14/08/2017

UN FRANCAIS A LA TÊTE DE AIR SENEGAL

Air Sénégal SA : Macky nomme un DG français

5374d382668896155.jpg

La nouvelle compagnie Air Sénégal SA connaît un changement de cap avant même le décollage de ses activités. Aux commandes de la société depuis sa création, il y a un peu plus d’un an, Mamadou Lamine Sow a été viré jeudi dernier. Il a été remplacé par le Français Philippe Bohn.
D’après des sources crédibles, en procédant à ces changements, le Président Macky Sall mise sur le carnet d’adresses du nouveau directeur général.
Ce dernier est un ancien vice-président d’Airbus. Il devrait permettre à la compagnie de réussir son décollage et de ne pas piquer du nez comme ses devancières.
Mamadou Lamine Sow quitte la direction générale d’Air Sénégal SA, mais pas l’entreprise. Il est passé Président du Conseil d’administration. Un poste qu’occupait Thierno Niane, le directeur général de la Caisse des Dépôts et Consignations (actionnaire majoritaire de la compagnie), qui est éjecté.
Diop Mamadou/Les Échos – Seneweb.com

Commentaires

même si les personnes démissionnées n'ont pas donné satisfaction (et çà c'est certainement sûr ), un article rédigé par un professionnel n'as pas à employer les termes "viré " ou "éjecté" simple politesse ou code déontologique ceci dit espérons que ce choix sera profitable pour la compagnie et le Sénégal

Écrit par : shadows 5500 | 14/08/2017

Répondre à ce commentaire

Entièrement d'accord avec vous, mais force est de constater que c'est la façon dont on parle ici et malheureusement le journaliste écrit comme il parle. ..

Écrit par : richard | 15/08/2017

Un français Philippe Bohn à la tête de la compagnie aérienne nationale sénégalaise Air Sénégal SA.
Après les faillites successives d'Air Sénégal, Macky Sall préfère un pro toubab avec un gros carnet d'adresses.
Avec aussi DSK qui a un autre gros carnet d'adresses, comme conseiller économique du Président.
Total France nommé surveillant de la production pétrolière du Sénégal par Macky Sall
La seule construction d'autoroute Dakar-AIBD-Mbour qui avance avec la groupe français Apave.
Le groupe Bolloré à la tête du Port de Dakar après avoir remercié les amis de Karim Wade de Dubaï.
La demande de Macky Sall à Macron de maintenir le contingent de 350 soldats français au Sénégal.
L'autre demande de Macky Sall, de soldats français, cadres formateurs à la lutte contre le terrorisme pour l'armée sénégalaise...

Finalement, après une politique de multi-investisseurs incompétents, décevants ou véreux, Macky Sall fait marche arrière et revient vers les valeurs sures : l'ex-colonialiste français pour réussir son émergence et se rassurer lui-même d'investissements hasardeux, prônant désormais, le donnant-donnant ou le gagnant-gagnant...
N'en déplaise aux religieux anti-toubabs et certains autres, l'ex-colonisateur occidental est toujours là et il n'est pas encore près de partir du Sénégal. In cha' Allah !

Écrit par : issa gibb | 15/08/2017

Répondre à ce commentaire

Écrit par : Mazaracha | 15/08/2017

Répondre à ce commentaire

ok, mais on l'a à l'oeil

Écrit par : Ndiaye | 15/08/2017

Répondre à ce commentaire

Rassurez vous ,si P BOHN accepte ce poste ,il ne le fait pas sans carte blanche pour redresser une situation qui implique de faire le ménage ,et, dans le cas contraire il ne manquerait pas de partir d'une façon qui ne laisserait pas un doute sur les dérives d'un système préjudiciable pour tous....

Écrit par : oyster | 16/08/2017

il faut quand meme avouer que la redaction des articles de presse quels que soient les sujets sont tres souvent tres mediocres, ecrits n'importe comment....ce n'est pas du journalisme !!!!!!

par contre sur le sujet traité aujourd'hui..... que dire...... qu'un français sera mieux que les autres ? qu'il n'entrera pas ds le systeme corruptif ? que sa gestion sera meilleure ??? rien n'est certain......
l'etat senegalais essaye pour la enieme fois de se donner des chances de faire vivre une compagnie nationale...... un sujet qui dure depuis des années !!!!

Écrit par : flopaty | 16/08/2017

Répondre à ce commentaire

...le bonjour. ah! la presse au senegal... a l'exeption du JT rappé, faut convenir que c'est navrant. une compagnie nationale avec une population d' une quinzaine de million d'habitants, un nombre réduit (par rapport aux concurants) de passagers sur son futur "hub" qui lui est en concurence sur les taxes aeriéennes avec les autres hubs, c'est pas gagnant comme départ. y'a du boulot pour remplir les avions. deux je crois!

Écrit par : izmachine | 16/08/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire