20/08/2017

DEPENSES MILITAIRES

Dépenses en armement: le Sénégal parmi les top clients africains de la France

defile_4avril.jpg

Dans un dossier que le journal Jeune Afrique a consacré au pays africains sur les dépenses en armement, on peut visiblement voir sur la classification que les Sénégal est placé au top des clients de la France. Le pays de la Téranga dépasse de loin les pays les plus riches en Afrique en. Le Sénégal dépasse ainsi l’Afrique du Sud et le Gabon dans ce cadre.
Selon les informations du magazine Jeune Afrique, le Sénégal est le pays sub-saharien qui dépense le plus en matière d’armement. L’Etat sénégalais donne plus de milliards à la France que les autres pour sa satisfaction en sécurité. Ce dossier révèle que le président Macky Sall a dépensé 48 millions d’euros (près de 31 ,4 milliards francs CFA) en armement pour la période de 2012-2016.
C’est le pays d’Omar Bongo qui est le suivant avec 40 millions d’euros. Et à la troisième place le Burkina Faso avec 33 millions d’euros et l’Afrique du sud ferme la marche avec 29 millions d’euros.
Sur le classement continental, c’est l’Egypte qui vient en tête avec 2,7 milliards d’euros. Les pharaons ont aussi acheté des avions rafales entre 2012 et 2016. Et c’est le Maroc qui est placé en deuxième position puis l’Algérie.
Le cumul de la somme des fonds des pays africain a atteint 3,939 milliards d’euros.
SeneNews Premium

Commentaires

On pourrait penser à la lecture que le fait d'acheter des armes à la FRANCE soit LE vrai problème ?

Écrit par : oyster | 21/08/2017

Répondre à ce commentaire

c'est tres souvent que les articles sont ambigus et laissent à croire si ou ça selon........

Écrit par : flopaty | 21/08/2017

C'est ce que je comprends aussi. Le journaliste écrit: "l'état Sénégalais donne plus de milliards à la France pour sa satisfaction en sécurité.le Président Maky Sall à donné 48 milliards..."
le Sénégal est riche pour donner autant d'argent à la France!!
Journaliste, vous avez dis journaliste...

Écrit par : Le Chaman | 21/08/2017

Répondre à ce commentaire

C'est un journaliste qui n'est pas resté longtemps à l'école et qui ne perçoit pas toutes les subtilités des mots de la langue française...
"L'Etat sénégalais donne plus de milliards à la France que les autres pour sa satisfaction en sécurité"... C'est du petit nègre journalistique de base qui voulait dire : " L'Etat Sénégalais dépense plus de milliards avec la France que les autres (pays africains) pour assurer sa sécurité".
Quand aux 48 millions d'€uros dépensés (31 milliards 440 millions 000 francs cfa), ils sont surement payés par le poste de surveillant de la production pétrolière sénégalaise à Total France, lors de la rencontre "sans nuages" entre le Sénégal-Macky Sall et la France-E. Macron, en juillet dernier à Paris et bien sur par du pétrole à venir pour la France...
C'est un moyen de paiement comme d'autres, pour payer une ardoise de matériel militaire...Mais ce n'est rien, en la comparant à l'ardoise de 2,7 milliards d'€uros dépensés par l'Egypte en matériel militaire, à payer aux américains et à l'Arabie Saoudite pour lutter contre les frères musulmans à l'intérieur du pays et contre Daesh et les groupes armés terroristes de Lybie, aux frontières de l'Egypte, un sacré boulot pour le général dictateur égyptien Sissi...
Comme moyen de paiement, on a vu mieux ! Le dictateur roumain Ceaucescu a acheté avec des tonnes de fraises roumaines, une centrale nucléaire à la France-VGE ??? Ensuite, lui et sa femme ont volé les poignets de porte dorées du Château de Rambouillet, en croyant qu'elles étaient en or, avant de rentrer en Roumanie... Les pauvres Ceausescu, les fraises ne sont jamais arrivées en France, la centrale nucléaire n'a donc jamais livrée et ils ont finis comme le dictateur lybien Kadhafi, exécutés comme des rats d'égouts. On peut dire que les fraises ont été cuites, pour eux...
Et en plus, tout le monde sait que des milliards ne se donnent pas, çà se prête !

Écrit par : issa gibb | 21/08/2017

Répondre à ce commentaire

31 440 000 000 francs cfa.

Écrit par : issa gibb | 21/08/2017

Écrire un commentaire