23/09/2017

DEUIL CHEZ LES TIDIANES

le khalife de la confrérie des Tidianes est mort

gettyimages-513058525_0.jpg

Jour de deuil pour les Tidianes au Sénégal après la disparition du khalife général de la confrérie dans la nuit de jeudi à vendredi 22 septembre. Six mois après son intronisation en mars 2017, Serigne Abdou Aziz Sy Al Amine avait notamment marqué par ses déclarations très critiques à l'égard de la vie politique. Il a été enterré ce jour. Il était né en 1928 et a été très actif au sein de la confrérie depuis son adolescence. Et il cherchait à atténuer les tensions, y compris au sein de sa propre famille religieuse, mais aussi du côté de la classe politique.
Serigne Abdou Aziz Sy Al Amine n'est plus. Sa réputation s’était confirmée à peine quelques jours après son arrivée à la tête de la confrérie religieuse, il y a six mois. A la classe politique sénégalaise réunie pour le rencontrer, il avait fait à l’époque cette demande : « arrêtez les injures et reprenez le dialogue ».
Il connaissait mieux que personne cette famille religieuse tidiane pour en avoir été le porte-parole, pendant plusieurs décennies. Son père lui-même avait été khalife général.
Sa désignation à la tête de la confrérie il y a six mois avait été vue comme une forme de continuité, explique l’enseignant-chercheur sénégalais Bakary Sambe. Continuité, mais également rupture. Al Amine était par exemple l’un des grands artisans de la reconnaissance de l’enseignement de l’arabe au Sénégal. Et il ne craignait pas non plus de faire la morale aux hommes politiques.
Pour sa succession, on cite déjà un nom, celui de Serigne Mbaye Sy Mansour, porte-parole de la confrérie depuis six mois. En attendant une confirmation officielle, l’inhumation d’Al Amine vient d’avoir lieu ce jour, à Tivaouane, la ville sainte des Tidianes, où se sont rendus de nombreux talibés tidianes et où les représentants de toutes les confréries religieuses sénégalaises sont venus rendre un dernier hommage au khalife général des Tidianes.
RFI

Commentaires

Le décès du Khalife tidjane Abdoul Aziz SY Al Amine était prévisible... Ces dernières apparitions le montraient soutenu, très penché vers l'avant et très fatigué. Paix à son âme !

4ème fils du 1er Khalife général tidjane Aboubacar SY (1885-1957)... Son frère ainé Moustapha SY Djamil (1916-1993) n'a pas été Khalife car il est mort avant son oncle, le 3ème Khalife tidjane Abdoul Aziz SY (1904-1997)... Ses 2 autres frères suivants : Mouhamadou Mansour Sy (1925-2012) et Cheikh Ahmed Tidiane SY dit Al Makhtoum (1926-2017) ont été Khalifes tidjanes ...

Porte-parole de son frère, le Khalife Al Makkhtoum... Il assumait en réalité, depuis quelques années le rôle de Khalife des tidjanes, car son frère Al Makhtoum était en retraite spirituelle dans les beaux quartiers de Dakar et dans ses derniers discours, il voyait des Djinns partout qui envahissait le pays... Il parlait surement des mourides ???
À la mort de son frère, Al Amine est devenu définitivement, en ligne héréditaire par le fils ainé et par le frère ainé, le 6ème Khalife général tidjane...

Homme religieux respectable et respecté, il a entretenu de bonnes relations avec les mourides... Il a connu des dissidences parmi d'autres groupes tidjanes du pays, ce qui a affaibli l'autorité du groupe des 60 % des tidjanes au Sénégal... Il est surtout connu pour ses sermons aux politiciens du pays, en dénonçant le mauvais niveau de la politique au Sénégal, les dérives ou les insultes entre les politiciens sénégalais...
Par contre, sa grosse volonté d'arabisation du Sénégal n'était pas la meilleure des idées et ses dénonciations de l'exploitation des enfants talibés ont été inexistantes pour ce grand religieux... Au contraire de son frère Al Makhtoum qui avait pris position pour les talibés, dixit : "Il ne faut pas maltraiter les enfants, ils sont des dons de Dieu et ils sont notre avenir"... Malheureusement, Al Makhtoum n'a pas été écouté et n'a pas été entendu sur le problème grave des talibés au Sénégal... A quoi çà sert d'être Khalife, si on n'est pas écouté et si on n'est pas entendu ???

Pour le succession au poste de Khalife général des tidjanes au Sénégal, l'ordre héréditaire offrirait le poste au frère cadet d'Al Amine et 5ème fils du 1er Khalife Aboubacar SY, en la personne de Pape Malick SY Babacar.... Mais, il semble selon cet article, qu'on avance le nom de Mbaye SY Mansour, fils du 2ème Khalife tidjane Mansour SY (1900-1957) qui a été Khalife 4 jours avant de mourir ?... Mbaye SY Mansour était devenu le porte-parole d'Al Amine, à la mort d'Al Makhtoum...
Qui sera le nouveau Khalife général des tidjanes ??? Le frère cadet Pape Malick SY Babacar ou Mbaye SY Mansour, le cousin porte-parole ??? La suite au prochain épisode...

Pour rappel : Après l'enterrement d'Al Makhtoum dont l'emplacement est resté secret, des fanatiques ont creusé toute sa propriété à Tivaouane pour le d'enterrer à fin de lui rendre un dernier hommage. J'espère que la leçon aura servi, pour éviter à Al Amine qu'il lui arrive ce triste sort... Se faire d'enterrer par des tarés décérébrés et opiumisés de religion... Qu'il aille en paix !

Écrit par : issa gibb | 24/09/2017

Répondre à ce commentaire

Comment voulez vous que le monde soit en paix quand une culture se prend pour seule civilisée avec des propos provocateurs outranciers en vers d'autres sous culture.

Écrit par : Ndiaye | 24/09/2017

Répondre à ce commentaire

"Qu'on le laisse reposer en paix", ce n'est pas une question de culture ou de sous culture... C'est le respect du défunt et de sa dernière demeure...agrémenté d'un rappel historique et du bilan religieux et humain d'un homme parmi les hommes que le destin sur terre a été d'être Khalife à la place du Khalife car son frère le lui a demandé... Pour finir Khalife à part entière, à la mort de ce même frère, pendant 6 mois, avant son rappel à Dieu... Il n'y a pas de quoi fouetté un talibé ?
La provocation et l'outrance sont à chercher dans vos commentaires, ce qui entraine un retour de manivelle dans la gueule, presque à chaque fois...

Écrit par : issa gibb | 25/09/2017

Écrire un commentaire