18/06/2017

L'ENFANCE AU SENEGAL...

Le Sénégal va accentuer sa politique de protection des enfants

parrainage.jpg

Le ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfance, Mariama Sarr a indiqué, vendredi à Mpal (Saint-Louis), la volonté du gouvernement d’évaluer la mise en oeuvre des Objectifs du millénaire pour le développement (OMD) et de s’engager dans la réalisation des Objectifs du développement durable (ODD).
"Le Sénégal s’est assigné comme objectif d’accélérer la protection des enfants, l’éradication de la pauvreté, la lutte contre la faim, l’accès à la santé, à l’éducation de qualité et à l’eau, etc.", a soutenu Mariama Sarr.
Mme Sarr s’exprimait à la cérémonie de lancement de la 27e journée de l’enfant africain et de la 29e semaine nationale de l’enfant, célébrée cette année sur le thème : "L’Agenda 2030 pour un développement durable en faveur des enfants en Afrique : accélérons la protection, l’autonomisation et l’égalité des chances".
Elle a relevé les progrès "significatifs" faits par le Sénégal dans la lutte contre la pauvreté, la parité entre les sexes, la santé, l’accès à l’eau potable, avec un taux de 100% en ville et 82% en milieu rural, ainsi que la mise en œuvre de la couverture médicale universelle (CMU).
La célébration de la semaine nationale de l’enfant est une occasion "pour prêter une oreille attentive aux enfants et de lever les contraintes et obstacles, tout en identifiant les impacts négatifs sur eux afin de trouver des solutions durables à leurs préoccupations" a estimé Mariama Sarr.
Le directeur national de l’ONG Plan international et le responsable de l’UNICEF ont tous pris l’engagement de soutenir les actions du gouvernement en direction de la protection des enfants.
Il s’agit, pour eux, d’aider à combattre les "nombreux abus, violences, exclusions, les maltraitances et les pires formes de travail des enfants qui doivent être une priorité pour le développement durable d’un pays".
BD/PON/APS

Commentaires

"Et les mots interdits ne furent pas prononcés : Mettre fin à l'exploitation des enfants talibés esclaves dans notre pays !"
A la place, ils nous pondent du développement "durable" en faveur des enfants, comme sui c'étaient des produits fabriqués avec la notion d'Ecologie. Le "durable" est très à la mode en politique !
Madame Mariama Sarr, Ministre de la Protection des Enfants, Monsieur le directeur national de l'ONG Plan International et Monsieur le responsable de l'UNICEF au Sénégal, vous pouvez aller vous rhabiller, vous avez beaucoup suer pour la protection des enfants au Sénégal en cette journée de vendredi et de commémoration de l'Enfant Africain...
Les 200 000 enfants talibés et les futurs à venir de la traite d'enfants au Sénégal peuvent être tranquilles et surtout pas inquiets pour leur sort et leur avenir avec des beaux parleurs, des enfumeurs de masse, des incompétents irresponsables comme vous !
J'espère que jour, comme le prédisent de nombreux sociologues et autres savants, la bombe qu'est le problème talibé au Sénégal, vous pètera à la gueule.
Vous ne méritez que çà ! Même les animaux aiment, traitent et protègent mieux leurs enfants que le Sénégal ! Merci encore pour eux !

Écrit par : issa gibb | 18/06/2017

Répondre à ce commentaire

Bla bla habituel.
...

Écrit par : Linlin | 18/06/2017

Répondre à ce commentaire

Il faudrait déjà qu'il y ai eu un début de protection!!!ce n'est pas l'impression que j'ai pour l'instant.Toujours autant de marabouts véreux qui exploitent ses pauvres gosses sans défenses!!!!!

Écrit par : eddy | 19/06/2017

Répondre à ce commentaire

DOCXListe des Enfants en situation difficile (1).docx19koEnregistrer

UNE SUBVENTION POUR UNE COLONIE DE VACANCES AVEC DES ENFANTS EN SITUATION DIFFICILE TRANCHE D'AGE DE 09 A 14 ANS DUREE 21 JOURS 750.000 frs PAR ENFANTS POUR 50 ENFANTS DU 29 JUILLET AU 18 AOUT 2017
L'association _demande de financement_, dont je suis le Président, a été créée le 31/09/2008 et a pour
objet Unir les membres; aider les membres à vivre pleinement avec les jeunes du CEDEAO ;visant à lutter contre les acquis culturels et la pauvreté ;la promotion des échanges entre jeune de de ses pays africain.
Son activité : ouvrir une école; organiser des colonies de vacances;ouvrir un cyber café, se déroule essentiellement sur la commune
de_Dakar et touche un public de Enfants et jeunes;handicapés... des enfants en situation difficiles. Notre association denommee
des enfant d'afrique " ADEA " le projet du tournoi de HANDBALL petite cathegorie et la COLONIE DE VACANCES en cours
µ Afin de développer son activité, nous envisageons Ouvrir une école organiser des colonies de vacances et des cyber café . Nous
souhaiterions obtenir une subvention afin de pouvoir financer ce projet.





L'ASSOCIATION DES ENFANTS D'AFRIQUE


ADEA "


Mr SERIGNE SOUGOU LE PRESIDENT

00221 77 265 2007 / 00221 70 627 92 48

Écrit par : sougou | 10/10/2017

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.