08/09/2017

LE NOUVEAU GOUVERNEMENT

Décret 2017 - 1533 du 07 septembre 2017 portant nomination du nouveau Gouvernement de la République du Sénégal.

21368870_1651943594878983_9065846692409610944_o.jpg

-Augustin Tine - Ministre des Forces Armées
-Sidiki Kaba - Ministre des Affaires Etrangères et des Sénégalais de l'Extérieur
-Aly Ngouille Ndiaye - Ministre de l'Intérieur
-Ismaila Madior Fall - Garde des Sceaux, Ministre de la Justice
-Abdoulaye Daouda Diallo - Ministre des Infrastructures, des Transports Terrestres et du Desenclavement
-Amadou Ba - Ministre de l'Economie des Finances et du Plan
-Mansour Faye - Ministre de l'Hydraulique et de l'Assainissement
-Diene Farba Sarr - Ministre du Renouveau Urbain, de l'Habitat et du Cadre de Vie
-Mariama Sarr - Ministre de la Fonction Publiquen de la Rationalisation des effectifs et du Renouveau du Service Publique.
-Papa Abdoulaye Seck - Ministre de l'Agriculture et de l'Equipement Rural
-Masour Elimane Kane - Ministre du Pétrole et des Energies
-Abdoulaye Diouf Sarr - Ministre de la Santé et de l'Action Sociale
-Ndeye Saly Diop Dieng - Ministre de la Femme, de la Famille et du Genre
-Serigne Mbaye Thiam - Ministre de l'Education Nationale
-Mary Teuw Niane - Ministre de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche et des Innovations
-Alioune Sarr - Ministre du Commerce, de la Consommation, du Secteur Informel et des PME
-Aminata Mbengue Ndiaye - Ministre de l'Elevage et des Productions Animales
-Mamadou Talla - Ministre de la Formation Professionnelle, de l'Apprentissage et de l'Artisanat
-Oumar Gueye - Ministre de la Pêche et de l'Economie Maritime
-Yaya Abdoul Kane - Ministre de la Gouvernance Territoriale, du Développement et de l'Aménagement du territoriale
-Moustapha Diop - Ministre de l'Industrie et des PMI
-Mbagnick Ndiaye - Ministre de l'Integration Africaine, du NEPAD et de la Francophonie
-Matar Ba - Ministre des Sports
-Samba Sy - Ministre du Travail, du Dialogue Social, des Organisations Professionnelles, des Relations avec les Institutions
-Abdou Latif Coulibaly - Ministre de Culture
-Khoudia Mbaye - Ministre de la Promotion des Investissements, du Partenariat et du Développement des Téléservices de l'Etat.
-Abdoulaye Bibi Balde - Ministre de la Communication, des Telecommunications, des Postes et de l'Economie Numérique
-Maimouna Ndoye Seck - Ministre des Transports Aeriens et des Infrastructures Aéroportuaires
-Mame Mbaye Niang - Ministre du Tourisme
-Aissatou Sophie Gladima - Ministre des Mines et de la Géologie
-Mame Thierno Dieng - Ministre de l'Environnement et du Développement Durable
-Pape Gorgui Ndong - Ministre de la Jeunesse, de la Construction Citoyenne et de la Promotion du Volontariat
-Aminata Angelique Manga - Ministre de l'Economie, de la Solidarité et de la Microfinance
-Abdoulaye Diop - Ministre de l'Emploi, de l'Insertion Professionnelle et de l'Intensification de la Main-d'oeuvre.
-Ndèye Ramatoulaye Gueye Diop - Ministre de la Bonne Gouvernance et de la Protection de l'Enfance
-Souleymane Jules Diop - Ministre délégué auprès du Premier Ministre chargé du suivi du PUDC
-Birima Mangara - Ministre délégué auprès du Ministre de l'Economie des Finances et du Plan chargé du Budget
-Abdou Ndéné Sall - Ministre délégué auprès du Ministre des Infrastructures, des Transports Terrestres et du Desenclavement chargé du Développement du Réseau Ferroviaire
-Moustapha Lo Diatta - Ministre délégué auprès du Ministre de l'Agriculture et de l'Equipement Rural chargé de l'Accompagnement, de la Mutualisation et des Organisations Paysannes

Commentaires

que dire trop de ministre mdr pour faire quoi tout cella.!?.

Écrit par : jean | 08/09/2017

Répondre à ce commentaire

Encore un changement ,et il y a du monde ce jour !....

Écrit par : oyster | 08/09/2017

Répondre à ce commentaire

Ce 2ème remaniement gouvernemental, après les élections législatives, est présenté comme "Le changement dans la continuité" par le Premier Ministre MBA Dionne reconduit...
Ce 3ème gouvernement Dionne comporte 39 ministres. Mais à regarder de plus près, on note que 18 ministres restent à leurs postes, 11 ministres changent simplement de ministères comme dans un jeu de chaises musicales ou un turn-over dans les ministères, sûrement néfaste à la gestion et au suivi des dossiers. L'arrivée de 9 petits nouveaux et le retour de l'ancien porte parole des gouvernements Abdoul Mbaye et Aminata Touré, en la personne de Abdou Latif Coulibaly au Ministère de la Culture, en remplacement de Mbagnick Ndiaye qui part au ministère de l'intégration africaine & de la francophonie...

Le premier constat est bien sur la mutation d'Abdoulaye Daouda Diallo, l'ex-ministre de l'Intérieur qui se retrouve aux Transports terrestres et au désenclavement routier... C'était dans l'air, depuis le bordel des élections législatives avec les observateurs étrangers et les ambassades qui ont titré "Le Sénégal nous avait habitué à mieux", Macky Sall a trouvé son responsable parfait. Le premier policier du Sénégal se retrouve à la circulation routière... Il est remplacé à l'Intérieur par Aly Ngouille Ndiaye qui l'ex-ministre de l'Energie et ainsi de suite...

On note le départ du Ministre des Affaires Etrangères en poste depuis le 29 octobre 2012, Mankeur Ndiaye remplacé par l'ex-ministre de la Justice, Sidi Kaba, remplacé à son tour par un nouveau Ismaïla Mador Fall comme nouveau Garde des Sceaux... On note aussi le départ de la ministre de la Santé, Awa Marie Coll Seck, la fidèle de la première heure, en poste depuis le 04 avril 2012, remplacée à la Santé par Abdoulaye Diouf Sarr, l'ex-ministre de l'Aménagement du Territoire, ministère qui est pris par Yaya Abdoul Kane, lui-même qui quitte le ministère des Postes & Télécommunications, autre ministère qui revient à Abdoulaye Bibi Baldé, ancien ministre de l'Environnement & du Développement Durable, ministère qui échoue à un nouveau ministre, Mame Thierno Dieng...

Face à ce turn-over de ministères, il y a aussi les immuables, les intouchables, les socles durs : Augustin Tine aux Armées depuis avril 2012... Amadou Bâ aux Finances avec Birama Mangara au Budget... Serigne Mbaye Thiam et ses problèmes avec les syndicats du corps professoral à l'Education Nationale et Mary Teuw Niane à l'Enseignement Sup, Recherche et Innovation... Mamadou Talla à la Formation Pro et Apprentissage, plus l'Artisanat... Pape Abdoulaye Seck à l'Agriculture depuis le 02 septembre 2013... Aminata Mbengue Ndiaye à l'Elevage qui compte ses moutons depuis le tout début en avril 2012... Oumar Guèye qui stabilise son turn-over ministériel, à la Pêche et l'Economie Maritime depuis le 06 juillet 2014... Mansour Faye, de même à l'Hydraulique et à l'Assainissement... Diène Farba Sarr à l'Urbanisme & l'Habitat et Khoudia Mbaye aux Investissements & Partenariats gardent leurs ministères...Tout comme, Alioune Sarr au Commerce & Consommation & Secteur informel & les PME, en poste depuis le 14 février 2013... Et Matar Bâ se maintient dans son ministère des Sports...

Le Premier Ministre MBA Dionne a mis l'accent sur la création de 4 grands ministères : L' Industrie et les PMI , les Mines et la Géologie, le Pétrole et les Energies en vue de 2021 et ...le Tourisme.
Le ministère de l'Industrie et des PMI tombe en belle promotion à Moustapha Diop, ex-secrétaire d'Etat à la Micro-finance & Economie solidaire... Les Mines & Géologie sont pour une nouvelle ministre Aïssatou Sophie G Siby... Le Pétrole & Energies revient à Mansour Eliman Kane, ex-ministre des Infrastructures et des transports terrestres, ministère avec le désenclavement routier qui est à Abdoulaye Daouda Diallo maintenant...
Le ministère du Tourisme et des Transports aériens de Maïmouna Ndoye Seck est scindé en deux : Maïmouna Ndoye Seck garde les Transports aériens, tandis que le ministère du Tourisme est donné à Mame Mbaye Niang, ex-ministre de la Jeunesse, de l'Emploi et des Valeurs civiques... Deux nouveaux ministres le remplacent : Pape Gorgui Ndong à la Jeunesse et Abdoulaye Diop à l'Emploi... On notera que le turn-over de ce pauvre ministère du Tourisme continue : 5 ministres en 5 ans, Youssou Ndour, Oumar Guèye, Abdoulaye Diouf Sarr, Maïmouna Ndoye Seck et Mame Mbaye Niang... Ou la politique de changer les ministres pour repartir chaque fois à zéro dans la relance du tourisme, comme une volonté cachée qui s'appelle l'immobilisme sénégalais !

Il y a aussi le cas de l'ex-ministre de la Femme, de la Famille et de l'Enfance, Mariama Sarr... Epuisée par son action dans le retrait des enfants mendiants des rues, elle atterrit à la Fonction Publique et au Service Public où elle pourra se reposer en tant que chef des fonctionnaires, en remplacement de Viviane Bampassy sur le départ du gouvernement... L'ancien ministère de Madame Sarr est aussi divisé en deux : Une nouvelle ministre Ndèye Sali Diop Dieng prend le ministère de la Femme & Famille et du Genre ??? Une autre nouvelle Ndèye Ramatoulaye Guèye Diop reçoit le ministère de la Bonne Gouvernance et de la Protection de l'Enfance... J'aurais préféré un ministère des talibés ou un ministère de la Bonne Gouvernance pour la Protection de l'Enfance... Avec le seul espoir, que cette nouvelle ministre soit efficace et qu'elle sorte le maximum de pauvres gosses esclaves, des griffes des pourritures de marabouts au Sénégal !

Un récapitulatif qui montre que les copains sont toujours en poste, avec les socles fixes et les turn-over pour repartir chaque fois à zéro et l'arrivée de quelques nouveaux qu'on espère compétent surtout à la Protection de l'Enfance... Les pro de la politique parle d'un gouvernement "d'équilibriste" de Macky Sall pour préparer l'élection présidentielle de 2019 ???...Souhaitons quand même, bonne chance à ce 7ème gouvernement en 5 ans, tout en sachant que ceux qui gouvernent le Sénégal, ne sont pas ceux que l'on croit...
Avec Me Wade qui vient de sortir : "Je suis entrain de préparer le retour de Karim pour l'élection de 2019"... çà serait le "pompom" pour le Sénégal !

Écrit par : issa gibb | 09/09/2017

Répondre à ce commentaire

... Et Seydou Guèye reste porte parole du gouvernement Dionne 3 !

Écrit par : issa gibb | 09/09/2017

Oooh 39 ministères!Même pas 40? Pour un pays qui doit compter a peine 13 millions d'habitants c'est un très grand luxe,car qui dit ministre dit ministère avec sa cohorte de direction de cabinet. De secrétariats,de locaux,de beaux 4/4 tout rutilant, sans compter les téléphones, les frais de bouche,les conférences de les grands hôtels de Dakar et de Saly. C'est la Téranga pour tous! Mais les pauvres restent désespérément pauvres, les talibés sont toujours traité comme des esclaves par leurs gentils Marabouts. Allez Champagne pour tous et Champomy pour les autres.

Écrit par : Le Chaman | 10/09/2017

Répondre à ce commentaire

J'oubliais,L'Allemagne, plus de 70 millions d'habitants, première puissance économique Européenne qu'il n'est pas besoin de décrire, ne compte que 16 ministres dont 14 avec un portefeuille. Un sans portefeuille et La chancelière Angela Merkel elle même pour gouverner la 4ème puissance mondiale! Et pour gouverner ce petit pays classé 25ème pays le plus pauvre de la planète,qu'est le Sénégal il nous faut pas moins de 39 ministres? A chacun de se faire une opinion.

Écrit par : Le Chaman | 10/09/2017

Répondre à ce commentaire

Oooh 39 ministères!Même pas 40? Pour un pays qui doit compter a peine 13 millions d'habitants c'est un très grand luxe,car qui dit ministre dit ministère avec sa cohorte de direction de cabinet. De secrétariats,de locaux,de beaux 4/4 tout rutilant, sans compter les téléphones, les frais de bouche,les conférences de les grands hôtels de Dakar et de Saly. C'est la Téranga pour tous! Mais les pauvres restent désespérément pauvres, les talibés sont toujours traité comme des esclaves par leurs gentils Marabouts. Allez Champagne pour tous et Champomy pour les autres.

Écrit par : Le Chaman | 10/09/2017

Répondre à ce commentaire

39 ministres payés a ne rien faire, qu'à se la péter!!!!! la saison touristique va commencer et rien n'est fait,Mr Macky Sall ouvrez les yeux,venez sur le terrain sans prévenir,et là vous pourrez voir,les routes mal entretenues,les petits mendiants plein les rues,la police touristique absente et l'autre présente seulement pour racketter ,rien ne tourne rond dans votre pays Monsieur,vos chers ministres vous bluffent,vous n'y voyez que du feu!!!!seul les avantages d'etre ministre,les interessent,le sort de la population vous importe donc aussi peu .......Prenez a vos ministres pour donner a la population

Écrit par : chees | 14/09/2017

Répondre à ce commentaire

PressAfrik vient de titrer :"Découvrez la liste des 83 ministres nommés par Macky Sall... Du jamais vu au Sénégal !!!"
C'est une première dans l'histoire de l'administration sénégalaise. Un Gouvernement aussi pléthorique avec 83 ministres,
dont les 39 ministres avec portefeuilles dans le nouveau gouvernement M.B.A. Dionne avec sa reconduction comme Premier Ministre.
Nous sommes loin de la promesse de l'élection de 2012 de réduire le nombre des ministres pour faire faire des économies à l'Etat ???
Nous sommes loin des 25 ministres du premier gouvernement d'Abdoul Mbaye du 04/04/2012 ???

Le 07/09/2017, le nouveau gouvernement du 1° Ministre M.B.A. Dionne comporte 39 ministres avec portefeuilles
Plus, Seydou Guèye reconduit comme Ministre Porte-parole du gouvernement...
Plus, 1 Ministre d'Etat chargé du suivi du PSE : Cheikh Kanté, ancien Directeur limogé du Port Autonone de DAKAR par les Emirats Unis....
Plus, 3 Ministres d'Etat auprès du Président, sans portefeuilles :
- Mbaye Ndiaye, le copain de Macky Sall, ex-Ministre de l'Intérieur limogé suite aux violentes manifestations Thiantacounes dans Dakar en octobre 2012, en fonction de Ministre d'Etat depuis.
- Awa Marie Colle Seck, ex-Ministre de la Santé, est Ministre d'Etat auprès du Président parce qu'elle n'a pas été assez active pendant les législatives et pour une affaire d'appareil radiologie ???
- Mamouht Saleh, l'indéboulonnable Directeur du Cabinet Politique Présidentiel, nommé Ministre d'Etat auprès du Président...

Plus 39 Ministres-Conseillers de la Présidence, sans portefeuilles non plus, dont :
- Moustapha Diakhaté, Ministre-Conseiller de la Présidence et Directeur d'un autre Cabinet Présidentiel...
- Youssou Ndour, le chanteur Ministre-Conseiller chargé de la Promotion du Sénégal à l'étranger, ex-Ministre du Tourisme et de la Culture, puis ex-Ministre du Tourisme et des Loisirs
- Benoit Bambou, Ministre-Conseiller de la Présidence, ex-Ministre de l'Agriculture, puis ex-Ministre de la Jeunesse & de l'Emploi
- Mor Ngom, Ministre-Conseiller de la Présidence, ex-Ministre des infrastructures et des transports terrestres, puis ex-Ministre de l'Environnement et du Développement Durable...
- Abdoul Aziz Mbaye, Ministre-Conseiller chargé des TIC, ex-Ministre de la Culture..
- 34 autres Ministres-Conseillers de la Présidence...

Ce qui fait écrire à PressAfrik : "En plus des ministres nommés lors du dernier réaménagement gouvernemental, le Président Macky Sall a sous sa coupole 39 Ministres-Conseillers , tous entretenus au frais du contribuable sénégalais. Ce qui fait un total de 83 Ministres... Du jamais vu au Sénégal !

Il faut aussi, ajouter les Directeurs de Cabinets et les Secrétariats de la Présidence pour la bonne marche du Palais Présidentiel :
- Oumar Youm, Directeur du Cabinet de la Présidence, ex-Ministre de l'Aménagement du Territoire et des Collectivités locales...
- Mamadou Bamba Hanne, Directeur Adjoint du Cabinet de la Présidence...
- Maxime Jean Simon Ndiaye, Secrétaire Général de la Présidence...
- Oumar Samba Bâ, Secrétaire Général Adjoint de la Présidence, qui remplace Maxime J.S. Ndiaye qui a des problèmes de maraboutages dans le Palais Présidentiel ???
- Bruno Diatta, l'inamovible Chef du Protocole, vieillissant et de plus en plus rare... Mais Macky Sall refuse son départ à la retraite ???
- Cheikh Tidiane Sall, Chef adjoint du Protocole, le remplaçant pas encore titulaire confirmé de Bruno Diatta...
- Plus l'équipe de la Sécurité du Président et la Garde Nationale, plus l'équipe de Santé du Président, plus la Responsable et l'équipe du fonctionnement du Palais Présidentiel, plus les responsables du parc automobile présidentiel, plus tous les fonctionnaires affiliés au Président, au Palais Présidentiel, au 1° Ministre, aux ministres avec ou sans portefeuilles, aux Ministères, aux autres Directeurs ou Secrétaires de la Présidence, etc...

C'est beaucoup de postes pour les copains qui peuvent choquer de nombreuses personnes dans la population et qui rappelle les dérives excessives des nominations wadiennes... Un retour aux anciennes pratiques du pouvoir qui reviennent inéluctablement, malgré les promesses de 2012 sur la limitation des postes et les économies de fonctionnement de l'Etat... Tous ces nouveaux salaires et ces dépenses supplémentaires de fonctionnement gouvernemental : C'est pour le peuple sénégalais et le développement du Sénégal ou c'est pour s'assurer sa re-élection en 2019 ??? What is the question ???

Écrit par : issa gibb | 19/09/2017

Répondre à ce commentaire

Mr le Président place famille et amis,donc rien d'étonnant,il est comme Wade de belles promesses tant qu'il n'était pas élu maintenant il se sert du pouvoir pour favoriser ses proches!!!vous qui aimez imiter la France suivez l'exemple de Mr Macron,tous les corrompus dehors....il vous en reste pas beaucoup!!!!!!

Écrit par : eddy | 20/09/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire