05/09/2017

FAIDHERBE EST TOMBE...

Chute de la statue de Faidherbe : les précisions du Kurel des 2 raaka de NDAR

21317796_1225616557544879_8541144483271337973_n.jpg
Dans un communiqué transmis à Ndarinfo.com, le Kurel des 2 raakas de Saint-Louis, précise que la chute du monument du général Faidherbe « n’est nullement l’œuvre de quelconques talibés mourides ».
« Cela s’est produit naturellement à la suite de la forte pluie qui s’est abattue, très tôt, ce matin », a expliqué Lamine GUEYE, le trésorier général du Kurel.
M. GUEYE rappelle par ailleurs que d’autres dégâts similaires ont été notés dans d'autres endroits de la ville à la suite de cette forte intempérie.
NDARINFO.COM

« La chute de la statue de Faidherbe relève de la volonté divine », selon Golbert Diagne

On en sait un peu plus sur la chute spectaculaire de la statue du général Faidherbe. Cet ouvrage en bronze est tombé contre toute attente, dans la nuit du lundi à mardi vers les coups de deux heures du matin. C’est en tout cas, ce qu’a confirmé ce jour Alioune Badara Diagne dit Golbert. Selon le Directeur de la radio privée Teranga Fm, joint au téléphone par Actunet, c’est un vent violent suivi d’une forte pluie qui a terrassé la fameuse statue qui trônait fièrement sur la mythique place Faidherbe depuis pratiquement 126 ans.
Depuis que la nouvelle s’est répandue comme une traînée de poudre, chacun y va de son commentaire. Mais pour dépassionner le débat, Golbert invite les populations à savoir raison garder. A l’en croire, la chute de la statue de Faidherbe relève de la volonté divine. Pour juguler toute récupération de cette affaire à des fins inavouées, notre interlocuteur estime que ce symbole de l’ancienne capitale du Sénégal soit reboulonné au plus vite.
Pour Golbert, la statue de Faidherbe fait partie de l’histoire de Saint-Louis du Sénégal. « Le socle est là, il n’a pas été touché », a-t-il précisé. Coïncidence troublante, cette affaire qui défraie la chronique dans la ville tricentenaire, intervient à quelques heures seulement de la prière des deux Rakkas que Serigne Touba avait effectué le 5 septembre 1895 dans le bureau du gouverneur colonial.
Dakarflash/Diop Mamadou

Commentaires

"La chute de la statue de Faidherbe relève de la volonté divine " ??? ou une preuve supplémentaire de la haine du passé colonial sénégalais, dans sa radicalisation dangereuse et galopante ???
ou un coup des mourides assoiffés de drogues, sang et de haine à la fin de la Tabaski ???

Écrit par : issa gibb | 06/09/2017

Répondre à ce commentaire

Une statue qui tombe avec le concours du vent et de la ...pluie ?
Reste à la remettre en place rapidement pour ne pas faire croire à une intervention humaine ............

Sans l'autorité de FAIDHERBE le SENEGAL n'existerait pas ce jour ,

Une anecdote qui se raconte à ST LOUIS aux "touristes" : il aurait fait déplacer le minaret pour pouvoir dormir au petit matin .....
une légende ?

Écrit par : oyster | 06/09/2017

Répondre à ce commentaire

La mosquée sur l'île de st Louis n'a pas de minaret mais un clocher comme une église et aussi une horloge en façade. De cette façon l'appel des fidèles pour la prière se faisait sans muezzin mais au son des cloches et cela gênait moins les occidentaux, de même les croyants musulmans pouvaient connaitre les heures des célébrations. J'ignore si c'est Faidherbe qui a imaginé cela mais c'était déjà un compromis qui respectait la pratique de l'Islam et la tranquilité des riverains non musulmans. Le Sénégal d'aujourd'hui devrait s'en inspirer.

Écrit par : Tiocan | 06/09/2017

Répondre à ce commentaire

De plus en plus de fanatisés dans ce pays

Écrit par : stephane | 07/09/2017

Répondre à ce commentaire

Il était temps.
A fondre!

Écrit par : Ndiaye | 08/09/2017

Répondre à ce commentaire

Ce commentaire ne grandit pas l'auteur .

Écrit par : oyster | 09/09/2017

C'est vrai que ça fait mal au ventre de voir que les grands ouvrages ont été fait par des Français,fondons la statue de Faidherbe!!!si cela peut vous faire vous sentir mieux ,mais cela ne change rien au fait,le pont a été restauré par qui??les Français cher Monsieur ,que cela vous plaise ou vous déplaise,car pour l'entretien de quoi que ce soit,vous n'etes pas au top!!!!!!!

Écrit par : eddy | 09/09/2017

Intéressant de "rapprocher" les 2 commentaires de Stephane et de Ndiaye... !!!

Écrit par : . | 08/09/2017

Répondre à ce commentaire

je propose aussi de fondre le pont du même nom. Juste pour voir.

Écrit par : linlin | 09/09/2017

Répondre à ce commentaire

je propose aussi que l'europe ne participe plus jamais aux reparations du pont de ziguinchor que les français ont construits et qui n'est entretenu que par français et européeens.......

Écrit par : flopaty | 10/09/2017

Répondre à ce commentaire

On est d'accord! marre de sauver les entreprises aux agonies (alstom) et de donner du travail aux autres pays.

Écrit par : Ndiaye | 11/09/2017

Répondre à ce commentaire

d'accord avec vous, il me tarde de voir rouler les trains" made in Sénégal"

je suis certaine que l''inventivité sénégalaise ferait des miracles pour la plus grande joie des touristes encore égarés au Sénégal

Mais bon..................... "FAUT PAS REVER"

Écrit par : amy | 12/09/2017

D'accord avec vous sur l'inventitivé sénégalaise !!! et pour être inventif, çà, le peuple l'est !!! surtout pour le blablabla...
Mais, comme chacun le sait [je cite] : "La majorité des inventions d'aujourd'hui est le fruit d'un long travail de recherche et d'innovation effectué par les entreprises. Cependant, des particuliers peuvent aussi trouver l'invention révolutionnaire, le concours Lépine en est une illustration".
Que M. NDIAYE veuille bien éclairer notre lanterne, et par la même occasion étaler sa science, en nous donnant quelques exemples incontestables sur ce long travail de recherche et d'innovations des entreprises sénégalaises, et, accessoirement, sur l'invention révolutionnaire de certains particuliers sénégalais...
Dans l'attente... ... ... Merci ... ... ...

Écrit par : Xx | 12/09/2017

Nous allons suivre attentivement en FRANCE le destin de la statue .
Nous ignorions que GOLBER DIAGNE était le porte parole de DIEU et que la chute de la statue relève de la volonté divine ."..( et ceci 126 ans après!
NB : Lorsque le soleil est au plus haut ,il faudrait prendre un chapeau ......

Écrit par : oyster | 12/09/2017

Répondre à ce commentaire

"Le Sénégal reconnaissant" 1886 !
Avec tout ce qu'on lui fait dire à propos de tout et de rien, Dieu doit s'arracher les cheveux, s'il en a...
"Tout homme qui prétend pouvoir interpréter et enseigner les choses de l'au-delà doit être la risée des dieux" (Albert Einstein)

Écrit par : . | 12/09/2017

Le SENEGAL "reconnaissant " : ceci est toujours mieux que " la repentance" à la mode que l'on nous sert !....

Écrit par : oyster | 13/09/2017

Tout à fait d'accord ! Quant à la "repentance", c'est une ineptie (à mon avis) de revenir en arrière pour un repentir qui ne saurait être véritablement sincère et qui, de toute façon, ne changera rien au passé ! ni au présent d'ailleurs... quant à l'avenir... ? Le monde d'aujourd'hui n'est pas responsable des invasions, guerres, conflits, etc. des hommes d'hier.
De la même façon que les enfants ne sont jamais responsables des exactions de leurs parents... comme l'écrivait... je ne sais plus qui...

Écrit par : . | 13/09/2017

On ne comprends vraiment pas pourquoi la nouvelle génération se sent le devoir de défendre bec et ongle leurs ancêtres alors que tout le monde sait que vous n'êtes pas les responsables du passé et de leurs bétises énormes durant le passé. Alors laissez nous critiquer les coupables d'antan sans vous sentir visé. On ne comprend plus!!!!

Écrit par : Ndiaye | 13/09/2017

Répondre à ce commentaire

Bonjour,
Ils avaient des valeurs qui ne sont peut etre pas les notres ce jour,mais, on ne peut laisser dire que tout était mauvais !...
et puis la critique du passé laisse un gout amer ,lorsque nous voyons la gestion de "l'héritage" .
Ne pas mettre sur le dos du passé ,les échecs du jour!
Je suis très confiant sur l'avenir économique du SENEGAL , mais rien n'arrive tout seul ....

Amicalement
Georges OYSTER.

Écrit par : oyster | 14/09/2017

Ce que j'ai du mal à comprendre, c'est l'obstination pernicieuse de ceux qui cherchent à justifier mordicus leur monde d'aujourd'hui en accusant ceux des siècles passés... et dans l'histoire, ils oublient volontairement et systématiquement les "mauvais actes" de certains noirs africains vis-à-vis de leurs frères noirs africains. Les "coupables d'antan", on s'en fout !
Y en a marre !!! Au lieu de subir le passé et de "justifier" ainsi l'inertie ambiante, préparez donc l'avenir, votre avenir, prenez-vous en main, travaillez, ne lâchez pas prise, ne vous découragez pas, la réussite est au bout du chemin, avec ou sans l'aide internationale, avec ou sans l'aide divine... Allez ! en avant ! du nerf quoi ! courage !

Écrit par : . | 14/09/2017

Se cacher derrière le colonialisme pour expliquer la situation et la pauvreté du Sénégal est une solution très à la mode, de nos jours, dans ce même Sénégal ! Comme un leitmotiv !
Pays incapable de faire fructifier les acquis du colonialisme, il est facile de critiquer que les abus de la colonisation et surtout se cacher derrière pour expliquer la misère du pays...

Comme si le colonialisme n'avait rien apporté de bon en Afrique et au Sénégal... En premier lieu, l'esclavage aboli par la colonisation est savamment oublié... Le "c'était mieux avant" des vieux sages n'est pas écouté, on préfère pleurnicher sur ses pompes... L'industrie arachidière créée par les colons qui fait la fortune des confréries aujourd'hui, est oubliée aussi... Les routes, les ports, les écoles, les hôpitaux se sont construits tous seuls... Même la Grande Mosquée de Touba a été construite par un architecte français Gaston Scatena... Suite à la demande d'Ahmadou Bamba Mbacké, le persécuté mouride par l'administration coloniale qui a tout de même acceptée la construction de la Mosquée... Et en profiter pour rappeler les bonnes relations du Madao tidjane, Malick Sy avec l'autorité coloniale et les missionnaires catholiques, pour construire ses mosquées et zarrias dans tout le Sénégal... Et pourtant, au lieu de prier Dieu, on préfère commémorer la résistance de Serigne Touba contre les "occupants" coloniaux, à Saint Louis lors de la prière des 2 Rakaas pendant qu'un symbole du colonialisme, la statue de Faidherbe se casse la gueule...

Il y a aussi le massacre des 70 tirailleurs sénégalais par la police et les troupes coloniales pour révolte au camp de Thiaroye en 1944 qui alimente la haine coloniale, bien entretenue depuis 70 ans... On oublie, quand temps de guerre, une révolte pour un soldat vaut le peloton d'exécution... D'autres soldats Sénégalais ou Français ont été fusillés pour s'être endormi pendant une garde, pour avoir refusé un pantalon porté par un mort, troué par une balle ou avec du sang séché ... Ils appellent çà, les victimes collatérales, dans les états-majors, bien tranquilles derrière les lignes de front et pratiquant une justice militaire très aléatoire... Ceux sont des militaires coloniaux français, les responsables. Pas les français !... Il y a eu aussi de nombreux khalifes et responsables religieux sénégalais qui ont reçu la Légion d'Honneur pour avoir assumer le recrutement de soldats "chair à canon" pour les deux guerres mondiales, sauf Serigne Touba qui a refusé la médaille... Les responsabilités des maux du colonialisme et des morts à la guerre, ne sont pas tous, du même côté !

Cette haine coloniale qui perdure au Sénégal, peut être incompréhensible pour certains après tant d'années passées... Mais, à regarder de plus près, elle est savamment alimentée et enseignée...
Jusque dans l'abandon volontaire du patrimoine colonial en laissant tomber en ruines, les maisons coloniales de Saint Louis, le château de Richard Toll, les entrepôts de Rufisque, la maison du Gouverneur sur l'Île de Gorée et même les écoles de style colonial comme à Mbour alors qu'il manque des écoles pour les enfants sénégalais... Plus con, tu meurs !
Plus grave, quand un professeur mouride, dans son discours inaugural du Congrès de préparation du Magal 2016 s'en prend directement aux occidentaux : " Qu'Allah, le Tout-Puissant nous préserve des influences des occidentaux que nous avons connu pendant l'occupation coloniale et qu'il nous protège du Grand Satan, les Etats Unis"... Le message est clair !
En réponse, un an plus tard, Donald Trump accuse Touba de pratique de l'argent sale, de trafics divers, de trafics de drogues et d'armes et d'exploitation humaine...
On n'apprend pas que le Coran dans les daraas... Les marabouts arabisants apprennent à leurs élèves talibés, le pillage du pays par les colons pour expliquer la misère et la haine des occidentaux qu'ils traitent de "mécréants infidèles" ou de "diables de l'Occident" comme au bon vieux temps de l'Empire Almoravide si cher à Daesh, à des enfants maltraités et décérébrés... Ce qui n'empêche pas ces marabouts esclavagistes d'enfants, d'envoyer leurs enfants talibés, mendier auprès des "diables" de touristes pour s'enrichir honteusement sur le dos de ces pauvres gosses... C'est le paradoxe honteux, cynique et pervers de la maraboutique sénégalaise !

Lors de la visite du Président François Hollande à Gorée en 2012, il a eu le malheur de parler de "repentance morale" au sujet de l'Esclavage... Les autorités sénégalaises présentes ont compris "repentance financière" ??? En 2016, Emmanuel Macron en visite en Algérie, parlait de "Crime contre l'Humanité" en parlant du Colonialisme pour faire plaisir à Bouteflika... Certains anciens pays colonisés ont rêvé d'une possibilité d'indemnités compensatrices financières du Colonialisme ??? Comme si l'Histoire avec un Grand H, n'était qu'une simple histoire financière !
A toujours, se servir du passé et à remuer la merde, à pratiquer la haine du passé et de l'autre, à se cacher derrière le passé pour cacher son incompétence à se gérer et à se développer... Un certain pays ne s'occupe pas de son avenir, ment à ses enfants, perd son temps et salit son Histoire... "Un pays qui renie son passé, n'a pas d'avenir"... Et pour le moment, c'est bien le cas !

Écrit par : issa gibb | 14/09/2017

Répondre à ce commentaire

encore une fois BRAVO ,, pour vos propos,,, bien dis ,,,mais les personnes comme vous sont rarent malheureusement,,, il sufit de lire les commentaires,,,, pathetiques! on est en 2017,,, certain sont resté en 50 ans en arriere,,,,

Écrit par : tima | 17/09/2017

Monieur Gibb, vous dites souvent des choses censées, quoique sur un ton quelque peu insultant, mais en ce qui concerne le massacre de Thiaroye vous êtes aveuglés par la haine que vous semblez vouer aux habitants de ce pays. La révolte de Thiaroye résulte du refus de payer aux tirailleurs sénégalais qui avaient défendu la France la totalité de ce qu'ils auraient dû percevoir. Ce n'était nullement une rebellion en temps de guerre mais un combat pour une juste revendication. Ce lamentable épisode est une honte pour la France, s'il vous plaît ne vous hasardez pas à des rapprochements scabreux et admettez que les sénégalais ne sont point les seuls à être... tout ce que vous ne cessez de leur reprocher. L'histoire a souvent la mémoire courte, ce n'est pas une raison pour la déformer. Défendre une cause en utilisant le mensonge conduit souvent à l'inverse de l'effet souhaité.

Écrit par : Reginald groux | 15/09/2017

Répondre à ce commentaire

La révolte de Thiaroye provient du refus de payer l'intégralité de leurs soldes aux tirailleurs sénégalais qui se sont battus par la France. Une révolte de soldats, en temps de guerre, peut les entrainer devant un peloton d'exécution... C 'était en 1944, la guerre n'était pas finie, la juste revendication des tirailleurs sénégalais a été transformé en rébellion militaire de soldats en temps de guerre et les dirigeants militaires coloniaux ont commis l'irréparable massacre de Thiaroye... Il n'y a pas de déformation historique et encore moins de mensonge, puisque je suis allé sur Wikipédia juste avant, pour être sur de ne pas écrire de contre-vérités sur ce terrible évènement qui est toujours utilisé par les anti-occidentaux comme argument de haine...
Pour le reste: qui aime bien, châtie bien...

Écrit par : issa gibb | 15/09/2017

Bonjour,
Je ne vois pas de message de haine ,ni une déformation des faits dans le message de ISSA GIBB .
et ,si la critique existe ,elle permet aussi de comprendre que la FRANCE et le SENEGAL ont beaucoup plus de points commun ,que de divergences ....

Écrit par : oyster | 15/09/2017

Ok, vous avez tous raison. Je pense qu'il vaut mieux que j'évite désormais de vistiter ce site, dommage car il est intéressant et même au-dela. Mais je trouve que la plupart des commentaires vienntent de gens à l'esprit facho qui ne cessent de critiquer, sans jamais construire. Les mêmes qui disent que les étrangers qui ne sont pas contents en France n'ont qu'à retourner chez eux devraient appliquer l'axiome à eux-mêmes lorsqu'ils sont à eux-mêmes à l'étranger. Nous vous êtes vous jamais demandé si vos commentaires toujours dégradants pour tout ce qui est sénégalais ne contribuent pas à entretenir la haine pour le public qui vous lit ? Vos critiques ne font que retranscrire vos écoeurements personnels, vos ratages, vous déversez votre bile, voilà tout ce que vous faites.
Adios Blackrainbow, tes lecteurs qui commentent sont décidément trop cons !

Écrit par : reginald groux | 15/09/2017

Répondre à ce commentaire

Monsieur Reginald Groux,
Votre réaction est démesurée, votre colère aussi ! Nous échangeons des messages, des commentaires, des idées, des ressentis, parfois des colères...sur un blog. Nous ne sommes pas, autour d'une table, pas dans un débat politique ou au comptoir d'un bistrot ! Je suis conscient que je tape, parfois très fort là où çà fait mal... Surtout sur la situation des enfants talibés ou celle du tourisme au Sénégal...

Pour le massacre de Thiaroye, grâce à vous... J'ai lu et relu des articles, j'ai vu et revu des vidéos sur Internet, sur cet ignoble épisode historique du Sénégal avec la France relié...
Convaincu comme vous, que c'est une tuerie organisée par l'autorité militaire coloniale française au Sénégal avec l'aval de l'Armée Française en métropole... Un assassinat collectif programmé de tirailleurs sénégalais qui revendiquaient simplement l'intégralité de leurs soldes promises et qui contestaient le change franc CFA de celles-ci... Un massacre perpétré par l'armée coloniale française, contre des soldats (français) sénégalais qui se sont battus pour la France, anciens prisonniers de guerre, rapatriés en Afrique et en cours de démobilisation... Une tuerie surprise, de militaires, sans sommations, qui a été transformé par les autorités coloniales en réaction militaire contre une mutinerie de soldats, en temps de guerre... Avec un bilan de 70 morts "indigènes" innocents, 30 condamnations à la prison et 900 déportations au Mali par une Justice supérieurement aléatoire de l'armée coloniale française... Une Honte, Une Ignominie qui entache l'Histoire de l'Armée Française, l'Histoire du Colonialisme et l'Histoire du Sénégal ! (§ "indigènes" car c'était le terme employé à l'époque : les troupes "indigènes" et les troupes "blanches")

Mais je persiste et signe, les sénégalais anti-occidentaux qui se servent de ce triste évènement historique pour déverser et enseigner leurs haines aux jeunes générations contre les toubabs, les occidentaux et les français ex-colonialistes, 70 ans après cette tragique histoire, ne sont pas exemplaires non plus... Sans se disperser aux situations dans les autres pays et sans se voiler la face de ce qui se passe au Sénégal, cette haine anticoloniale, anti-occidentale ou anti-toubab perdure et existe encore... Dixit : "Ces touristes qui se comportent comme des colonisateurs" ou "Toi, le Séné-gaulois, tu ne te comportes pas comme un colonisateur" ou "Toi, le blanc colonisateur, si tu n'es pas content, tu rentres chez toi", etc... Cette référence omniprésente qui détériore les relations sénégalo-toubabs et qui a détruit le tourisme au Sénégal...Une triste vérité Historique passée pour expliquer une autre triste vérité Actuelle au Sénégal, cela me paraissait simple et vrai... Même si, je respecte votre réaction ! Chaque personne ne ressent pas les mêmes analyses sur des faits historiques ou de société, liées ou non-liées entre elles ...

Quand à ma haine des sénégalais ???... Il est vrai que j'ai quitté le Sénégal en 2014, écoeuré, après 6 ans d'expériences plus ou moins motivantes... Ecoeuré par l'exploitation des enfants talibés en tout premier point, au laxisme des autorités et de la population sénégalaise face au problème talibé, au racket routier de la police, à la corruption politique et administrative, à l'insécurité routière particulièrement dangereuse au Sénégal, à la radicalisation islamiste et la haine anti-occidentale galopante citée ci-dessus, à la mendicité harcelante et généralisée, à l'immobilisme africain et à l'hypocrisie de l'éducation et de l'instruction des enfants sénégalais...
Parti en 2014 ! Mais, comme tous les ans, je prépare mes colis de matériel scolaire pour mes 70 à 80 anciens élèves pour la rentrée solaire du 5 octobre 2017.... Enfants que j'ai régulièrement au téléphone pour les aider et les maintenir à l'école, le plus longtemps possible, à mon humble niveau... Comme haine des sénégalais, il y a a pire !
Quand à dénoncer les maux, les injustices, les tares et l'abject esclavage des enfants talibés au Sénégal, ce n'est pas une démarche haineuse ou fasciste, c'est simplement pour faire avancer le schmiblick, car le silence devant l'injustice ou l'abject est pire à mes yeux ! J'en fais autant pour d'autres pays sur des blogs des pays concernés avec ce sacré Internet, vitrine du Monde...
Monsieur Reginald Groux, je vous salue, en vous souhaitant le meilleur et une bonne santé, à toute votre famille et vos proches.

Écrit par : issa gibb | 16/09/2017

Le mot "haine" n'est pas de mise voila tout ,car encore une fois on critique souvent ce que l'on aime !
et encore chacun à le droit de s'exprimer en respectant toujours l'autre race et religion inclus .
A bientôt ...
OYSTER.

Écrit par : oyster | 16/09/2017

Il n'y a aucune haine a dire la vérité ,meme si ça fait mal!!!vous vivez dans le passé ,pour pouvoir en tirer parti c'est tout ce qui vous interesse,culpabiliser pour rentabiliser mais c'est fini tout ça les mécréants en ont marres ,ils préfèrent rester chez eux vous finirez peut-etre par ouvrir les yeux,et regarder la vérité en face,et puis au XXI ème siecle comment des jeunes de 20 ans peuvent encore se servir de cette histoire,pour excuser leur manque d'enthousiasme ,c'est trop facile et vous n'etes plus crédibles,trouvez autre chose!!!!!

Écrit par : eddy | 20/09/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire