26/01/2017

AUTOROUTE MBOUR KAOLACK

Autoroute Mbour-Fatick-Kaolack: La piste…brésilienne

11043323-18310444.jpg

Après l’autoroute « Ila Touba », un autre projet d’autoroute commence à prendre forme. Celui devant relier Mbour-Fatick-Kaolack. En déplacement à Mbour le 9 février dernier pour l’inauguration d’ouvrages d’assainissement, le Premier ministre Mahammad Boun Abdallah Dionne a annoncé que l’Etat du Sénégal a signé un contrat avec une société brésilienne pour la réalisation de cette infrastructure.
Conçue comme une sorte de prolongement de l’autoroute Dakar-Diamniadio-AIBD (ce dernier tronçon est en cours de réalisation), l’autoroute Mbour-Fatick-Kaolack devrait contribuer au désenclavement de l’hinterland du pays et faciliter la liaison avec les autres pays de la sous-région (Mali, Guinée, Guinée- Bissau, Gambie). Le projet sera réalisé en 48 mois. D’une longueur estimée de 106 km, cette autoroute sera réalisée en 2×2 voies, extensible en 3×3 voies sur une emprise d’au moins 100 mètres sauf au niveau des ouvrages, où l’emprise sera un peu plus grande.
L’Observateur/Assirou.net

Commentaires

Bonjour le Brésil pour construire l'autoroute Mbour - Fatick - Kaolack ! Un nouveau investisseur , de nouveaux emprunts... En 48 mois, espoir qu'ils tiennent les délais et respectent le contrat.
Maintenant Macky Sall n'a pas le choix, il émerge le Sénégal ou on finit en République islamique. Car du côté du bas peuple, çà n'émerge pas du tout et çà souffre plutôt grave.
Simple info : Dernière conversation téléphonique avec mon filleul au Sénégal : "Ici, tout va mal, je suis malade et mon père ne peut pas payer le docteur et des médicaments. Je n'ai pas pu reprendre l'école en janvier, ma famille ne peut pas payer le trimestre". Je sais bien que ce peuple ne sait que se plaindre, mais si la vérité sortait de la bouche d'un enfant sur l'état général du peuple sénégalais ?

Écrit par : issa gibb | 26/01/2017

Répondre à ce commentaire

Je crois tu ais trop con et réfléchir pas trop

Écrit par : Thior Italie | 26/01/2017

Ce peuple comme vous dites à des qualités que vous ignorez visiblement. Là-bas comme en Europe ou partout dans le monde il y a des gens qui souffrent et des gens qui travaillent dur pour s'en sortir et des choses qui avancent.
Alors aidez votre filleul si vous en avez les moyens au lieu de perdre votre temps dans des commentaires qui ne sont pas constructifs.

Écrit par : Phia | 26/01/2017

Comment savoir si cela est vrai ?
Ne rien faire laisse la porte ouverte à l'ignorance ,et, après le chaos...

Écrit par : oyster | 27/01/2017

Je crois que Thior est analphabète et surtout sans connaissance du Sénégal d'haujourd'hui.
De plus Thior est vulgaire.

Écrit par : grandbeta | 27/01/2017

Exact, Thior est vulgaire, et haineux semble-t-il ! Ce type de commentaire est fréquent sur certains sites sénégalais : des grossièretés, des insultes, voire des menaces... à croire que certains Sénégalais ne connaissent ni la bienséance ni la nuance, ou bien ces sites servent de défouloir... Quant à présenter des arguments sensés et/ou étayés, c'est rarement le cas... Cracher ils savent faire, au sens propre (beurk !) comme au sens figuré !

Écrit par : Xx | 27/01/2017

La vérité sort de la bouche des enfants!!!il n'y a que la vérité qui blesse ,pourtant elle fait aussi avancer les choses,se mettre la tete dans le sable en jouant les autruches ne sert a rien

Écrit par : eddy | 27/01/2017

Répondre à ce commentaire

Je prends mon droit de réponse à 2 attaques :

Monsieur Thior Italie, on dit "être con" et on ne dit pas "avoir con", allez apprendre à écrire avant de demander aux gens de réfléchir, Ignare !

