03/06/2017

VOL D' ELECTRICITE

Le vol d’électricité, c’est 30 milliards par an

Sénélec-1.jpg

Selon le directeur général de la Senelec, Mouhamadou Makhtar Cissé, le vol et la fraude sur l’électricité causent à son entreprise des pertes de 30 milliards de francs CFA par an. Les vols (25 milliards) étant, d’après ses services, nettement plus importants que les cas de fraude (5 milliards).
«Les fraudeurs s’exposent et exposent les populations concernées. Donc c’est un fléau qu’il faut combattre, suggère Makhtar Cissé. Il faut correctionnaliser le vol et la fraude sur l’électricité et les insérer dans le Code pénal.»
Pour combattre le phénomène, la Senelec a lancé une vaste campagne de sensibilisation des populations sur les sanctions encourues par les fraudeurs et voleurs. Dans ce cadre, une délégation de la société d’électricité était hier à Guédiawaye, dans la commune de Ndiarème Limamoulaye.
Les Échos

Écrire un commentaire