08/06/2017

LE PONT DE ROSSO FINANCE

la BEI finance à hauteur de 22 millions d’euros le pont de Rosso

Le-pont-de-Rosso.jpg

Lors des Journées Européennes du Développement, sous le parrainage de S.E. Monsieur Macky SALL, Président de la République du Sénégal, Monsieur Amadou BA, Ministre de l'Économie des Finances et du Plan du Sénégal et M. Ambroise Fayolle, Vice-Président de la Banque européenne d'investissement (BEI) ont signé un contrat de financement de 22 millions d'euros en faveur du nouvel ouvrage « Pont de Rosso » sur le fleuve Sénégal. Situé sur un axe régional de première importance, le pont de Rosso comblera l'un des chaînons manquants du corridor transafricain avec à la clef une activité économique renforcée le long des corridors Tanger-Lagos, et Alger-Dakar.
« La BEI est très fière de financer ce projet qui s'inscrit dans notre action prioritaire en faveur du développement durable a déclaré le Vice-Président Ambroise Fayolle durant la cérémonie de signature. Une fois achevé, le pont de Rosso contribuera au développement des activités de transport le long des corridors transafricains. Il améliorera les conditions de vie et d'intégration des populations tout en créant de nouvelles opportunités d'emploi pour les jeunes. »
Il s'agit d'un projet d'envergure à fort impact économique et social. Le pont de Rosso permettra de réduire les coûts et la durée des transports. Il améliorera la mobilité des personnes et des biens entre la Mauritanie et le Sénégal tout en contribuant au développement économique de ces deux pays par l'amélioration des infrastructures de transport, la compétitivité et le partage de la croissance économique.
Une fois doté de ce nouvel ouvrage, l'ensemble de la région devrait connaître une croissance d'activités commerciales, d'autant que la construction du pont sera complétée par l'aménagement de plus de 60 kilomètres de pistes rurales, favorisant ainsi la desserte des zones agricoles. La région est en effet une des principales productrices de riz et la performance du secteur constitue un enjeu majeur de sécurité alimentaire. Les conditions de vie des populations en seront améliorées grâce à la mise en œuvre d'actions spécifiques telles que l'aménagement d'infrastructures éducatives et sanitaires (réhabilitation d'écoles et création de postes de santé), la mise en place de réseaux d'assainissement et d'alimentation en eau potable dans les 2 villes jumelles de Rosso, ou encore la construction et l'équipement de complexes sociaux pour les jeunes en réinsertion et les femmes.
La BEI a apporté à ce projet son financement, mais également son expertise technique, environnementale et financière aux cotés de la BAD et de l'Union européenne (UE).
Partenaire clef du Sénégal depuis 1966, la Banque de l'Union européenne porte une attention particulière au financement de secteurs prioritaires tels que les transports, l'eau, de l'énergie et de l'agriculture, comme en témoignent les importants projets financés en 2016 représentant un investissement global de 190 millions d'euros. Au niveau du continent africain dans le cadre des Accords de Cotonou, l'encours des projets financés par la BEI s'élève à ce jour à 21,5 milliards d'euros, dont 7.8 milliards d'euros pour l'Afrique Subsaharienne.
www.zonebourse.com

Commentaires

super tout ça !!!! mais quel stratagème vonty devoir inventer les policiers et douaniers pour continuer leur rakett....car à Rosso ils sont tres fort sur le sujet!!!!
attendons de voir les européens qui viennent en 4x4 ou en camions ce qu'ils remonteront comme infos !!!!!

Écrit par : flopaty | 08/06/2017

Répondre à ce commentaire

si cet ouvrage se réalise il y a fort à parier qu'un péage officiel soit instauré.
ainsi ces "braves touristes" paieront 3 fois:

une fois en tant que contribuable européen
une fois pour le péage
un fois pour le racket

Écrit par : galips | 08/06/2017

est ce que le pont sera assez haut pour laisser passer le fameux Bou el Mogdad , fleuron de la ville de Saint qui croise sous ce pont toutes les semaines ????

Écrit par : julot | 09/06/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire