27/06/2017

LA PLUIE EST LA, ON SEME

La période des semis est lancée au Sénégal

123SemisArachidS%E9n%E9gal6EVall.jpg

Saint-Louis, Lingère, Tambacounda, entre autres, la période des semis est lancée au Sénégal. La région orientale a reçu 87 mm la semaine dernière. "C’est une pluie utile, elle cadre dans la période hivernale", a précisé le chef du service départemental du développement rural (SDDR), Aliou Badji à l'APS. A partir du 12 juin, toute pluie de 30 mm et plus est considérée comme utile, a-t-il précisé. Une pluie qui a abaissé les températures, après la forte canicule qui avait accompagné le début du ramadan, fin mai.
A Lingère, des semences d’arachide de "bonne qualité" ont été mises à la disposition des 19 communes du département la semaine dernière. Au total, 970 tonnes (t) d’arachide qui ont été distribuées sur les 1000 t prévues, la mise en place des semences de niébé (haricot) a commencé, avec des prévisions de 300 t, et 2 t de sésame sont prévues. En outre, le département a reçu des engrais, ainsi que des semoirs et des houes.
Dans la région de Saint-Louis, la mise en place des semences et des intrants a démarré "de manière satisfaisante’’, avec 200 t d’arachide déjà reçues sur les 210 t prévues, selon le directeur régional du développement rural (DRDR) de Saint-Louis, Mamadou Baldé. La quantité de graines reçue correspond à 95% du tonnage attendu pour les trois départements que sont Saint-Louis, Dagana et Podor. Pour les autres spéculations, la Direction régionale du développement rural (DRDR) a reçu 390 t pour le programme ‘’niébé’’ (haricot), 50 t pour le maïs et 45 t pour le sorgho, 45 t. Cette semaine, 12 000 t d’urée et 7500 t d’engrais devraient être distribuées aux producteurs.
En revanche, dans le centre, à Kaolack, le directeur de la DRDR, Youssoufa Guèye, a mis en garde la semaine dernière. "On lance un appel aux producteurs pour qu’ils évitent les faux départs. La notion de 'pluie utile' c’est 15 millimètres cumulés en l’espace de trois jours. Donc, s’il pleut, il faut attendre pendant trois jours pour avoir au moins ces quinze millimètres avant de préparer les semis". A la semaine dernière, la région de Kaolack avait achevé la mise en place de 95% de la quantité de semences d’arachide prévue au départ ; 9 400 t ont été déjà reçues sur les 12 000 t escomptées, tandis que 49 % ont été déjà vendues au producteurs.
commodafrica.com

Commentaires

A saly derriere le golf, on brule les poubelles et on seme de l arachide. Sinon ca va, c est du Bio...

Écrit par : Linlin | 03/07/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire