04/07/2017

COOL LE TOURISME

Tourisme et Sécurité: le Sénégal, une Destination Touristique sure

senegal.png

L’une des conditions majeures qui rend possible la genèse et l’essor du tourisme dans une zone donnée est la sécurité. Elle intervient dans toutes les phases de la consommation du produit touristique de façon efficace et indirecte. Elle n’est pas négligeable car elle est fondamentale dans la cohésion sociale. Sans la sécurité, aucune offre touristique n’est consommable et aucune destination touristique n'est fréquentable. Elle est en amont et en aval du séjour du touriste.
La charge de la sécurité est garantie par un ensemble de corps qui jouit d'un pouvoir régalien de l’Etat appelé Forces de Sécurité et de Défense. Il s'agit des corps militaires, paramilitaires, policiers et douaniers. Ils concourent tous à assurer la sécurité des personnes et la stabilité du Senegal pour en faire une Destination Touristique sure.
Les forces de sécurité constituent le premier front office pour le touriste dès son arrivée à l’aéroport. A travers elles, le touriste donne ses premières impressions sur le peuple d'accueil. Il remplit ses formalités policières et douanières avant d’être en contact avec la population.
L’accueil, le contrôle, la disponibilité, l’orientation et l’information réservés au vacancier par ces entités souveraines de l’Etat marquent un point essentiel dans son séjour.
Cette phase est importante car le touriste ayant effectué plusieurs heures de vol, a envie de rejoindre son hôtel pour aller se reposer en attendant d’entamer son programme. C’est pourquoi, les longues files d’attente à l’aéroport doivent être évitées et les tapis roulants modernisés et classés par provenance pour éviter les pertes de bagages et de temps.
Heureusement, ces aspects sont pris en compte par l’Aéroport International Blaise Diagne pour répondre aux normes standards de sécurité à l’instar des grands aéroports internationaux de l’occident et de l’orient.
Aujourd’hui, le dispositif des unités spéciales mis sur place pour lutter contre le phénomène du terrorisme doit être plus élargi et présent sur tous les lieux touristiques et de loisirs. Il sécurise l’hôte à passer ses vacances dans la tranquillité et dans le dépaysement total au Senegal.
En dehors des grandes chaînes hôtelières, ce corps d’élite doit étendre aussi ses tentacules dans les structures de la parahôtellerie (campements, auberges, casinos etc.) pour mieux consolider la sécurité et la stabilité devenues une réalité au Sénégal.
Grace aux compétences et au professionnalisme des forces de sécurité, le Sénégal est devenu l’un des Etats le plus sécurisé au monde malgré les insuffisances de leurs moyens humains, budgétaires, financiers et matériels. Mais, ce climat paisible favorise la relance du tourisme durable.
Dans ce sillage, les structures d’hébergement (hôtellerie, parahôtellerie voire villas, résidences ou appartements meublés) ont un rôle à jouer dans cette pérennisation de la sécurité. Ces établissements privés à caractère commercial doivent remplir obligatoirement et déposer quotidiennement les fiches de police des clients ayant séjourné chez eux.
L’exploitation de ces renseignements sur ces derniers facilite aux forces de sécurité leur travail et leur anticipation sur d’éventuelles menaces d’insécurité.
C’est ainsi que la mission de la Direction de la Réglementation et de la législation touristiques et les Inspections Régionales du tourisme doit être plus rigoureuse pour lutter contre la clandestinité dans tous les activités afférentes au tourisme.
En outre, le contrôle des brigades routières sur toutes les routes nationales et dans les villes fortifie la sécurité touristique. Elles veillent sur la régularité administrative et technique des véhicules et conducteurs qui transportent les visiteurs.
Mais cette vérification doit être flexible s’il ne s’agit pas d’un délit ou crime puni par le code pénal pour éviter des retards de vols, de chaloupes, de bacs ou de visites des sites car tous les déplacements des touristes sont planifiés et calés dans le temps.
De ce fait, les forces de sécurité doivent amoindrir les risques d’immobilisation des véhicules touristiques. Cette souplesse contribue fortement à la satisfaction générale des touristes vis-à-vis de leur séjour au Pays de la Téranga.
L’autre aspect de la sécurité où interviennent les forces de sécurité est la protection de l’environnement sans lequel le tourisme disparaîtrait. La nature étant la première matière première du tourisme constitue un fort motif de déplacement du touriste.
Les gardes forestiers ou les agents des eaux et forêts surveillent et veillent sur la sauvegarde de la flore et la sécurité de la faune sans lesquelles le tourisme durable ne peut prospérer dans un site Eco touristique. En plus, ils réglementent le tourisme cynégétique et le tourisme halieutique en luttant contre les braconniers, les trafiquants de bois et la pêche sportive illicite avec la direction générale de la surveillance de la pêche.
Un autre corps intervenant dans la sécurité du tourisme est le service hygiène. Bien qu’il effectue un excellent travail dans la consommation des produits touristiques, son personnel doit être encore plus attentif sur la salubrité des entreprises et hôtelières qui offrent des services touristiques et de loisirs.
Cette attention prêtée sur le milieu, le matériel, la matière, la méthode et la main d’œuvre améliore la qualité de service fournie au client. Le respect de la propreté et de l’hygiène motive le touriste à aimer et à revenir au Pays de la Téranga. Ce contrôle qualitatif préventif ou correctif aide les entreprises touristiques sénégalaises à remplir les normes de qualification au système ISO.
Par ailleurs, la mission de la police touristique est salutaire car dédiée spécialement au tourisme. Elle a beaucoup contribué à l’assainissement du secteur contre certaines occupations anarchiques et certaines pratiques illicites des métiers du tourisme.
Cependant, il lui reste beaucoup de choses à parfaire pour lutter contre la clandestinité dans le transport, hébergement, la mendicité et le harcèlement des marchands ambulants à l’encontre des touristes.
Avec, l’arrivée de nouveaux Agents de Sécurité Touristiques (AST), le tourisme sénégalais va se dynamiser. Les agents affectés au ministère du tourisme et des transports aériens vont renforcer le potentiel humain existant en attendant de recevoir les moyens adéquats. Leur travail doit répondre aux attentes des professionnels et des touristes qui se plaignent de certaines irrégularités dans le secteur.
Par conséquent, ces agents doivent privilégier la sécurité des visiteurs et rétablir l’ordre à l’aéroport, dans les marchés artisanaux et les lieux touristiques. Ces AST doivent veiller contre la délinquance juvénile et la déscolarisation des enfants dans les régions touristiques.
En réalité, les forces de sécurité participent intégralement dans la toute chaine de la consommation touristique. Cette coopération entre les secteurs de la sécurité et du tourisme nécessite une large synergie de leurs forces à travers des formations, des séminaires et des conférences pour mieux sécuriser et sauvegarder le patrimoine touristique de la Destination Sénégal.
Pap.TOURE/Manager des Entreprises et Projets Touristiques/pressafrik.com

Commentaires

Ils croient vraiment a ce qu'ils racontent!!!!!c'est a mourir de rire...

Écrit par : eddy | 04/07/2017

Répondre à ce commentaire

DES AGENTS DE SECURITés!!!?? mdr deja il y a pas de force de l'ordre,qui servent a l'ordre,, alors a quoi bon faire tout ça,,, tu sort de l'aeroport tu te fais deja agressé pas les taxis, voulant t'arnaquer,,qui a pondu cette article? il habite ou??
(Avec, l’arrivée de nouveaux Agents de Sécurité Touristiques (AST), le tourisme sénégalais va se dynamiser. Les agents affectés au ministère du tourisme et des transports aériens vont renforcer le potentiel humain existant en attendant de recevoir les moyens adéquats. Leur travail doit répondre aux attentes des professionnels et des touristes qui se plaignent de certaines irrégularités dans le secteur.
Par conséquent, ces agents doivent privilégier la sécurité des visiteurs et rétablir l’ordre à l’aéroport,...)

Écrit par : samy | 04/07/2017

Paroles paroles paroles

Écrit par : Collet | 04/07/2017

Répondre à ce commentaire

C'est ce qu'on appelle ...être décollé de la réalité !!!

Écrit par : Mina | 04/07/2017

Répondre à ce commentaire

A MOURIR DE RIRE........
NOUS QUI SOMMES LA DEPUIS + DE 30 ANS N ARRIVONS À COMPRENDRE COMMENT OSEZ RÉPENDRE AUTANT D INEPSIES
LA VÉRITÉ EST À 100 LIEUS DE CELA

COMBIEN VOUS PAYE T ON POUR DIFFUDEZ AUTANT DE STUPIDITÉS SUR LE NET
ÊTES VOUS SPONDSORISE PAR LE MINISTÈRE DU TOURISME ?
ON COMMENCE À COMPRENDRE POURQUOI AJJAX A EU TANT DE SOUCIS

Écrit par : Yvesbzh | 04/07/2017

Répondre à ce commentaire

Oui, il y a encore beaucoup à faire et ce n'est pas demain la veille de l'amélioration.

Écrit par : Tiocan | 04/07/2017

Répondre à ce commentaire

Sur le papier, c'est une description idyllique de ce qui devrait normalement se passer... En fait, la réalité hélas en est bien loin !

Écrit par : Xx | 04/07/2017

Répondre à ce commentaire

Encore un marronnier. Ne se passe-t-il donc rien en ce moment au Sénégal ?

Écrit par : bill | 04/07/2017

Répondre à ce commentaire

Un bel article qui présente ce que devrait être le tourisme au Sénégal ! Une belle image idyllique de ce qu'aurait pu être la situation touristique au Sénégal... Mais !
- Soit le mec qui a pondu cet article, est un doux rêveur qui est coincé devant son ordinateur à Dakar, à écrire des inepties, sans connaître la triste réalité de l'agonie du tourisme au Sénégal et qui n'a jamais circulé dans le pays et vu la réalité touristique sur le terrain... Un abruti, un nais, embauché pour recopier des stupidités, déjà plusieurs fois écrites, à cent lieux de la réalité...
- Soit le mec est un menteur propagandiste étatique qui écrit des contre-vérités sur l'état du tourisme au Sénégal, en toute connaissance de cause. Un pourri journalistique de plus, qui continue à enfumer le peuple sénégalais et les réseaux avec ses mensonges. Une situation très en vogue, chez les journalistes sénégalais, ces temps-ci, ce qui abolit doucement, mais surement l'indépendance de la presse...
En tout cas, les séminaires et les conférences sur le tourisme, couteuses et inutiles qui n'amènent à rien de concret pour la relance du tourisme au Sénégal persistent à exister et à dépenser : preuves de l'incompétence de personnes qui n'ont toujours rien compris aux maux du tourisme au Sénégal face aux professionnels du tourisme abandonnés, ignorés et pas écoutés...
Autre preuve que le ridicule ne tue pas. Mais, à ce niveau, il fait beaucoup de mal à la réalité du tourisme au Sénégal !

Écrit par : issa gibb | 04/07/2017

Répondre à ce commentaire

tout cella est du ciné comique tout est toujours le même de Dakard a M Bour si auto-route pas finie idem pour les Avions sur le nouvel aire port pas encore fini...

Écrit par : BARBAIX | 04/07/2017

Répondre à ce commentaire

Pas une semaine sans agression a domicile a saly...et de plus en plus musclées

Écrit par : Linlin | 05/07/2017

Répondre à ce commentaire

Pas une semaine sans agression a domicile a saly...et de plus en plus musclées

Écrit par : Linlin | 05/07/2017

Répondre à ce commentaire

On a connu ça a Madagascar ça été l'horreur
Nous partons au Sénégal en octobre et avons pris un airbn à sally. Ça me rassure pas

Écrit par : Azzolini | 05/07/2017

idem en casamance, cambriolages jusque dans votre chambre pendant le sommeil , à croire qu'ils nous endorment. un cambriolage chaque année ces 3 dernières années..... maintenant ns sommes armés+ de chiens et en novembres des alarmes sonores.

Écrit par : flopaty | 05/07/2017

Répondre à ce commentaire

Pareille. Alarme, chiens et 12mm. Comme bocou maintenant. C est dommage d en arriver la. Mais je me dois de proteger la famille.

Écrit par : Linlin | 06/07/2017

Répondre à ce commentaire

En ce qui me concerne c'est dès arrivée à l'aéroport que je me suis faite arnaquer par un policier, comme protection on fait mieux.

Écrit par : fanfan | 07/07/2017

Répondre à ce commentaire

Y'a pas plus peinard que ma modeste personne ici au Sénégal. Pays sûr, bien plus que l'Europe toute entière. Je suggère aux mécontents d'aller voir ailleurs, sachant tout de même que le paradis sur terre est introuvable depuis l'aube de l'humanité. Bonne chance quand même.

Écrit par : Poumpy | 22/08/2017

Répondre à ce commentaire

Ouiiii Poumpy, je partage votre avis !

Écrit par : mina | 22/08/2017

Répondre à ce commentaire

.... ma pomme c'est moi, j'suis plus heureux qu'un roi; ben pour moi non plus, pas de soucis. j'ai pas de gardien, pis j'en ai pas les moyens, et pas besoin en fait.. on me vole pas chez moi, et pour sur, je suis plus en securité au senegal. Mr Dione, il est cool, Mr Ngor aussi, et ngoussane, et Mr Ndong et lui lui lui, et elle elle elle aussi. j'ai jamais donné cent francs a un flic, Do, c'est un con.
mais, peux etre que dans certaines zones, c'est plus dangereux? c'est peux etre sally qui veut ça? j'sais pas. ce que je sais, c'est qu' etre un touriste a paris, est plutot traumatisant: l'insecurité.

Écrit par : izmachine | 22/08/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire