23/09/2017

VOUS AVEZ DIT "TOURISME"

Tourisme au Sénégal

dsc_7881-2-1024x681-2.jpg

Le nouveau ministre croit aux vertus du brainstorming. C’est ce qui ressort de sa déclaration du mercredi 20 mars.
Mise à profit de l’apport antérieur de tous les acteurs du milieu touristique
Plutôt que de faire table rase des efforts et avancées déjà existants et en cours dans le milieu dont désormais il a la charge, Mame Mbaye Niang, le nouveau ministre du Tourisme affirme : « Je compte m’appuyer sur toutes les compétences, écouter tout le monde, sans négliger aucun avis ou point de vue ». Cela se passait au sein de son ministère de tutelle lors de la passation de service entre son prédécesseur Maimouna Ndoye Seck et lui. Divers protagonistes du secteur du tourisme étaient présents.
Vous n’avez plus affaire à des jeunes, mais à des adultes, à des patrons aussi", a à son tour surenchérit Mamadou Racine Sy, président de la Fédération des organisations patronales de l’industrie touristique du Sénégal (SPIHS). Racine Sy qui semble bien décidé à faire entendre la voix des indéboulonnables du tourisme que pour une part, il représente.
Tourisme : vaisseau amiral du gouvernement du président Macky Sall ?
Mame Mbaye Niang ajoutant qu’il compte faire tourner à plein rendement sa capacité « d’écoute et de dialogue ». Pour ce faire, le ministre compte entamer une tournée dans les jours qui suivent. En vue de mieux s’imprégner des réalités sur le terrain et consulter divers acteurs de ce milieu dont le gouvernement semble vouloir faire son vaisseau amiral.
Objectif : 3 millions de touristes par an
Selon les propos de Maimouna Ndoye Seck ministre sortant, 3 millions de touristes par an d’ici 2023 est ce à quoi s’attellent les forces conjuguées du gouvernement. Mme Seck parlant de « transversalité » du secteur touristique qui impacte nombre d’autres secteurs. Fort de ce constat d’urgence, diverses mesures avaient d’ores et déjà été prises, elles furent rappelées par l’ancienne ministre du tourisme.
Nouvelles stations balnéaires
Pointe Sarène, Mbodiène (ouest) et Kafountine (Casamance), se verront dotées de nouvelles stations balnéaires dixit Maimouna Ndoye Seck.
Tandis que les stations balnéaires de Saly-Portudal (ouest) et de Cap-Skiring (sud) bénéficieront quant à elle d’une « remise à niveau ».
Réouverture de Bureaux du tourisme dans les ambassades du Sénégal à l’étranger
Ce volet est l’une des top priorités du gouvernement. Mme Seck précisant que des bureaux de ce genre sont déjà opérationnels, notamment à Paris et New York.
Irène Idrisse avec SMD/ESF/BK/au.senegal.com

Commentaires

On va commencer par une bonne tournée des popotes. Bla bla bla et on s en va.

Écrit par : linlin | 23/09/2017

Répondre à ce commentaire

Bonjour, quand La Domaine de Nianinng ouvrir ces portes encore ????

Écrit par : Dirk Ross | 23/09/2017

Répondre à ce commentaire

Il faudrait déjà prendre moins de taxe sur les billets d avion qui sont beaucoup trop cher pour le même prix on peu aller en Thaïlande rien n ai fait dans votre beau pays pour attirer les touristes dommage franchement

Écrit par : Jean luc | 23/09/2017

Répondre à ce commentaire

Bis répépita ! Même article sur le Tourisme que le 4ème article précédent ci-dessous " Nouvelle Gestion du Tourisme" ! Comme un copié-collé entre journalistes de journal à journal.
Il est vrai que sur le sujet du Tourisme au Sénégal qui a un pied dans une fosse septique profonde et l'autre pied à la morgue, il n'y a plus grand chose à faire d'autre...
Que du copié-collé ! Pour répéter les mêmes promesses depuis 2012, les mêmes mensonges pour continuer à enfumer le peuple ??? Pourquoi faire ??? Rien, de Rien...

Écrit par : issa gibb | 24/09/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire