16/04/2017

PREVISIONS DESASTREUSES

Ces prévisions de la Banque mondiale sur le Sénégal font, forcément, froid dans le dos

senegal

Elles sont de nature à donner des frissons à plus d’un. Elles, ce sont les prévisions de la Banque mondiale, qui, selon EnQuête, restent angoissantes. La preuve, si, chaque année, la mer avance de 1 à 1,33 mètre, il n’en demeure pas moins que d’ici à 2080, la situation ira de mal en pis.
Dans la mesure où, prédit l’Institution financière, les trois quarts du littoral seront exposés à un risque d’érosion élevé, par rapport au chiffre actuel et au risque d’inondations causées par les tempêtes maritimes.
Les autres prédictions qui font froid dans le dos, ont trait au fait que l’avancée de la mer menace 220 000 emplois directs et 600 000 indirects. Et comme si cela ne suffisait pas, Dakar pourrait se retrouver amputée de 54% de ses plages, d’ici à 2100. Dieu nous en préserve !
Actusen.com

Commentaires

ce n'est malheureusement pas Dieu qui pourra préserver le climat !

Écrit par : gandet francia | 16/04/2017

Répondre à ce commentaire

Dakar est une presqu'ile qui deviendra une ile puis sera submergée si rien n'est fait que ce soit pour le climat ou pour l'eviter, si tant est que ce soit possible.
Il y a des previsions a ce sujet concernant les grandes villes du monde.

Écrit par : richard | 16/04/2017

Répondre à ce commentaire

N'ayez pas peur ,il devrait s'écouler beaucoup d'eau sous les ponts avants le grand déluge .....
et , à mon avis prenez rendez vous dans quelques siècles pour me raconter la suite si DIEU le veut!....

Écrit par : oyster | 17/04/2017

Répondre à ce commentaire

Selon certains spécialistes, l'érosion côtière avance au rythme de 2 à 4 mètres par an à certains endroits du littoral. Il est certain que l'extraction et l'exploitation du sable dans le secteur de la construction aggrave le problème. Il est certain que la mer grignote les plages... à Saly on peut le constater "de visu" quand on s'y promène ; les plages ont perdu beaucoup de terrain là où la mer vient creuser et attaquer les jardins et fondations des constructions dites "les pieds dans l'eau". Beaucoup d'hôtels ont déjà fermé... Je ne suis pas particulièrement pessimiste, mais l'érosion côtière est incontestable depuis ces 10 dernières années. Quant à savoir si “la catastrophe mondiale” interviendra dans 80, 100, 150 ans, ou plusieurs siècles, qui peut le dire avec certitude ?...

Écrit par : Xx | 17/04/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire