18/08/2017

750000 MOUTONS

Tabaski 2017 : le Sénégal a besoin de 750 000 moutons

moutons_0.jpg

Pour satisfaire les besoins du marché en moutons pour la fête de Tabaski, la demande globale s’élève à 750 000 têtes de bétail. L’annonce a été faite par Mme Aminata Mbengue Ndiaye, Ministre sénégalais de l’Elevage et des Productions animales, à l’occasion de sa visite effectuée à Nouakchott avant-hier.
Dans le cadre de l’opération Tabaski, Mme Aminata Mbengue Ndiaye, Ministre de l’Elevage et des Productions animales, a effectué, avant-hier, une visite en Mauritanie, au cours de laquelle elle a rencontré son homologue mauritanien, représenté par le ministre mauritanien des Pêches et de l’Economie maritime, M. Nany Ould Chrougha. Cette rencontre s’est déroulée en présence du ministre mauritanien du Commerce, de messieurs Mamadou Tall et Cheikhna Ould Nenni, respectivement ambassadeur du Sénégal en Mauritanie et ambassadeur de Mauritanie au Sénégal, ainsi que les représentants des éleveurs et commerçants mauritaniens.
Le ministre sénégalais de l’Elevage et des Productions animales, Mme Aminata Mbengue Ndiaye, a rappelé les deux accords signés dans le domaine de l’élevage, à savoir les accords sur la transhumance et dans le domaine de la santé animale, de la santé publique vétérinaire et des productions animales. Aussi, elle a indiqué que la réunion paritaire de suivi de la transhumance a permis d’enregistrer des avancées significatives en termes de coopération pastorale entre les deux pays, tout en soulignant que cette rencontre a été une opportunité pour procéder au recensement du cheptel transhumant sénégalais.
Toutefois, elle a indiqué que le rapport du recensement effectué n’est pas encore finalisé.
Aminata Mbengue Ndiaye a, en outre, indiqué que la fête de Tabaski revêt une triple dimension religieuse, économique et sociale. C’est pourquoi elle a indiqué que ‘’pour cette année 2017, la demande globale pour satisfaire les besoins du marché national est maintenue à 750 000 moutons dont 260 000 têtes pour la seule région de Dakar’’ et ‘’les importations à partir de la Mauritanie constitueront une contribution non négligeable pour la réalisation de nos objectifs’’, a-t-elle soutenu.
Nouakchott s’est dit satisfaite des dispositions prises par la partie sénégalaise, dans le cadre de cette opération Tabaski 2017, afin que ‘’tout se déroule dans les règles de l’art’’, aux dires du ministre mauritanien.
Ibou BADIANE/africatime.com

Commentaires

Attention toubabs ;les besoins vt etre important pour avoir le mouton,vigilance oblige surtout la nuit

Écrit par : maie | 18/08/2017

Répondre à ce commentaire

on s organise...

Écrit par : linlin | 18/08/2017

Répondre à ce commentaire

Pauvres bêtes ! On ne peut pas les remplacer par des poulets ???
Maintenant pour manger de la viande, il faut tuer l'animal ! Mais de là, à continuer à croire au rite religieux du sacrifice de son fils Isaac par Abraham à Dieu, au XXIème siècle ???
Avec le bélier et ses cornes coincées dans un buisson, en remplacement surprise pour le sacrifice d'Abraham à) Dieu ??? Et en plus, le bélier n'était pas musulman.
Le religieux qui a retranscrit ce passage de la Bible, avait une inspiration débordante ou c'était un bon gros moine au gros nez rouge, bien bourré, dans un monastère du Moyen Âge, entourée de vignes.
Pardon aux croyants, pour ces bêtises. Même si le Grand Rabin, le Pape François Ier et le Grand Mufti ont dit qu'il ne fallait pas se moquer des religions. Un peu d'humour dans ce Monde de brutes... C'est moins grave que le dernier attentat à Barcelone que j'entends en boucle, derrière moi, à la télé...
Pour info :
Isaac est le fils tardif d'Abraham et de sa femme légitime Sara. Isaac est le père de Jacob (ou Israël), le patriarche du peuple juif fondateur d'Israël.
Ismaël est le premier fils d'Abraham et de sa servante Agar, considéré comme l'ancêtre des Arabes, dans le Coran et la Bible.
2 Frères, 2 Peuples, qui n'arrêtent pas de se mettre sur la gueule, depuis 2 millénaires. ... Ha ! La Famille...

Écrit par : issa gibb | 18/08/2017

Répondre à ce commentaire

ouai, quand les chrétiens et les musulmans vont apprendre qu'ils suivent des prophétes juifs; c't'affaire qu' ça va faire. y'a un prophete qui a dit qu'on peu rire de tout......mais pas avec tout le monde.

Écrit par : izmachine | 18/08/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire