22/06/2017

TROP CHERE KORITE

A l’approche de la Korité : Une Flambée des prix au Sénégal

Oignon.jpg

A moins d’une semaine de la fête de la Korité, au Sénégal, les femmes ménagères ne savent plus quoi faire. Puisque l’oignon et la pomme de terre se font rare.
Trouver de l’oignon et la pomme de terre sur le marché sénégalais est devenu un parcours de combattant. Les femmes ménagères entrent dans la dernière ligne droite pour préparer la fête de la korité qui aura lieu ce week-end.
Les prix sont hors de portée des clients. Oignon, pomme de terre, sont presque intouchables. Alors que, sera célébrée la fête de la Korité au Sénégal, dans moins d’une semaine.
A cette occasion, les mères de familles sont à fond dans les préparatifs pour assurer à leurs proches une belle fête. “Non seulement, nous ne trouvons pas la pomme de terre et l’oignon sur le marché, mais les prix sont trop chers” explique une mère de famille.
Même son de cloche pour une autre dame. Elle interpelle directement le ministre sénégalais du commerce. Elle l’invite à descendre sur les marchés pour constater de visu ce qui se passe.
En tout cas, les prix ont vraiment flambé cette semaine. Compte tenu de tout cela, les femmes ménagères lancent un cri de détresse pour demander un secours avant qu’il ne soit tard.
africtelegraph.com

Commentaires

c'est maintenant que vous vous apercevez que tout est trop cher au senegal,,, il reviens moin cher un plein de courses en europe que a dakar!! faite le teste... les loyers sont exorbitant,, on vois des chambre vides a louer au 5 eme etage,,a 100000fr!(pour un etranger!),,bref,, a part les ong,, les millionnaires,, les grandes sociétés,, qui peux dire que le senegall est surtout dakar n'esp pas cher!!!?

Écrit par : samy | 22/06/2017

Répondre à ce commentaire

quand on fait un jeûne logiquement on ne mange pratiquement pas , on fait des économies que l'on doit ensuite donner aux plus pauvres !
donc ou est le problème ?

Écrit par : gandet francia | 22/06/2017

Répondre à ce commentaire

Bien sûr que si on mange ! avant le lever du soleil (avant la pointe de l'aube, plus précisément) et le soir, au coucher du soleil : c'est la "coupure" où on grignote un peu (datte, pain, beurre, fromage, jambon de boeuf, et autres si on a les moyens), on boit enfin de l'eau, du café... et on attend le repas du soir, tardif et souvent (trop) copieux. Et c'est long une journée sans manger ni boire ! surtout avec des températures supérieures à 30°C...
Vous croyez cette période propice à faire des économies ? quand on sait que beaucoup de familles ici, en temps normal, ne font qu'un seul repas par jour parce que les "revenus" sont loin de permettre plus...
"En tout cas, les prix ont vraiment flambé cette semaine" : rareté des oignons et pommes de terre... et c'est comme dans la plupart des pays : quand c'est jour de fête, les prix augmentent... C'est la loi du marché !!!

Écrit par : Xx | 22/06/2017

Et comme au Sénégal tout est bon pour faire la fete...

Écrit par : chees | 23/06/2017

Répondre à ce commentaire

C'est comme pour les vacances scolaires ou les vacances tout court, les compagnies aériennes et les tours opérateurs doublent les prix pour venir au Sénégal.
Le Korité étant la fête la plus importante des sénégalais, devant l'Aïd et ses milliers de pauvres moutons. Bonne Korité au Sénégal !

Écrit par : issa gibb | 24/06/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire