04/05/2017

TOTAL DEBARQUE

Total s'apprête à forer un site potentiel de gaz et d'hydrocarbures

petrole-senegal.jpg

Au Sénégal, le groupe pétrolier français Total revient dans la course au gaz et aux hydrocarbures, en signant, ce mardi 2 mai au soir, deux accords d'exploration avec les autorités, qui pourraient s'avérer payant, mais uniquement en cas de découverte.
Déplacement express pour le PDG de Total. Arrivé dans la nuit, Patrick Pouyanné a rencontré Macky Sall puis le Premier ministre Mahammed Boun Abdallah Dionne et confirmé les tractations engagées en décembre. « Nous avons signé deux nouveaux accords pour pouvoir explorer, chercher s'il y a du pétrole et du gaz dans l'offshore du Sénégal », explique Patrick Pouyanné.
Raison de ce retour en force au Sénégal : les importantes découvertes de gaz. Total hérite d'une zone inexplorée au large du Sénégal où il faudra forer à plus de 3 000 mètres de profondeur. Sur le premier accord concernant le bloc de Rufisque Offshore Profond, Total compte injecter pour l'explorer 100 millions de dollars. « C'est très différent d'acheter un champ qui existe dont vous savez que les réserves sont là, et puis d'aller dans un territoire où on a encore rien trouvé, où il faut tout faire. La centaine de millions de dollars est classique en matière d'exploration », poursuit-il.
BP, Kosmos et désormais Total, le président Macky Sall a réussi son pari : faire venir le maximum de multinationales des hydrocarbures, stimuler la concurrence pour accélérer à terme les rentrées d'argent pour le Sénégal.
Guillaume Thibault/RFI

Commentaires

Effectivement MACKY SALL vient de reussir son pari ,et, pour le bien du SENEGAL !

Écrit par : oyster | 04/05/2017

Répondre à ce commentaire

Pour le bien du Sénégal ,je n'en suis pas sur!!!

Écrit par : eddy | 04/05/2017

Répondre à ce commentaire

Si vous voulez dire que la répartition peut engendrer des conflits d'intérêts ?
la réponse est identique pour des pays européens ,alors rien de neuf sous le soleil .
MACKY SALL n'est pas à confondre son argent de poche avec les finances de l'état SENEGALAIS à mon avis.

Écrit par : oyster | 05/05/2017

Écrire un commentaire