03/05/2017

L'HECATOMBE SE POURSUIT

200 morts dans des accidents de circulation en 4 mois

9005568-14295744.jpg

“Les routes de la mort”, ce n’est pas le titre d’un film mais l’ampleur des accidents avec ses lots de victimes poussent beaucoup de citoyens à s’interroger mais le phénomène. 200 personnes ont perdu la vie dans des accidents de la circulation routière en l’espace de quatre mois, c’est à dire, de janvier à fin avril 2017.Ce sont des chiffres fournis mardi 02 mai à Kaolack par le secrétaire général du ministère des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement, Aubin Jules Marcel SAGNA.
"À ce jour, en début mai 2017 nous sommes déjà à 200 morts dans des accidents survenus sur les routes nationales. Et si la tendance se poursuit nous serions aux alentours de 800 morts en fin d’année", a prévenu M. Sagna.
Les propos ont été tenus en présence du préfet de Kaolack, Fodé Fall, des Forces de la police et de la gendarmerie à l’issue d’une opération "coup de poing" initiée par le ministère des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement.
L’opération menée en collaboration avec la police et la gendarmerie avait pour objectif de constater l’application des dix mesures d’urgence édictées au mois de mars dernier par son ministère pour limiter les accidents mortels.
“ il est important, voire même urgent, à la suite des autorités étatiques que des mesures très fortes soient prises pour lutter contre l’insécurité routière", a-t-il déclaré.
Sur le choix de Kaolack, Jules Aubain Sagna, explique que cette région est “un point central du corridor Dakar-Bamako et la plupart des accidents de la route les plus mortels au Sénégal se passent sur le corridor".
"Selon nos statistiques 41% des morts surviennent sur le corridor Dakar-Bamako", a laissé entendre M. Sagna.
sen24heures.com

Commentaires

Le SENEGAL tient la route ,mais les conducteurs toujours pas ,et , ceci avec des véhicules dans un état que le simple bon sens devrait interdire de sortir de la casse !....
La police et la gendarmerie ne peuvent ignorer ce fait et à lire le texte on croit comprendre que des mesures "très fortes soient prises"
mais voila encore faut il le faire et le faire savoir?

Écrit par : oyster | 03/05/2017

Répondre à ce commentaire

Et ces mesures drastiques annoncées ces dernières semaines, sont elles mises en oeuvre ? En apparence, non !
Paroles, paroles ...

Écrit par : Mina | 03/05/2017

Répondre à ce commentaire

Tout ça c'est de la parlotte ,les autorités savent très bien a quoi s'en tenir,mais personne ne fait rien c'est bien plus simple . Gendarmes et policiers n'en ont rien a faire c'est bien plus lucratif d'arreter les toubabs ...Ils peuvent bien prendre ds mesures , les forces de l'ordre n'en font qu'a leur tete,aucune discipline et arreter des Sénégalais c'est une perte de temps pour eux et surtout du boulot vu le contexte !!!!!

Écrit par : eddy | 03/05/2017

Répondre à ce commentaire

Les sénégalais se font arrêter aussi ! Les raquetteurs de la route en uniforme, ils les appèlent les "bouffes-mille" et avec le nombre, c'est lucratif ! et comme le sénégalais ne se rebelle pratiquement jamais, il n'y a pas de problème...

Écrit par : bill | 03/05/2017

Répondre à ce commentaire

C'est très vrai, sauf que ce racket ne concerne pas certains Sénégalais roulant dans de très grosses voitures (officielles ?) aux vitres teintées, accompagnées ou non de motards... voitures apparemment en parfait état au demeurant...
Il serait bon d'arrêter de tout tout tout "toubabiser" en toutes circonstances, les Sénégalais eux aussi dans leur quotidien ont à se plaindre de pas mal de désagréments de la part des autorités et/ou administrations...
Pour en revenir au sujet de l'article : 200 morts suite aux accidents de la route, en 4 mois, çà fait beaucoup. Sur cette sombre "statistique", si l'hécatombe se poursuit, en fin d'année le total sera de 50 morts/mois x 12 = 600 morts (et non 800 comme annoncé par M. Sagna). Il est vrai que les statistiques au Sénégal semblent peu fiables quel que soit le domaine concerné...

Écrit par : Xx | 04/05/2017

Écrire un commentaire