19/09/2017

200 MILLIONS D'EUROS INJECTES PAR LA FRANCE

Coopération économique- La France a injecté 200 millions d’euros au Sénégal en 2017

cristophe-bigot.jpg

L’Ambassadeur de France au Sénégal, Christophe Bigot, est revenu largement hier dans l’émission « Objection » sur la coopération entre les deux pays dans tous les domaines, et surtout sur le volet économique.
Le montant global injecté par la France est à peu près 200 millions d’euros sur l’année 2017, d’après Christophe Bigot. Pour lui, 2017 est une année un peu exceptionnel sur l’ensemble des actions avec le financement des périmètres irrigables en Casamance, l’adduction d’eau à l’usine de Keur Momar Sarr vers Dakar. A cela s’ajoutent le transport avec le TER et la santé. « C’est dire que sur ces dix ans, c’est près d’un 1,5 milliard d’euros qui ont été engagés par la France en faveur du développement du Sénégal », a fait savoir M. Bigot.
S’agissant du choix des secteurs d’intervention, il a soutenu que c’est le Sénégal qui le fait. « C’est au Sénégal de définir ses besoins et ses priorités. C’est l’Objectif du PSE et nous répondons à ses priorités comme l’agriculture qui est essentielle pour offrir un emploi, mais aussi de permettre au Sénégal d’exporter, de s’enrichir et de se nourrir », a expliqué l’ambassadeur de la France. A l’en croire, l’électricité, l’eau, le transport, la santé, l’éducation, entre autres, ce sont toutes des priorités qu’ils mettent en œuvre à la demande du Sénégal. Encore une fois, les relations entre Etat ne sont pas uniquement le résultat de déterminant économique. Et là, il faut regarder la profondeur historique, la France n’est pas à nouveau venue, elle sera là. Et si jamais il a des problèmes, elle sera là. S’agissant du secteur portuaire, Christophe Bigot dira : « comme vous le savez, le port de Dakar est géré par un port des Emirat arabes unis. Donc, il n’y a pas de retour en force des entreprises françaises dans le porté ». Selon lui, une entreprise française qui s’appelle Necotrans est en redressement judiciaire. Elle a vendu son quai le vraquier à Bolloré.
Au-delà de cet exemple, le Sénégal attire des investissements et il devrait s’en féliciter. « Le Sénégal a la chance d’attirer les capitaux britanniques sur le pétrole, indiens sur les phosphates, italiens ou canadiens sur l’or et français dans le secteur des télécoms », a-t-il soutenu. Et d’ajouter que cela veut dire que tous ces pays ont confiance en l’avenir du Sénégal, en sa stabilité et sa démocratie. « Aujourd’hui, les compagnies britanniques et australiennes ont obtenu la production du pétrole et du gaz au Sénégal. Total fait aujourd’hui de la distribution des stations-services et a décidé de s’intéresser à l’exploration qui est très hasardeuse », a souligné l’Ambassadeur de France au Sénégal.
Zachari BADJI/rewmi.com

Commentaires

Voir l' ambassadeur de FRANCE qui se félicite d'une "concurrence" qui marque de plus en plus de points au dépend de son pays et de faire la liste !..........

Écrit par : oyster | 19/09/2017

Répondre à ce commentaire

Il est bien cet homme ,il refile le bb a d'autres pays,il a raison c'est un puit sans fond!!!!!LOL

Écrit par : maie | 19/09/2017

Répondre à ce commentaire

Effectivement le BB interesse les autres pays ,et ils ne sont pas tous naifs pour ne pas prévoir de retomber financièrement sur leurs pattes ...
le puit sans fond est une image ancienne dans ce cas !

Écrit par : oyster | 19/09/2017

je serais curieuse de voir ou est passée cet argent et encore plus en Casamance que dans le reste du senegal !!!!!! j'en ai marre que des français se serrent la ceinture et qu'on balance du fric sans fin....

Écrit par : flopaty | 19/09/2017

Répondre à ce commentaire

Bon..ça va.. c'est 1/20e du budget annuel du Sénégal. Certainement Rembourser à 400 millions d'euros en plus dont une remise de 30% pour "aide au développement".

Écrit par : Ndiaye | 19/09/2017

Répondre à ce commentaire

Profitons pendant qu' il y a encore le CFA. Apres fermeture des robinets ou des vannes plutot

Écrit par : linlin | 20/09/2017

Répondre à ce commentaire

L’Ambassadeur de France au Sénégal, Christophe Bigot, est revenu largement hier dans l’émission « Objection » sur la coopération entre les deux pays dans tous les domaines, et surtout sur le volet économique.

Écrit par : senegal | 23/09/2017

Répondre à ce commentaire

Quelle coopération entre la France et le Sénégal??a part les khaliss!!!!!

Écrit par : maie | 29/09/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire