28/06/2017

AMORTIR LE TRAIN TER

TER: En quatre années le Sénégal pourra récupérer son investissement

mountaga-sy-apix-696x381.jpg

Voulant mettre fin à la polémique sur le prix supposé énorme du Ter et la comparaison faite avec le Tgv du Nigeria, Mountaga Sy, le Directeur général de l’Apix pense que « comparaison n’est pas raison et comparer le Ter au Tgv du Nigeria, c’est comparer de choux et des carottes».
En effet, le TGV nigérian a été réalisé sur une distance de 200 kilomètres pour 552 milliards, de son côté le Train Express Régional coûtera 568 milliards pour 55 kilomètres, « seulement ».
Étalant le fait que le TER présente plus d’avantages que le TGV nigérian, le chef de l’Apix juge que ledit projet aura un impact réel sur les localités qu’il va traverser. En effet, avec 15 trains de 4 wagons chacun, des gares, et autres, il est prévu 14 ponts de franchissement qui vont apporter un renouveau face aux anciens ouvrages, nous révèle xibar.
La rentabilité du projet est aussi louée par Mountaga Sy qui relève la réactivité du train avec des navettes toutes les 15 minutes pour transporter 115 000 personnes par jour et ainsi atteindre le cap de 100 milliards par an perdus avec les embouteillages. Sous ce rapport donc, en quatre années le Sénégal pourra récupérer son investissement.
Toujours optimiste et s’appesantissant sur les conditions réunies avec le déboursement des avances pour toutes les entreprises concernées, M. Sy valide le 14 janvier 2019, comme date d’inauguration du TER.
senenews.com

Commentaires

Penser à bien le construire ce TER, avant de penser à l'amortir !
Sécuritaire, sans corruption sur le choix et la qualité des matériaux avec les détournements d'enveloppes et d'argent du budget alloué.
Performant, dans les règles de construction pour éviter les pannes à répétition et les accidents, couteux et improductifs.
Amortir, avant de bien construire, c'est comme mettre la charrette avant les ânes ! Trop fréquent au Sénégal.
En attendant, l'aéroport AIBD, sans le TER est un aéroport perdu au milieu de nulle part. Même avec l'autoroute !

Écrit par : issa gibb | 28/06/2017

Répondre à ce commentaire

Décembre 2017 pour l'ouverture de l'aéroport AIBD et maintenant, plus précis encore, le 14 janvier 2019, l'inauguration du TER ??? Wait and see !
Le 14 janvier 2019 sera l'inauguration de la première pierre qui débute les travaux du TER ou l'ouverture du TER avec mise en circulation de la première portion de la rame du TER ???
Car, ils ont parlé d'un premier tronçon qui va jusqu'à Diamanicoco&Cie. Puis plus tard, un autre tronçon jusqu'à l'AIBD ????
L'article est très imprécis sur ce sujet, trop occupé à l'amortissement du projet qu'à la réalisation du projet du TER en 2 tronçons... Ce qui me semble être la priorité.
L'Amortissement en 4 ans, 5 ans, 6 ans, voire 10 ans est plus que secondaire ???

Écrit par : issa gibb | 28/06/2017

Répondre à ce commentaire

Et surtout l entretien....

Écrit par : Linlin | 30/06/2017

Répondre à ce commentaire

non non non au senegal on entretient rien meme pas son velo alors le TER ???? il roulera et puis tombera en panne et ce sera la cata, je n'ai jamais vu un pays en voie de developpement faire autant d'inepties....

Écrit par : flopaty | 01/07/2017

Écrire un commentaire