03/06/2017

PELERINAGE DE POPENGUINE

Plus de 100.000 pèlerins attendus à Popeguine

d7e28dc7a8e3860d9bab82779b7d48e0_XL.jpg

Ce week-end, Popenguine sera le lieu de convergence des fidèles chrétiens des diocèses du Sénégal et de la sous-région. Plus de 100.000 pèlerins sont attendus dans la ville de Popenguine. Ils prendront part aux différentes messes dont celle du lundi de Pentecôte qui sera présidée par l’évêque de Kolda, Mgr Jean Pierre Bassène.
Popenguine commence à accueillir ses hôtes. La cité religieuse qui sera le lieu de convergence des pèlerins chrétiens ce week-end à l’occasion de la 129ème édition du pèlerinage marial a fini de faire son grand toilettage. Le sanctuaire est lavé à grande eau comme d’habitude. La basilique et les grottes ont été balayées par les populations, en particulier des femmes des différents quartiers, sans distinction de religion. Ces lieux de prière et de dévotion sont prêts pour l’événement. En dehors du sanctuaire, ces deux sites sont des endroits d’attraction des fidèles chrétiens qui viennent en masse y adorer Notre-Dame de Popenguine. Membre du comité d’organisation et recteur du sanctuaire, Frère Jean a fini de faire le tour des sites. Le guide religieux de la congrégation Saint Jean a assuré que tout est au point. « Popenguine est prêt à accueillir plus de 100.000 fidèles qui prendront part à une dizaine de messes. Elles seront célébrées en trois jour entre la basilique, le sanctuaire et la tente de rencontres », a expliqué le guide religieux, qui a révélé que plus de 60.000 communions seront distribuées aux pèlerins.
En faisant des points avec quelques éléments de la gendarmerie, le capitaine Joseph Ngom a aussi donné des assurances. La gendarmerie a déjà déployé ses unités sur le terrain. Elles se chargeront, comme chaque année, d’assurer la sécurité des pèlerins et de leurs biens. « Pour réussir notre mission, le nombre de gendarmes a été augmenté cette année », a informé le capitaine Ngom. Cette augmentation est palpable sur le terrain parce que l’on constate ces hommes de tenue dans tous les coins et recoins de la ville de Popenguine et ses environs. Ce qui fait dire au Frère Marie Jean Cummond que la question de la sécurité est bouclée. Cependant, le manque d’eau à Popenguie reste la seule inquiétude. Le liquide précieux ne coule pas ici. Les responsables du comité d’organisation ont invité la Sénégalaise des Eaux et la Sones à des efforts en vue de régler cette question. « On ne peut pas faire un pèlerinage international comme celui-ci sans eau », a lancé le recteur du sanctuaire.
Popenguine accueille, depuis quelques jours, des pèlerins de la sous-région. Une délégation camerounaise de 30 pèlerins a pris part à la messe de 18 heures 30 minutes hier à la basilique mineure de Popenguine. Cette délégation sera rejointe, dans les prochaines heures, par les fidèles chrétiens du Mali, des deux Guinées, de la Mauritanie, de la Gambie et de la délégation de la Guadeloupe. Cette année, c’est le diocèse de Kolda, à travers son évêque, Mgr Jean Pierre Bassène, qui présidera la messe solennelle. L’animation liturgique sera assurée par la chorale du Fouladou. Au-delà de la pertinence et de l’importance du thème « Marie, mère éducatrice : modèle pour nos familles et nos communautés », l’évènement est placé sous le signe du souvenir du 25ème anniversaire de la visite du saint Pape Jean-Paul II au Sénégal en 1992.
Eugène KALY, Samba Oumar FALL (textes) et Pape SEYDI (photo)/lesoleil.sn

Commentaires

On te parle de Dieu unique dans les 3 religions monothéistes et d'un Dieu philosophique dans le bouddhisme ???
Tu meurs. Tu pousses la porte et tu te trouves en présence des quatre Dieux (Jéhovah, Yahvé, Allah et Vishnu) en train de jouer une partie de cartes, endiablée.
Comme, tu as prié qu'un seul sur les quatre pendant toute ta vie = 1 sur 4, tu risques de te retrouver au purgatoire, voire aux enfers par leurs votes sur le sort de ton éternité.
Et tu te retrouves puni ou à rôtir pour l'éternité, à l'insu de ta volonté...

L'intelligence de certains sénégalais est que des sénégalais musulmans participent au pèlerinage chrétien de Popeguine. Et que des chrétiens sénégalais aident et hébergent des pèlerins musulmans pour le Gamou et le Magal des confréries soufies sénégalaises. Au cas où, ils seraient plusieurs...???
Le tout poudré par un zeste d'animisme. Ces démarches religieuses restent dignes et humaines...
C'est très loin, des conceptions nombrilistes et haineuses des coutumes, des cultures et des religions occidentales par des organisations et des sectes islamistes qui prônent la haine des toubabs et créent des talibés décérébrés dans leurs daaras arabisantes, inféodées aux rigoristes frères musulmans égyptiens, aux rétrogrades wahhabites saoudiens et aux terroristes-bras armés de Al Quaïda, Aqmi, Boko Haram et Daesh...

Que Dieu protège ou les Dieux protègent le Sénégal de ces pourris barbares et esclavagistes d'enfants, voués à Rien et au Néant !

Écrit par : issa gibb | 05/06/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire