06/08/2017

ELECTIONS LEGISLATIVES

Législatives au Sénégal : majorité absolue pour la coalition présidentielle

1024x576_381769.jpg

Les élections législatives au Sénégal livrent leur verdict : la coalition présidentielle Benno Bokk Yaakar a remporté haut les mains ces joutes, loin devant la coalition Wattu Sénégal de l’ex-président Abdoulaye Wade.
La coalition du président Macky Sall s’en est sorti avec 1.633.000 voix (49,48 % des suffrages) pour 125 des 165 sièges de l’assemblée. La liste d’Abdoulaye Wade – rentré au Sénégal expressément pour ces élections – a obtenu 19 sièges, contre 7 sièges pour la coalition Mankoo Taxawu Sénégal du maire de Dakar, Khalifa Sall, en prison pour détournement de deniers publics.
Sur les 47 listes de candidatures aux législatives, seuls 14 coalitions et partis seront représentés à l’Assemblée nationale du Sénégal. Ces résultats, donnés dans la nuit de vendredi à samedi, doivent toutefois être confirmés par le Conseil constitutionnel après examen des recours.
Le taux de participation a été officiellement de près de 54 % lors de ce scrutin. Plus de 6,2 millions d‘électeurs étaient appelés aux urnes dans quelque 14.000 bureaux au Sénégal et dans huit “départements de l‘étranger”. Des élections marquées par une campagne acrimonieuse lors de laquelle ont prospéré des accusations de fraudes et des violences par endroit.
africanews

Commentaires

On retiendra en premier lieu, l'Anarchie qui gangrène doucement, mais surement Touba, cet état dans l'Etat sénégalais où le saccage de 147 bureaux de vote a été programmé et dirigé par des jeunes marabouts mourides Mbacké-Mbacké , avec éparpillements des listes-bulletins sur le sol et destruction des urnes de vote. Une preuve de la volonté anti-démocratique de ces pseudo- religieux, en possession d'armes à feu, fainéants pour de l'argent facile ou de l'argent sale, esclavagistes d'enfants talibés et partisans de la radicalisation du pays pour garder leurs privilèges éhontés... Même le vieux Khalife Mokhtar Mbacké et ses serignes mourides ne contrôlent plus ces jeunes chiens fous mourides et les Baye-Falls... Seul Cheikh Béthio Thioune et ses Thiantacounes se sont tenus apparemment calme, car il sait que tout écart de sa part envers Macky Sall, c'est le retour à la case "Prison"...L'Ogre reste intelligent !

Durant la campagne électorale, on a assisté aux caillassages des caravanes des partis, comme à Grand Yoff ou à Matam. Comme les supporters des équipes de football au Sénégal, il y a encore des imbéciles qui n'ont pas compris que le football est un jeu ou les règles d'une élection démocratique, prêts à se battre, sortir des couteaux ou des machettes et faire des morts innocents comme dans les guerres tribales ancestrales, preuve que le Sénégal n'est pas encore un pays civilisé... Cette élection est dénoncée par les observateurs internationaux comme un désordre électoral sans nom. Un journal titrait : "Le Sénégal nous avait habitué à mieux". Avec 278 partis politiques regroupés sur 47 listes contre 24 listes en 2012, on parle de bordel électoral pour un résultat de 14 listes représentés à l'Assemblée Nationale... "Pléthore des listes tue la démocratie"....
On peut ajouter les problèmes de fabrication ou de distribution des cartes biométriques (volontaires ou involontaires ???) qui ont empêché de voter, beaucoup de citoyens sénégalais. L'absence de nombreuses listes (volontaires ou involontaires ???) dans les bureaux de vote et des ouvertures tardives de bureaux de vote, faute d'organisation interprétée comme une incompétence gouvernementale, ont entrainé colère, révolte et saccage de bureaux de vote... Pourtant, les sénégalais ont fait preuve de civisme pour cette élection législative avec 54 % de taux de participation contre 34 % en 2012, et beaucoup n'ont pas pu voté, faute de carte biométrique...