Monsieur ou Madame Phia, donneur de leçons sur la misère du monde. Le sujet était la probable construction de l'autoroute Mbour - Fatick - Kaolack par le Brésil. J'ai dérapé sur le coup de fil de mon filleul sénégalais qui avait un sacré coup de blues, sur son avenir proche. J'ai fait un hors sujet, mais je n'ai aucune leçon à recevoir de quiconque au sujet de la misère dans le monde !
Après une décennie de voyages et d'aides à la scolarisation d'enfants au Maroc, en Tunisie et en Egypte, j'ai quitté les 2 derniers pays pour cause de risques d'attentats islamiques, mais fier d'avoir maintenu une centaine d'enfants à l'école ou en apprentissage.

J'ai découvert le Sénégal en 2010 et depuis, je scolarise 70 à 80 enfants, chaque année, à Dakar, Matam, Saly et Ndangane. Pour la rentrée d'octobre 2016, ceux sont 20 sacs à dos et cartables, 76 kits scolaires complets avec cahiers, ardoises et trousses complètes, reçus par les enfants, garçons et filles. Car une fille équipée scolairement, ira à l'école. Sans cela, elle restera à la maison à aider sa mère et à torcher les petits.
J'ai monté 1 équipe, puis 2, maintenant 3 équipes de foot à la demande des enfants et je les ai équipé : 30 maillots, shorts, bas et crampons, plus les 3 tenues de goals. J'ai un petit talibé Babacar qui joue dans une équipe et quand il pose son écuelle de petit mendiant esclave, c'est le meilleur défenseur du monde au foot. J'organise des tournois avec les équipes des autres quartiers et chaque équipe reçoit des bouteilles de soda, des gâteaux et des sucettes chuppa-chupps pour leur participation. Les grands frères ne soutiennent en faisant le service d'ordre et les arbitres. Le Samedi soir, je commande des pizzas pour les équipes de foot, élargies des petits frères et des sœurs et nous les mangeons en regardant la télé...
En vacances au Sénégal, tous les matins, j'achète des beignets à une maman du village et je fais déjeuner les petits non-scolarisés. Puis avec ma trousse de secours, je soigne les petits bobos avant de faire l'alphabétisation aux plus petits, dans la maison du père de mon filleul de 10h30 à 11h30. Le soir, je fais des cours d'orthographe, de grammaire et de calcul, aux grands de 10 à 14 ans, de 18h à 20 heures. Je vais aussi à l'école coranique, où sont quelques enfants de l'équipe pour porter des cahiers, des crayons et des craies au professeur qui ne maltraite pas les enfants et leur apprend que les bonnes valeurs morales du Coran...
J'ai entrainé mon filleul aux épreuves du BEFM par correspondance, toute l'année avec réussite finale à l'examen. Verdict de ses professeurs de 3ème publique : ils voulaient lui faire redoubler la troisième malgré sa large réussite au BEFM. La décision concertée a été qu'il rentre en Seconde dans une bonne école privée à Mbour et il s''est inquiété pour rien, car son père reçoit un budget de 50 €uros par mois pour sa scolarisation. Mais, le papa a du se servir de l'argent pour payer la note d'électricité et là, je suis intraitable, il attendra le budget du mois prochain. Il y a d'autres enfants en jeu et au Sénégal, le toujours plus, le sport national de la mendicité, çà suffit... Mon filleul va mieux, je lui ai offert un portable pour Noël et il me laisse un SMS quand il veut que le rappelle ou quand un enfant des équipes, est en difficulté. Voilà ma situation face à la misère du monde. Et vous, qu'est ce que vous faîtes pour les enfants au Sénégal ???

J'ai découvert la route gruyère de Fatick-Kaolack en mai 2011, construite par un ami Wadien qui a fini en prison pour ses économies scandaleuses sur l'épaisseur du goudron. C'est là, que j'ai compris l'immensité de la corruption au Sénégal avec cette route pleine de trous et un slalom dangereux et meurtrier entre les trous, les autres voitures et les camions. C'est pourquoi, j'espère toujours un bon choix d'investisseur pour la construction de routes et d'autoroutes au Sénégal.
Les détournements de fonds et les pots de vins, en plus des colloques, assemblées et séminaires qui bouffent inutilement l'argent des projets. Les contrats et les délais non tenus sont légions : les américains ont abandonné la construction de l'autoroute en Casamance, les allemands et les saoudiens ont lâché l'aéroport AIBD et les turcs ont trainé les pieds tout comme les chinois n'avancent pas vite pour l'autoroute de Thiès-Touba...Le Brésil, si c'est le Brésil, car ce n'est qu'un article de supputation, sera t-il à la hauteur de l'ouvrage ??? I d'ont know.
La notion de multi-investisseurs sous l'ère Wadienne n'a pas été une réussite. Je pense notamment à la gestion du port de Dakar par la Dubaï World Company et le retour vers Bolloré. Cela doit servir de rappel et d'exemple au choix d'investisseurs au Sénégal. La dispersion ne mène à rien et coûte parfois très cher, pour rien ou presque rien et l'argent qui devait faire la rentabilité des sites a disparu encore et encore...
Autre problème, l'autoroute Dakar-AIBD-Mbour n'est pas terminée, elle s'arrête à Sindia. L'autoroute Thiès-Touba piétine à 15-20 kilomètres. Le FMI et les instances internationales s'inquiètent du niveau important de l'endettement du Sénégal (Article lu sur le blog). C'est une question à se poser : des emprunts supplémentaires pour l'autoroute Mbour- Fatick-Mbour alors que les grands projets ne sont pas encore terminés et que les premières gouttes de pétrole solvables du pays ne sont prévues qu'en 2021, si c'est 2021 délai tenu...
Le Président Macky Sall doit faire émerger le Sénégal à marche forcée, coincé d'un côté par une jeunesse sans emploi et sans avenir qui peut explosée à tout moment et de l'autre des mafias religieuses qui marchent contre le progrès pour garder ses privilèges sur le peuple miséreux jusqu'à se tourner vers l'Islam radical. Avec ou sans tous ces boulets, Macky Sall partira un jour dans une retraite dorée et c'est le peuple sénégalais qui restera avec des dettes énormes à rembourser car avec la mondialisation, il n'est plus question de parler d'effacement de la dette des pays sous-développés ou émergents...Les turcs, les chinois, les brésiliens et tous les autres, il faudra les rembourser jusqu'au dernier sou !

Voilà, Mr ou Mme Phia, mon commentaire est il assez constructif à votre gout. On peut être con d'avoir peur pour l'avenir du Sénégal et réaliste pour l'avenir de mon filleul dans un pays surendetté !

Écrit par : issa gibb | 27/01/2017

Répondre à ce commentaire

Excellente réponse. Il faudrait plus de commentaires comme ça

Écrit par : Idyyy | 02/02/2017

Bravo issa gibb surtout continuez a leur asséner des vérités,qu'ils ouvrent les yeux sur leur beau payset toutes leurs magouilles...

Écrit par : eddy | 28/01/2017

Répondre à ce commentaire

superbe vérité dite et vu sur place de 2013 a 2016 a M.bour ;les liqueur de Warang Belge et Douceur Dafrique résident....

Écrit par : jean | 29/01/2017

Répondre à ce commentaire

superbe vérité dite et vu sur place de 2013 a 2016 a M.bour ;les liqueur de Warang Belge et Douceur Dafrique résident....

Écrit par : jean | 29/01/2017

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.