qui vit sur ces terres. Le Gouvernement a débloqué 4 milliards de Fcfa pour "sauver la rive et les quartiers longeant la côte" : reste à savoir comment seront sauvés la rive et les quartiers ? Mystère... Encore un article "coup d'épée dans l'eau" (c'est le cas de le dire) qui n'apporte aucune information réellement intéressante...

Écrit par : Xx | 25/01/2017

Répondre à ce commentaire

Il est maintenant bien (trop) tard pour revenir en arrière ,car le cout pour "reboucher" devient simplement énorme chaque jour .
mais "n'ayez pas peur" vous aurez encore une déclaration d'intention !....

Écrit par : oyster | 26/01/2017

Répondre à ce commentaire

Plusieurs déclarations d'intention jusqu'à la disparition totale de la lagune, avec déplacements inévitables de population à l'intérieur des terres. Fini, le bord de l'eau. Pourquoi continuer à mentir au peuple ? Ils n'ont ni les moyens de lutter contre l'avancée de l'océan, ni la volonté de faire quoique ce soit. On ne lutte pas contre Titan et Neptune !

Écrit par : issa gibb | 26/01/2017

Écrire un commentaire