Au final, c'est la coalition du Président Macky Sall qui l'emporte haut la main, avec 125 sièges à l'Assemblée Nationale (165 sièges), 19 sièges pour la liste Wade ???? 7 sièges pour la liste pour le prisonnier Khalifa Sall ??? Reste par calcul, 10 sièges pour les 11 députés élus des listes restantes sur les 14 listes représentées à l'Assemblée Nationale ??? ??? ??? ????
Un autre article donné bien sur, gagnante la liste de Macky Sall avec 111 sièges à l'Assemblée Nationale contre 23 sièges pour la liste Khalifa Sall et 9 sièges pour le liste Wade, donc 22 sièges pour les 11 listes restantes (plus crédible que 10 sièges pour 11 députés élus ci-dessus). C'est l'exception sénégalaise : Les chiffres !
Le journal titré : " Wade a perdu son pari, il représente le passé. Le nouveau premier opposant à Macky Sall pour la présidentielle de 2019 qui débute aujourd'hui pour 2 ans, c'est Khalifa Sall.
Un autre journal : Les 2 groupes d'opposition, Khalifa Sall et Wade, n'ont pas su s'entendre. Ils auraient pu faire du 50-50 % à l'Assemblée. ils ont fait le lit de Macky Sall... C'est gentil ! Non...
La corruption et l'achat des votes, les petites enveloppes du billet de 1 000 francs CFA étaient toujours présentes, comme d'habitude. La diaspora sénégalaise à l'étranger s'est mobilisée et à voter massivement pour Macky Sall. Les musulmans chiites sénégalais ont apporté leur soutien à Macky Sall. Les Tidjanes et les Layènes restés plutôt neutres, mais ils ont voté en majorité pour Macky Sall. La liste Majorité Présidentielle BYYY a emporté 42 des 45 départements sénégalais... Tranquille !

Une liste a émergé de ces élections législatives, il s'agit de la liste PUR, un petit parti, ancien, très structuré avec comme figure emblématique et excellent orateur, Serigne Moustapha Sy, le fils du Khalife tidjane Al Maktoum décédé dernièrement. Ce parti prône une harmonisation de la démocratie, la laïcité, la modernisation et la religion, ce que veulent entendre les sénégalais....
Les cadrats du parti PUR assurent qu'ils ne sont pas un parti religieux ??? Les propos de Moustapha Sy sont moins convaincants à ce sujet... Mais des politiques religieux pour contrer la toute puissance mouride ne serait pas malvenue : Il faut rappeler que 60% des sénégalais sont tidjanes et que 33 % sont mourides... Puisque les religieux gouvernent le Sénégal, il serait temps que ceux soient des députés issus de la majorité religieuse tidjane qui s'occupent de préférence, du pays... Les observateurs politiques pensent qu'il faudra compter avec PUR dans les élections prochaines, parce que c'est un parti structuré, éloigné des magouilles et coalitions contre-nature, aux programmes qui plaisent aux sénégalais ??? Un réel manque de structuration qui est dénoncé par les cadres de la coalition présidentielle BYY de Macky Sall, où des unions hasardeuses ont failli pendant l'élection législative passée, en particulier à Kaolack.... Ce qui pourrait être un handicap sérieux pour la course présidentielle de 2019...

Pris dans l'avalanche d'articles sur l'acte anti-démocratique du saccage des 147 bureaux de vote à Touba et la libération des marabouts mourides anarchistes qui ont fêté dignement leurs libérations comme un défi supplémentaire aux autorités bien trop lâches et conciliantes avec eux, je n'ai aucune nouvelle de la liste écologique Naatal Sénégal et si Haïdar El Ali a été élu député à l'Assemblée Nationale ??? Si quelqu'un peut m'informer à ce sujet, je l'en remercie bien, en avance...

Enfin, je tiens à parler de l'arrestation et la mise en garde à vue de la petite chanteuse sénégalaise Dieng qui, après l'élection, a écrit sur Internet des pensées politiques basiques comme : C'était mieux sous Wade... Macky Sall n'a rien fait pour le peuple sénégalais depuis 2012... Macky Sall est un saï-saï (coquin) en truquant l'élection à son avantage... Du pas très méchant !
Elle a été arrêté par la police et accusée d'Outrage au Président de la République et de Propagation de fausses nouvelles ???
En plus du non-respect de la loi informatique et liberté : Attention à toi, Sénégal ! Tes libertés fondent comme neige au soleil. Ce n'est pas la première fois qu'un(e) jeune artiste est inquiété pour ses idées politiques ou pour son modernisme qui ne plait pas aux religieux... Alors qu'on sort d'une élection, où les politiciens se sont traités de tous les noms d'oiseaux, qu'ils se sont copieusement insultés, dénoncés mensongèrement ou pas de tous les détournements et de toutes les incompétences... Ce qui n'a pas été un exemple pour la Nation et la jeunesse en particulier...
On va arrêter une petite chanteuse pour quelques propos politiques insignifiants, on continue à rien faire pour libérer les enfants talibés de l'esclavage maraboutique et on libère des marabouts leaders d'un saccage anti-démocratique qui a empêché des milliers de gens, de voter ??? C'est là, une véritable insulte envers La Nation et le Chef de L'Etat qu'ils ont déjà copieusement sifflé pendant la campagne du Référendum... On inquiète une petite chanteuse, on ignore le sort des petits talibés et on libère des marabouts, bandits anarchistes...
Les Sénégalais n'ont vraiment rien compris aux règles de la Démocratie, même ses gouvernants, sa police et sa justice n'ont toujours rien compris au mot "DEMOCRATIE".

Écrit par : issa gibb | 06/08/2017

Répondre à ce commentaire

le bonjour Mr Gibb. rien au sujet de Naatal Sénégal. ils ne paraissent pas dans les resultats (provisoires). mais faut pas réver; l'écologie dans beaucoup de pays comme Sénégal, c'est pas pour demain. j'en suis le premier navré. m'ssieur Gibb, anarchie et marabouts, ça colle pas. pas de "chefs" en anarchie, la religion est plutot mal venue, et le désordre n'y est pas specialement de mise.
(wikipedia/introdustion. L’anarchie (du grec ἀναρχία / anarkhia, composé de an, préfixe privatif : absence de, et arkhê, pouvoir, hiérarchie, commandement) désigne l'état d'un milieu social sans gouvernement1, la situation d’une société où il n’existe pas de chef, pas d’autorité unique, autrement dit où chaque sujet ne peut prétendre à un pouvoir sur l’autre. Il peut exister une organisation, un pouvoir politique ou même plusieurs, mais pas de domination unique ayant un caractère coercitif. L’anarchie peut, étymologiquement, également être expliquée comme le refus de tout principe premier, de toute cause première, et comme revendication de la multiplicité face à l’unicité.
ils s'raient pas contant avec ça sur Touba la grande.

Écrit par : izmachine | 07/08/2017

...rien de rien; rien sur les sites officiels, rien dans la "presse"; si, mais, non. . rien au sens ou nous l'entendons en europe en tout cas. aller, aujoud'hui j'suis en forme. faut prendre des risques dans la vie.
Mr Macron est un con.

Écrit par : izmachine | 08/08/2017

Répondre à ce commentaire

Ce qui veut dire que presque 70% des Français sont des cons!!!!

Écrit par : chees | 12/08/2017

Répondre à ce commentaire

non non; simple retour sur le commentaire de Mr Gibb.. ou un test? pour voir si comme Amy Collé Dieng je devais m'attendre a un juste retour du baton. quand je dis "juste retour bla bla), , n'entendez pas que je sois en accord avec ça. maintenant, c'est pas par ce que je ne l'ai pas dis (que la grande majorité des français soit des cons hein) que ne le pense pas.

Écrit par : izmachine | 12/08/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire