12/07/2017

PETROLE A N'EN PLUS FINIR

Encore une découverte de pétrole

une-raffinerie-de-petrole-de-la-south-oil-company-soc-a-nasiriyah-dans-le-sud-de-l-irak-le-30-octobre-2015_5471720.jpg

On ne compte plus les découvertes de pétrole dans les eaux du Sénégal. Mardi, le pétrolier écossais Cairn Energy a annoncé avoir mis la main sur un important gisement d’or noir dans le puits FAN South-1.
Les travaux ont commencé le 26 mai dernier et ont été exécutés par la plateforme de forage Stena Drillmax. Ils se sont déroulés suivant le budget, en toute sécurité et ont pris fin avant l’échéancier prévu par les partenaires sur le projet, souligne une note de la firme, cotée à Londres.
« FAN Sud est notre dixième réussite au Sénégal depuis les trois dernières années et notre deuxième puits dans la partie profonde du bassin, à côté de la découverte FAN-1. Les résultats de FAN South seront intégrés à ceux de FAN-1 et ajoutés à ceux du champ SNE. Cela aidera la coentreprise à mieux évaluer le potentiel du bassin en eau profonde, au large du Sénégal.», a commenté Simon Thomson (photo), le patron de Cairn. Il a poursuivi en annonçant que les travaux de forage sur la partie nord du prospect démarreront « bientôt ».
Situé à une profondeur d’eau de 2 175 mètres, le puits a été foré jusqu’à une profondeur totale de 5 433 mètres où deux réservoirs majeurs ont été atteints. Il s’agit d’un réservoir de turbitides datant du crétacé supérieur et un autre datant du crétacé inférieur, exactement comme sur la découverte FAN-1 en 2014.
Selon les ingénieurs de cairn Energy, l’analyse préliminaire de l’huile indique une qualité API de 31°. Des études sont en cours pour vérifier si l’huile des deux puits (FAN-1 et FAN South-1) est de qualité commerciale.
Pour rappel, FAN South-1 est situé sur le prospect FAN South, à 90 km au large du bloc Sangomar Deep Offshore et à 30 km au Sud-Ouest de FAN-1. Cairn est l’opérateur du champ SNE avec 40% des participations totales. L’Américain ConocoPhillips en détient 35%, FAR Ltd, 15%) et Petrosen, la société publique sénégalaise du pétrole, les 10% restants.
Olivier de Souza/agenceechofin.com

Commentaires

il ne manquera plus qu'une marée noire et ça sera fini pour le senegal, plus de tourisme et plus de zone cotière et plus de ressources de poisson.....petrole attention danger!!!!!

Écrit par : flopaty | 12/07/2017

Répondre à ce commentaire

Tout à fait de cet avis.Faudra faire vite et surtout bien !

Écrit par : Dans | 12/07/2017

Répondre à ce commentaire

Mais que de commentaires négatifs ! Laissons les choses arriver naturellement. Si il y des accidents causés par l'exploitation du pétrole, ils ne pourront être que de la responsabilité des exploitants c'est-à-dire des compagnies pétrolières occidentales. Que je sache, il n'y en a pas de sénégalaises. Le Sénégal est juste propriétaire des lieux et aura sa (petite) part de dollars et éventuellement sa (grosse) part d'ennuis.

Écrit par : bill | 12/07/2017

Répondre à ce commentaire

Merci seigneur, enfin libre!

Écrit par : Ndiaye | 12/07/2017

Répondre à ce commentaire

... "enfin libre !" ... Mais de quoi donc ???

Écrit par : Pity | 12/07/2017

"Enfin libre" ??? Pas sûr, du tout !
Lors de la visite du Président sénégalais Macky Sall en France en juin dernier et sa rencontre avec le nouveau Président français Emmanuel Macron, certaines informations ont filtré qui démontrent de la coopération franco-sénégalaise n'est pas finie (pour les uns) et que cet ex-colonisateur (pour d'autres) est encore là pour un bon moment, au Sénégal :
- A la demande du Président Macky Sall, la France obtient la surveillance de l'exploitation pétrolière au Sénégal par la Société Total.
- Le Président Macky Sall a demandé la prolongation du stationnement des troupes françaises au Sénégal :
avec l'arrivée de formateurs militaires Français pour lutter contre le terrorrisme
en contrepartie le Sénégal ajoute des effectifs militaires supplémentaires dans les forces de la Minusma au Mali.
- Le Président Macky Sall a confirmé sa volonté de rester dans le système franc CFA.
Enfin, le Président Macky Sall a conclu la rencontre en disant qu'il n'y avait "aucun nuage" dans les relations franco-sénégalaise...
Pourtant, je ne pense pas que Macky Sall est un vendu à la France ou comme certains l'insultent le traitant de chef nègre traître collabo à la botte du colonisateur...

Écrit par : issa gibb | 01/08/2017

Pétrole et Tourisme incompatibles !
Déjà pour le Tourisme, c'est cuit et avec les boulettes de pétrole sur les plages à cause de l'exploitation du pétrole et les dégazages sauvages des tankers pétroliers, ce sera archi-cuit.
Le touriste déteste les boulettes de pétrole et encore plus les boulettes de pétrole entre les doigts de pieds en se promenant sur les bouts de plages dévastées par l'érosion côtière.
Sans aller, jusqu'à la marée noire qui reste un risque à ne pas ignorer, tant que le Sénégal n'a pas de centrale nucléaire pour se la faire péter à la gueule. Après, il serait trop tard !
Les amoureux de ce pays ensoleillé, mais aussi esclavagiste d'enfants talibés, peuvent y rester à souhait...

Même si tous les indicateurs montrent que les résidents toubabs sont poussés dehors pour racheter leurs villas à vils prix par la mafia dakaroise pour en faire du profit locatif du nouveau tourisme local (utopique) ??? Le pétrole au Sénégal et le départ des derniers irréductibles toubabs rendront peut être la liberté à ce sacré Ndiaye... Mais en aucun cas, les sénégalais n'en profiteront car les dettes et les investissements devront être payés. Il n'y aura plus d'effacement d'ardoise pour le pauvre pays en voie de développement ou émergent...
Et si çà se passe mal, que le pays se désintègre dans une banqueroute financière, dans une guerre de profits pétroliers ou une révolte d'une jeunesse désespérée, il restera au pauvre peuple sénégalais, sans touristes, qu'à bouffer du sable avec les boulettes de pétrole et se torcher le cul avec des cailloux comme au bon vieux temps de la hutte...
Ou à appeler à l'aide encore, la FRANCE !

Quand on respecte pas la France en brûlant son drapeau.. Quand on ne respecte pas les Français en les traitant de mécréants infidèles....Quand on ne respecte pas les touristes Français en les traitant de colonisateurs... La France, les Français et les touristes français ne respectent plus, non plus... Les cons, les jaloux, les critiqueurs, les médisants, les mendiants, les radicalisés, les intégristes, les esclavagistes...
Même si le Président Macky Sall a dit, lors de sa visite à l'Elysée qu'il n'y avait aucun nuage entre la France et le Sénégal.
Même si le Président Macky Sall a nommé Total France responsable de la surveillance de la production pétrolière au Sénégal.
Même si Macky Sall a demandé le maintien des 350 soldats français permanents au Sénégal, alors qu'on voulait se barrer.
Même si la déclaration de Macron au sommet du G5 Sahel à Bamako au Mali : "Les pays africains qui ne sont pas heureux du FCFA, ils le quittent ou on l'a ferme" est un facke news ?
Même si la France n'a plus les moyens de recevoir des contingents d'étudiants sénégalais et des migrants sénégalais qui fuient la misère de leur pays.
Même si Macron dit : "çà sert à rien de donner des milliards à des pays où les femmes font 7 à 8 enfants, ces pays ne pourront pas se développer". Et ce n'est pas un facke news, celle là !
Mais dès que le Mali est attaqué et que la moitié du pays est pris par les djihadistes, on appelle la France à la rescousse pour déloger les terroristes.
Mais dès qu'il y a un boulon qui pète à la Centrale de Keur Massa et que Dakar est privé d'eau pendant 3 semaines, on appelle la France pour réparer.
Mais dès que le PSE de Macky Sall veut construire rapidement, l'autoroute Dakar-AIBD et le TER, il choisit des sociétés françaises,
face à un saoudien, puis turc AIBD qui ne finit pas de se construire, une autoroute chinoise vers Touba en retard, et une autoroute américaine en Casamance abandonnée.
Les nouveaux amis Chinois qui assurent la déforestation de la Casamance avec l'appui des mafias gambiennes et les mourides.
Les Russes et les Chinois qui détruisent les réserves halieutiques du Sénégal avec déjà la disparition de plusieurs espèces de poissons.
Les Russes et leurs usines de transformation du poisson qui polluent le fleuve Sénégal, sans retour

La France, pays démocratique et laïque, pays des Droits de l'Homme, pays du Droit d'asile et des libertés avec le coq Français qui a l'habitude de chanter les 2 pieds dans la merde. Mais la France, face à un pays mendiant où 98 % de sa population vit dans la merde jusqu'au cou, avec la prévision que les sénégalais en auront par-dessus la tête avec le pétrole. La France devra encore surveiller tout çà pour que le Sénégal ne s'asphyxie pas... Pas encore partis, ces gaulois, ces ex-colonialistes, ces mécréants voleurs de nos ressources ??? On voudrait pourtant arrêter cette Françafrique vexante, jouer au donnant-donnant de Youssou Ndour ou au gagnant-gagnant de Macky Sall, mais il faut qu'il y ai un retour sur investissements quand il n'y a plus de respect d'un passé commun ! En diplomatie internationale, c'est chacun pour soi, il n'y a plus de cadeau ! Quand on veut jouer avec les grands, il faut assurer et arrêter de pleurnicher et mendier !

Écrit par : issa gibb | 13/07/2017

Répondre à ce commentaire

Issa Gibb est touchant de sincérité.
Ça serait intéressant si les postulats de base n'étaient pas aussi pertinents qu'une analyse de BFM TV.
La france reste dans ses ex colonies car elle y trouve son compte, tant du point de vue strategique que du point de vue purement économique.
Si ca n'était pas le cas, il faudrait passer les dirigeants de la france par le fil de l'épée pour haute trahison.
De plus, rien ne vous retient dans un pays où 98% de la population vit dans la merde. À moins que vous y trouviez également votre compte.

Bref, ces découvertes sont d'excellentes nouvelles pour le futur du Sénégal. Il faudra de la rigueur et de la vision pour ne pas sombrer dans la malédiction du pétrole.
Il faudra également de la mesure aux vautours qui tenteraient de s'accapare la ressource.
Malheureusement, ces derniers existent autant au sein de nos arcanes de pouvoir qu'au sein de conseils d'administration feutrés de multinationales pour qui l'humain est un détail.
Oui, le pétrole amène sa cohorte de problèmes, mais c'est également une formidable opportunité de mettre en place des infrastructures structurantes et d'améliorer le sort des 98% de "crevards" que vous semblez tant mépriser.

Pour ce qui est du tourisme, c'est une activité économique mineure au Sénégal avec moins de 4% du PIB. De plus, il est essentiellement composé de tourisme d'affaire (réunions internationales, séminaires, etc.).
Le tourisme balnéaire est négligeable, ce qui n'empêche pas d'accueillir les "toubabs" avec bienveillance.
Ceux qui aiment le senegal et les sénégalais y sont les bienvenus. Pour les autres, ils existe tant d'autres destinations qu'ils ne devraient pas se punir en s'imposant de rester parmis les "crevards" qui ne pensent qu'à les dépouiller.
Bonne journée

Écrit par : Abdou | 13/07/2017

Répondre à ce commentaire

Bien que ne faisant pas partie de cette catégorie, vous devriez comprendre l'amertume de ceux qui ont investi dans l'immobilier dans les années 70/80 et qui, aujourd'hui, ont un patrimoine qui ne vaut plus grand chose. Beaucoup de villes ont perdue leur caractère, sont moins jolies avec la pollution, les ordures, les constructions de bric et de broc, la mendicité omniprésente, etc... Ce n'est certes pas la préoccupation de la population qui a d'autres priorités...
Je ne sais pas, s'il n'y avait plus de toubabs au Sénégal, peut être serait-ce mieux ????
Je crois que c'est dommage de se passer du tourisme, c'est une source de revenus facile quand on a la principale matière première qui est le soleil.
Mais comme vous le dites très justement, il y a tant d'autres destinations possibles...
Et si beaucoup d'entre-nous considéraient (à tord) le Sénégal comme étant leur deuxième pays ?

Écrit par : bill | 13/07/2017

...dans un pays où 98 % de la population vit dans la merde jusqu'au cou = 98 % de la population qui est tenu dans la (misère) par ses élites politiques et religieuses, sans partage...

Je ne méprise pas le peuple sénégalais, Monsieur Abdou ! Je méprise ses élites corrompues, ses politiciens véreux et ses religieux milliardaires qui détournent tout à leurs profits, sans partage, avec cette volonté de tenir le peuple sénégalais dans la soumission, la misère et l'ignorance pour maintenir leurs privilèges éhontés... La corruption des policiers racketteurs, les tortures dans les commissariats, les assassinats dans les prisons par les gardiens qui restent impunis, le matraque systématique des jeunes étudiants, des manifestants pacifistes par la police et l'armée, la mort par tir à balles réelles des 6 martyrs lors de l'élection présidentielle de 2012...Les associations islamiques Jamra et Mban Gacce qui surveillent le jeunesse et la dénonce à la police complice...Les nouveaux riches bling-bling en 4X4 qui se pavanent devant la majorité pauvre qui ne fait plus qu'un seul repas par jour...La condition des femmes et des enfants et toutes les autres situations qui s'éloignent du bon fonctionnement d'une démocratique digne de ce nom...Et l'enfumage propagandiste que le pétrole sénégalais va sortir les sénégalais de la misère... Mensonges ! Ils n'en verront pas un kopec...

Je ne supporte plus les attaques incessantes et gratuites contre la France, alors que le Président Macky Sall est allé chercher du fric, dès son élection en France en 2012 et que les relations franco-sénégalaise semblent au beau fixe lors de la venue du Président Macky Sall en France au mois de juin dernier (2017). Cela ne correspond pas à cette haine persistante anticolonialiste supportée par les touristes français et enseignée dans les mosquées et les daaras intégristes et radicalisées à travers le pays. La France, responsable de tous les maux du Sénégal et du pillage des ressources, çà suffit ! Ce qui entraine que votre accueil avec bienveillance des "toubabs" ne correspond pas à la réalité sur le terrain... Votre Teranga est morte, les touristes sont harcelés, arnaqués, pris pour des portefeuilles sur pattes et souvent insultés...Pour finir, obligés de rester, parquer dans les blockhaus-hôtels touristiques entre occidentaux...Des super vacances libres et respectées ???
La preuve : c'est la chute spectaculaire du tourisme au Sénégal. On vous ment et vous vous mentez à vous-mêmes : La politique anti-touristique de Madame Wade et en suivant, le turn-over des ministres incapables du tourisme, sont des facteurs de la chute du tourisme au Sénégal... La volonté des racistes et des radicalisés de faire partir les touristes, ajoutée aux agressions diverses que subissent les touristes ont fait agoniser le tourisme au Sénégal... Même votre ministre du tourisme Mme Seck ment : elle annonce 1 million 600 000 touristes en 2016, alors que çà n'a pas atteint 300 000 touristes... Dans les années 1990-2000, le tourisme était le deuxième secteur économique du Sénégal derrière la pêche...Vous déclarez, vous-même que le tourisme n'est plus qu'une activité économique mineure avec 4% du PIB... Erreurs et volonté de détruire le tourisme sénégalais ??? Les raisons sont citées ci-dessus... Arrêtez de vous mentir !

Et par dessus tout, je déteste les marabouts esclavagistes qui exploitent les enfants talibés au Sénégal ...Cette spécificité sénégalaise de mettre des enfants noirs, pauvres et vulnérables dans la mendicité forcée avec des maltraitances abjectes, sous couvert de l'apprentissage du Coran... La religion musulmane interdit la mendicité des enfants...Vos marabouts véreux et cyniques ont dévoyés l'Islam pour s'enrichir honteusement sur les dos d'enfants innocents...Par laxisme de l'Etat et par lâcheté de la population, ces enfants talibés ne trouvent aucun secours auprès de toutes les règles qui régissent un état digne, police, justice, services sociaux, santé et éducation, protection de l'Enfance et des groupes vulnérables...Personne ne leur vient en aide et on les laisse souffrir le sale sort ignoble au XXIème siècle... La Honte du Sénégal : Démocratie, Emergence et Esclave des enfants sont incompatibles.... Le Sénégal est un pays esclavagiste d'enfants... Même les animaux traitent mieux leurs enfants que les talibés au Sénégal... Les sénégalais sont de drôles de musulmans, sans solidarité, sans pitié et sans humanité pour ces enfants esclaves ??? Ceux sont pourtant 3 piliers de l'Islam ??? Les marabouts sataniques sont dans l'abject pseudo-religieux et ils pourrissent le Sénégal, l'Islam et les lois de l'Humanité !

Monsieur Abdou, après 6 ans passés au Sénégal, je n'ai pas attendu votre conseil pour quitter ce pays que je n'aime plus (pour les raisons citées ci-dessus). Je continue malgré tout, depuis 2014, à m'occuper de 70 enfants sénégalais que j'ai connu à Dakar, à Matam, à Saly et à Ndangane par colissimos internationaux ... J'en scolarise une vingtaine par envois WU, mes anciens élèves dans l'espoir de leur éviter les daaras nauséabondes et maltraitantes... J'ai entrainé par cours par correspondance au BEFM, un de mes filleuls qui a réussi son examen et il est, cette année, en seconde dans une école privée à Mbour... J'ai des relations téléphoniques avec les enfants régulièrement... Ce qui ne m'empêche pas non plus, de suivre l'actualité du pays et dénoncer les maux et les abus du Sénégal, conscient qu'il y a pire et moins pire ailleurs...
Mais ce n'est pas le débat...Nous sommes d'accord, le pétrole fera le bonheur de certains ou mal géré, le malheur de tous...
Je vous souhaite à mon tour, Monsieur Abdou, une bonne journée, une bonne santé et le meilleur pour vous et toute votre famille.

Écrit par : issa gibb | 14/07/2017

Ayant vécu les travaux pétroliers en 2002/2003 au Tchad à Komé base, et lisant la suite, maintenant que les puits sont en production, je vous laisse chercher sur le web les articles ; pourquoi le Sénégal serait différent de ce pays ? pourquoi la population aurait plus de retombées, moins 'impacts négatifs ?

Un exemple, article de 2016 : les premières lignes parlent ...

http://apr-news.fr/fr/actualites/tchad-lexploitation-du-petrole-au-tchad-et-la-population-de-la-region

Écrit par : Tonton Fernand | 31/07/2017

J'ai lu attentivement cet article sur le Tchad ; c'est consternant pour les populations qui ont été bernées, spoliées, et qui voient leur travail et leur vie totalement anéantis. Certains autres nantis en profitent, probablement ! Le monde politique et les agissements des consortium m'écoeurent de plus en plus, partout...

Écrit par : Xx | 31/07/2017

Tout mon assentiment et mon soutien pour l'analyse d'Issa Gibb, et je lui fait part de mon admiration de continuer à aider ces enfants malgré son départ du Sénégal.

Écrit par : Tiocan | 14/07/2017

Répondre à ce commentaire

merci à vous tous pour ces commentaires...

me voilà bien avancé maintenant ! moi, l'ex Africain blanc qui ai quitté l'Afrique pour l'Indochine il y a 6 ans et qui voudrait y revenir ... rire jaune ce n'est pas mon truc. Leur attitude face à l'argent non plus.

Je suis retraité maintenant, un peu fatigué mais pas rancunier du Sénégal qui, malgrè une très grave hépatite que j'aurais pu avoir ailleurs, m'a laissé de bons souvenirs.

Le pétrole, je connais bien , à l'époque de ELF ( Congo et Gabon ) et Exxon au Tchad... les tee shirts sont gratuits mais n'espérez pas des salaires de ministres.

Merci de continuer vos commentaires réalistes, pas ceux de touristes en charter qui veulent refaire le monde.

Écrit par : tonton Fernand | 31/07/2017

Répondre à ce commentaire

Je l'ai toujours dit, et je le répéte :
Le sénégal n'est pas le tchad, ni le gabon comme la france n'est pas la roumanie, ou la slovénie.

Écrit par : Ndiaye | 31/07/2017

Répondre à ce commentaire

“Le Sénégal n'est pas le Tchad ni le Gabon...” Telle est la réflexion lapidaire d'un éminent spécialiste en économie politique, sociologue de surcroît, et humaniste bien évidemment. Bravo ! L'affirmation évidente peut laisser pantois, d'autant qu'elle n'est pas démontrée...
Mais son auteur semble persuadé de sa véracité... alors, comme les 3 singes de la sagesse, conseillons-lui de ne rien voir, ne rien entendre, et (l'espoir étant permis) ne rien dire...
Conseil qui, d'ailleurs, pourrait s'appliquer à ma propre personne ! je vais y réfléchir très sérieusement... :)

Écrit par : . | 01/08/2017

Écrire un commentaire