05/03/2017

DES KHALIS CONTRE LA MENDICITE DES ENFANTS

Un programme de 14 milliards pour éradiquer la mendicité

11303801-18822415.jpg

La mesure de protection des enfants à travers leur retrait de la rue a été «bien accueillie par toute la population, ainsi que la communauté internationale, notamment l’Union africaine, qui a promptement adressé ses encouragements au gouvernement, tout en appuyant l’équipement de l’Unité mobile de protection, logée au sein de la direction par l’octroi de deux minibus», a soutenu le directeur des droits, de la protection de l’Enfance et des groupes vulnérables.
A cet effet, «nous avons saisi tous les ministères sectoriels et les acteurs non étatiques, la société civile, pour leur implication effective, confie Niokhobaye Diouf, dans un entretien au quotidien Lobservateur de ce samedi.
«Avec le concours de la brigade des mineurs, nous avons entamé les premières opérations de terrain », ajoute-t-il.
Dans le cadre des mesures d’accompagnement, nous avons appuyé l’ensemble des daaras et des familles, avec des allocations financières et des denrées alimentaires pendant six mois au terme desquels, chaque daara a reçu une subvention de cinq cent mille francs Cfa et les familles une attestation de Bourse de sécurité familiale pour cinq ans, avec une couverture maladie, explique le cadre du ministère de la Femme et de la famille.
Parallèlement, conclut-il, nous avons élaboré un programme cadre, estimé à quatorze milliards Cfa pour l’éradication de la mendicité sur tout le territoire national, en phase de recherche de financement auprès des partenaires financiers.
La protection de l’enfance déclare avoir effectué, au total, près de soixante-dix opérations avec la brigade des mineurs, sanctionnées par le retrait de 1411 enfants, garçons et filles, de nationalités diverses, depuis le 30 juin 2016, à la date du 28 février 2017
SENEWEB/Ndarinfo

Commentaires

Non mais là je reve !!!ils se foutent vraiment de nous ou croient-ils a ce qu'ils racontent,des fables ,il n'y a jamais eu autant de petits talibés dans les rues!!!!! QUELLE HONTE que des mensonges,a Saly ce sont des hordes et la gendarmerie que je sache ne lève pas le petit doigt...

Écrit par : eddy | 05/03/2017

Répondre à ce commentaire

Et a st louis je n en vois pas moins sinon plus. ....

Écrit par : mam diarra | 05/03/2017

Répondre à ce commentaire

Et a st louis je n en vois pas moins sinon plus. ....

Écrit par : mam diarra | 05/03/2017

Répondre à ce commentaire

Et a st louis je n en vois pas moins sinon plus. ....

Écrit par : mam diarra | 05/03/2017

Répondre à ce commentaire

ils son partout même a Mbour triste et qui donne le petit ou humanitaire pas les riches de se pays....

Écrit par : BARBAIX | 05/03/2017

Répondre à ce commentaire

je rêve , non c'est un cauchemar !
ils donnent des allocations aux daaras ...les marabouts doivent s'en frotter les mains !
et se remplir encore plus le porte-monnaie !
triste , triste pour ces petits !

Écrit par : gandet francia | 05/03/2017

Répondre à ce commentaire

500.000 mille balles par daara, les marabouts morts de rire...
C,est une habitude, on prend le pognon!
Ah! Ils vont en reclamer des actions pareilles...
Au fait, ils sont revenus et ils sont bien là, c,est à se demander si ils n,esperent pas être "payés " au prorata de l,effectif!

Écrit par : richard | 05/03/2017

Répondre à ce commentaire

Grande tristesse! Les donateurs n'ont rien compris! C'est comme pour l'excision! IL Y EN A MOINS depuis le temps où on paye les matrones pour qu'elles arrêtent ce carnage ?on N entend pas parler d'éducation aux parents et sanctions à ceux qui donnent les enfants aux dakhas !et attaques des préjugés insensés qui disent que c'est un devoir de donner un de ses enfants ou plus aux religieux. A l'instant on m'explique qu'une femme qui n'a pas enfanté ne peut rentrer dans une maternité sinon elle va mourir!le chemin est long surtout avec un ancrage religieux " qu'on ne peut changer" paraît il ! Le gouffre financier inadmissible ne réglera rien sinon se gloser des donateurs par ceux qui en profitent à tous les niveaux. Ces donateurs qui ont peur d'aller sur le terrain À L'Improviste. Ces enfants martyres j'en vois de plus en plus même là où on ne les voyait jamais!Effectivement je comprends cela rapporte plus actuellement.

Écrit par : Casalabetty@orange.fr | 08/03/2017

Répondre à ce commentaire

Grande tristesse! Les donateurs n'ont rien compris! C'est comme pour l'excision! IL Y EN A MOINS depuis le temps où on paye les matrones pour qu'elles arrêtent ce carnage ?on N entend pas parler d'éducation aux parents et sanctions à ceux qui donnent les enfants aux dakhas !et attaques des préjugés insensés qui disent que c'est un devoir de donner un de ses enfants ou plus aux religieux. A l'instant on m'explique qu'une femme qui n'a pas enfanté ne peut rentrer dans une maternité sinon elle va mourir!le chemin est long surtout avec un ancrage religieux " qu'on ne peut changer" paraît il ! Le gouffre financier inadmissible ne réglera rien sinon se gloser des donateurs par ceux qui en profitent à tous les niveaux. Ces donateurs qui ont peur d'aller sur le terrain À L'Improviste. Ces enfants martyres j'en vois de plus en plus même là où on ne les voyait jamais!Effectivement je comprends cela rapporte plus actuellement.

Écrit par : Casalabetty@orange.fr | 08/03/2017

Répondre à ce commentaire

Grande tristesse! Les donateurs n'ont rien compris! C'est comme pour l'excision! IL Y EN A MOINS depuis le temps où on paye les matrones pour qu'elles arrêtent ce carnage ?on N entend pas parler d'éducation aux parents et sanctions à ceux qui donnent les enfants aux dakhas !et attaques des préjugés insensés qui disent que c'est un devoir de donner un de ses enfants ou plus aux religieux. A l'instant on m'explique qu'une femme qui n'a pas enfanté ne peut rentrer dans une maternité sinon elle va mourir!le chemin est long surtout avec un ancrage religieux " qu'on ne peut changer" paraît il ! Le gouffre financier inadmissible ne réglera rien sinon se gloser des donateurs par ceux qui en profitent à tous les niveaux. Ces donateurs qui ont peur d'aller sur le terrain À L'Improviste. Ces enfants martyres j'en vois de plus en plus même là où on ne les voyait jamais!Effectivement je comprends cela rapporte plus actuellement.

Écrit par : Casalabetty@orange.fr | 08/03/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire