24/08/2017

FUMER AU SENEGAL

Bientôt des paquets de cigarettes plus dissuasifs

fumeur-senegalais.jpg

Le Sénégal lancera dès le 26 Aout, des paquets de cigarettes avec des images homologuées par l'Organisation Mondiale de la Santé montrant des personnes gravement malades.
Image caption Selon l'OMS, le tabagisme tue 6 millions de personnes chaque année dans le monde.
Par cette mesure, le gouvernement sénégalais se targue d'être le précurseur de la lutte contre le tabagisme en Afrique de l'Ouest.
Pourtant le ministère de la santé a pris un an pour mettre en place ces directives de la loi anti-tabac décrété en août 2016.
Pour Awa Marie Coll Seck, ministre de la santé : "C'est un grand pas au Sénégal et le message sera traduit dans toutes les langues nationales"
Le Sénégal est le premier pays d'Afrique de l'Ouest à publier ces images de prévention approuvées par l'Organisation Mondiale de la Santé. Mais il y a encore beaucoup à faire car, les cigarettes s'achètent pour la plupart à l'unité dans les épiceries.
Selon l'OMS, le tabagisme tue 6 millions de personnes chaque année dans le monde.
bbc.com

entrée en vigueur samedi de l’interdiction de fumer dans les lieux publics
interdiction de fumer dans les lieux publics au Sénégal
laviesenegalaise.com

Le ministre de la Santé et de l’Action sociale, Awa Marie Coll Seck, a annoncé mardi à Dakar l’entrée en vigueur samedi de l’interdiction de fumer dans les lieux publics, une perspective coïncidant avec la mise en circulation de nouveaux formats de paquets de cigarettes.
« Les nouveaux formats de paquets de cigarettes ainsi que l’interdiction de fumer dans les lieux publics entreront en vigueur officiellement à partir du 26 août (samedi) », a-t-elle dit lors d’une conférence de presse.
Awa Marie Coll Seck a présenté, à cette occasion, trois exemplaires des nouveaux formats de paquets de cigarettes. Ceux-ci portent des avertissements sur les dangers du tabagisme ainsi que des images de personnes souffrantes de ces méfaits.
« Ces mesures ont pour principal objectif de sensibiliser et de prévenir les populations contre les méfaits du tabagisme, dans le sens de la protection de la santé publique », a expliqué la ministre de la Santé.
Selon Awa Marie Coll Seck, la ratification, par le Sénégal, de la convention-cadre de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour la lutte anti-tabac, en 2005, marque le lancement du processus de transposition de ce traité international dans la législation sénégalaise.
Cette perspective « a abouti à l’adoption de la loi du 28 mars 2014 relative à la fabrication, au conditionnement, à l’étiquetage, à la vente et à l’usage du tabac », a-t-elle précisé.
« Nous avons aussi obtenu la signature des arrêtés du 8 décembre 2016 portant sur les inscriptions de mises en garde sanitaires illustrées sur les paquets de cigarettes ainsi que sur la signalisation de l’interdiction de fumer dans les lieux publics », a ajouté la ministre.
Selon Deo Nshimirimana, son représentant au Sénégal, l’OMS « soutient l’État du Sénégal dans sa lutte contre le tabagisme », notamment au sein des jeunes, une catégorie de la population sénégalaise parmi les plus exposées à ce phénomène.
Deo Nshimirimana assistait à la conférence de presse de la ministre de la santé et de l’Action sociale.
APS

Commentaires

Ils feraient mieux de s'occuper des petits talibés!!!!

Écrit par : maie | 24/08/2017

Répondre à ce commentaire

Bonjour,
Le changement de la présentation des paquets en FRANCE (avec des photos agressives à l'œil ) donne le résultat suivant :augmentation de 9% de la vente chez les buralistes .........



Un simple conseil de ne pas toujours vouloir faire copie conforme .

Écrit par : oyster | 24/08/2017

Répondre à ce commentaire

" ... soutient l’État du Sénégal dans sa lutte contre le tabagisme... notamment au sein des jeunes, une catégorie de la population sénégalaise parmi les plus exposées à ce phénomène."
Le désoeuvrement, la passivité, le sentiment d'inutilité, la vacuité de la vie, etc., peuvent effectivement conduire les jeunes à fumer (le stress aussi !).
Et comme l'écrit Oyster, la preuve est faite que le nouveau look du paquet de cigarettes n'a pas atteint (en France) l'objectif fixé, bien au contraire...
A mon avis, il y a sûrement des choses beaucoup plus importantes à faire en matière de santé au Sénégal, comme la contraception par exemple...

Écrit par : Xx | 25/08/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire