16/08/2017

ORDURES MAL GEREES

Mauvaise gestion de Mbeubeuss : L’Etat du Sénégal perdrait plus de 85 milliards FCFA par an

photo-semaine-ea77-diaporama.jpg

Située dans la grande banlieue dakaroise, la décharge de Mbeubeuss ferait perdre plus de 85 milliards de francs CFA. Et pour cause, la mauvaise gestion de ce site.
Ainsi, la problématique des déchets dans le cadre du projet phare du Plan Sénégal émergent, sur lequel mise les autorités pour permettre au pays d’atteindre l’émergence à l’horizon 2035. Une perspective qui a fait l’objet de plusieurs conseils des ministres, informe le Quotidien.
Il s’agira de mettre en place un cadre de contractualisation avec des partenaires afin de parvenir à impulser une valorisation énergétique , agronomique mais aussi de production de combustibles, selon Ibrahima Diagne, coordonnateur de l’Unité de coordination et de gestion des déchets solides (Ucg).
De son avis, la mise en œuvre de ces solutions alternatives permettra de « régler un problème qui a duré 50 ans et qui est une préoccupation majeure des populations de la banlieue dakaroise ».
xalimasn.com

Commentaires

quant tu vois les rue de de certain quartiers de dakar,,, des decharges un peu partout ,des epaves de voitures ,des caniveau plein de dechets,,, dakar est sale!! tres sale,,,et on parle emergent,,,,50 ans de retard!!

Écrit par : samy | 16/08/2017

Répondre à ce commentaire

Les ordures et détritus en tout genre, la saleté, les odeurs nauséabondes, les maladies qui en résultent... presque partout dans ce pays... sujet redondant et intarissable... sans véritable solution pour l'instant...
C'était comment au temps des colons ? (c'est juste pour savoir, pas pour soulever de polémique).

Écrit par : Xx | 16/08/2017

Répondre à ce commentaire

..salut. pour commencer, et pour memoire, les dechets etaient bien moindres et quasiment tous organiques. une concession serere (au village) se devait d'etre balayé, poubelles vidées a l'aube. ces poubelles rejoignaient les autres sur LE tas d'ordures. les animaux ne divaguaient pas, et ne mangeaient pas de cartons.
les villes contemporaines, n ont rien a voir avec les villes des 50's. les villes, comme beaucoup de "centre village agricole", etaient surtout des centres urbains, occupés par des français et des libanais, donc gérés par eux. pas d exode rurale.

Écrit par : izmachine | 17/08/2017

Mbeubeuss, Little Guinée et Yoff Garbage, les 3 décharges fleurons de Dakar, images de marque du Sénégal, dans son envie de propreté et de salubrité publique ???
Avec un tel article, je ne peux que recopier l'article d'un internaute que j'appréciais beaucoup et qui a disparu malheureusement d'Internet ?
Il avait illustré son article ci-dessous, avec une photo du monument de la Renaissance Africaine aux Mamelles et un énorme tas d'ordures abandonné devant le monument de Me Wade :
"Ces chefs d'états qui prétendent être des intellectuels parce qu'ils ont des diplômes et qui n'utilisent pas leur savoir pour faire avancer leur pays, mais pour duper la majorité analphabète qu'ils gouvernent. Ils rédigent des monuments de béton pour appâter les ignares et épater les électeurs, alors qu'ils sont incapables d'assurer une activité aussi élémentaire que le ramassage des ordures et la destruction des déchets dans leurs pays".

Ici, rien n'a changé ! Little Guinée ressemble toujours à l'Enfer sur terre, les rues et les routes sont toujours aussi sales. Il ne manquerait plus qu'une peste noire moyenâgeuse avec une grave épidémie pour couronner le tout. Les talibés mendient toujours dans les rues, ils sont plus nombreux. Macky Sall a obtenu une majorité absolue avec 125 sièges sur 165 à l'Assemblée Nationale. Me Wade a gagné 19 sièges, surtout dans la région de Touba où les jeunes Mbacké-Macké mourides se sont encore distinguées en détruisant 170 bureaux de vote. Khalifa Sall, toujours prisonnier à Reubeuss, a obtenu 7 sièges. La liste PUR de Moustapha Sy a gagné 3 sièges. L'écolo Haïdar El Ali à loupé le coche, pas d'écologie à l'Assemblée Nationale. Ousmane Gueye, le maire de Saly, nouvellement rallié à Macky Sall, a perdu l'élection et il est accusé de dispersion des voix par les apéristes de Mbour. L'élection est comparée à bordel électoral, par manque de cartes biométriques qui a empêché 1 million de sénégalais de voter et les distributions désorganisées des 47 listes-bulletins dans les bureaux de vote. Le ministre de l'Intérieur Diallo est montré du doigt comme responsable et il est sur la sellette pour d'avant 2019. Enfin Macky Sall a ressenti que l'éparpillement des coalitions pouvaient être un danger pour sa réélection en 2019, il va resserrer les rangs et ne s'occuper que de l'élection présidentielle pendant 2 ans comme tous les autres politiciens. Les sénégalais attendront encore 2 ans qu'on s'occupe deux. Les politiques sont comme les décharges, des tas d'ordures et le pétrole , sauveur de la Nation et du peuple ne coule toujours pas à flots ??? Bien à toi, où que tu sois ...

Écrit par : issa gibb | 17/08/2017

Répondre à ce commentaire

Blaise Diagne; Les poubelles sont stockées au milieu des 2 chaussées au niveau de la médina. Que du bonheur.

Écrit par : linlin | 18/08/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire