27/01/2017

VIVE LA SAPCO!...

Saly – La Sapco, Doni Sa et le scandale de 900 millions de FCFA

474482008.JPG

Le marché d’aménagement et embellissement de la route de Saly lancé par la Sapco est un énorme scandale. En effet, l’Armp a révélé que non seulement l’entreprise Doni Sa qui a raflé le marché de près de 900 millions de FCFA ne remplissait pas tous les critères mais aussi que malgré les montants encaissés les travaux n’ont pas été livrés. Les travaux concernant ce marché ont débuté au mois de juillet 2015 pour une durée de 6 mois. La réception a été effective au mois d’août 2016 avec des réserves qui devraient être levées au mois de septembre faute de quoi des pénalités de retard seront appliquées sur la retenue de garantie. Jusqu’à la date de l’audit (novembre 2016) la réception définitive n’est pas effective. Nous y reviendrons.
Libération

Commentaires

voilà ce qui arrive quand on travaille pour un pays corrompu ,on se croit tout permis on se remplit les poches sans finir le boulot

Écrit par : eddy | 27/01/2017

Répondre à ce commentaire

triste monde le fric et la corruption....un pays comme le Sénégal svp faite un vrais travail fini et payer.!!!.???

Écrit par : jean | 27/01/2017

Répondre à ce commentaire

triste monde le fric et la corruption....un pays comme le Sénégal svp faite un vrais travail fini et payer.!!!.???

Écrit par : jean | 27/01/2017

Répondre à ce commentaire

triste monde le fric et la corruption....un pays comme le Sénégal svp faite un vrais travail fini et payer.!!!.???

Écrit par : jean | 27/01/2017

Répondre à ce commentaire

Depuis longtemps la SAPCO est connue pour sa capacité à faire mal les choses... c'est de notoriété publique... mais néanmoins, on continue à confier à ladite SAPCO la réalisation d'ouvrages... non pérennes, par définition ! et à quel prix !
Et le donneur d'ordre, il ne fait pas de contrôles pendant l'avancée des travaux ? Grave lacune !
Et pas seulement pour ce chantier-là. C'est toujours "après coup" (et après coût !!!) qu'on s'aperçoit des non conformités, et souvent, il est trop tard... alors on bricole...
" l’entreprise Doni Sa qui a raflé le marché de près de 900 millions de FCFA ne remplissait pas tous les critères " ! Personne ne s'en est aperçu AVANT ?! on croit rêver !!!

Écrit par : Xx | 27/01/2017

Répondre à ce commentaire

Bien sur qu'ils savaient ,ils se sont partager le gateau ,tant pis si les travaux ne sont pas fait dans les normes!!!!!

Écrit par : chees | 27/01/2017

Répondre à ce commentaire

C'est inexplicable ??? Cette SAPCO, tout le monde la hait. Elle est considérée majoritairement inutile et incompétente. Même le Maire de Saly, Mr Ousmane Gueye a reconnu dans son dernier interview brut de décoffrage, que l'existence de la SAPCO n'avait plus aucune utilité. Et pourtant, L'Etat sénégalais continue a donné de l'argent à ces bras cassés à la tête molle, malgré tous leurs échecs de gestion et de construction reconnus...
Toujours occupés à se partager le gâteau sur les largesses de l'Etat : on attend toujours les 9 digues promises pour protéger les plages de Saly, la passation financière troublante entre les deux directeurs sortant et entrant, les employés de la SAPCO qui manifestent contre leurs dirigeants à cause des dépenses somptuaires de la semaine du tourisme intérieur et l'enveloppe de 20 millions de francs CFA au chanteur-conseiller milliardaire Youssou Ndour, la construction de trottoirs en oubliant l'évacuation des eaux de pluie, les projets inexistants de lutte contre l'érosion et de la sauvegarde de Saly, la destruction programmée du site naturel de Pointe Sarène et maintenant le scandale de 900 millions de francs CFA avec l'entreprise Doni Sa qui ne construisent pas dans les normes, avec des travaux pas livrés et qui ne remplissait pas tous les critères ???
C'est inexplicable ??? Et jusqu'à quand, la SAPCO, cancer du Sénégal va pourrir le sang du pays !

Écrit par : issa gibb | 27/01/2017

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.