26/09/2017

MAGOUILLES A AIR SENEGAL

Gros scandales à Air Sénégal : 12 millions d’euros de commission pour l’achat des 02 ATR-72 600, Philippe Bohn à l’origine d’un vaste réseau de corruption

17303726-21825705.jpg

Philippe Bohn est sur le point de faire couler Macky Sall et son régime. Cet ancien bras droit du leader de l’Unita assassiné en 2002, des fils Khadafi actuellement en bisbille avec la justice lybienne, de leur père assassiné en 2011, ou de Karim Wade épinglé pour détournement de deniers publics, fait encore parler de lui, à travers de nouvelles manigances et des dessous de table sur des ventes d’avions, et ce, au plus haut sommet de la République. Selon les enquêtes menées par Dakarmidi, Il s’agit dans ce cas précis d’un des nombreux scandales qui se dessinent à la nouvelle compagnie aérienne du Sénégal. Une surfacturation de 12 millions d’euros a été notée dans l’acquisition des deux ATR -72 600 que le Sénégal s’est procuré au nom d’Air Sénégal SA, au salon du Bourget le 20 Juin 2017, à 50 millions d’euros. Cette somme décaissée pour l’achat de ses appareils est si colossale qu’elle fait rire les différents fabricants d’avions à Turbopropulseurs. Pour preuve, dans le Business Plan produit Seabury, une compagnie londonienne, pour Air Sénégal SA, on peut lire à la page 108 que ces deux avions coûtent effectivement à l’unité 22,7 millions de dollars, soit un peu plus de 19 millions d’euros, le prix du marché ne dépassant jamais, comme révélé ci-dessus, 23 millions de dollars.
Rappelons que, dans un article de Jeune Afrique publié le 21 Juin 2017, et relayé par Dakarmidi, il était clairement indiqué que la vente s’était passée devant l’ancien Dg de la compagnie Mamadou Lamine Sow, devenu aujourd’hui son PCA, Christian Scherer, directeur général de l’avionneur franco-italien basé près de Toulouse, la ministre sénégalaise du Transport, Maimouna Ndock Seck et son homologue français, Elisabeth Borne, cette dernière qui venait fraîchement d’être nommée.
Des experts sont tous d’accords que le comportement de ces ATR -72 600 dans les airs de la sous région, ne permettra pas à Air Sénégal de rentrer rapidement dans ses fonds, bien au contraire, notre pays devait directement se lancer dans le long courrier avec des avions gros porteurs, mais hélas les choix opérés grâce aux conseils de Philippe Bohn ont poussé Macky Sall à agir vite et mal, laissant de côté de meilleures offres qui allaient rendre plus rentable et performante, la compagnie et épargner le contribuable sénégalais. Dans les jours à venir dakarposte dévoilera le Business Plan détaillé d’Air Sénégal SA élaboré par Seabury à plus de 03 milliards de francs Cfa et les incongruités qu’il présente dans sa conception, un document bâclé de 331 pages.
dakarposte.com

Commentaires

Aie ! Aie ! Aie ! Aie ! Ce Air Sénégal, il a vraiment la poisse collée aux ailes...

Écrit par : issa gibb | 26/09/2017

Répondre à ce commentaire

Le journal devrait s'assurer de ses sources ....
Cela parait trop gros à avaler?

Écrit par : oyster | 26/09/2017

Répondre à ce commentaire

MAGIQUE il n'y a pas d'autres mots pour qualifier Mr BOHN

Voila un homme si l'on en croit l'article du 14 aout publié sur ce site qui a été nommé le jeudi 10 aout .

Et il est responsable d'un contrat d'achat d'avions ATR signé le 20 juin par le ministre sénégalais

alors là vraiment Mr BOHN je vous dis "trop fort" et je vous exprime toute mon admiration pour votre œuvre

Par contre DAKARPOSTE.COM vous faites preuve là de tout votre sérieux (je n'en dirais pas plus)

Écrit par : amy | 26/09/2017

Répondre à ce commentaire

Si tout cela est vrai, c'est une chose !
Sinon, il semble qu'on veuille flinguer le mercenaire !
Wait and see !

Écrit par : rico | 26/09/2017

Répondre à ce commentaire

Moi je veux bien mais:
pas être prise pour une conne: l'accuser d'être à l'origine d'un vaste réseau de corruption, 12 millions d'euros de sur facturation!

il a été nommé le 10 aout 2017 si je me réfère aux informations publiées sur ce site le 14 aout

le contrat de commande des avions a été signé le 20 juin 2017.

Sachant qu'avant de signer il y a des négociations: Qui les a menées? Qui a signé? Qui a empoché si il y a fraude?
et les journalistes devraient tout de même réfléchir un peu!!!NON!!!!!!!!!!!

Écrit par : amy | 26/09/2017

Je ne sais pas où se trouve le vérité dans ce dossier, mais M Bohn semble déranger beaucoup de monde dans la création de la nouvelle Air Sénégal.

Est il compétent? peut être s'est il attiré la haine d'incapables et de profiteurs qu'il a licencié?

Est il capable et intègre? l'avenir de la nouvelle compagnie nous le dira.

Les avions ne volent pas encore que les problèmes surgissent, croisons les doigts.

Écrit par : Tiocan | 26/09/2017

Répondre à ce commentaire

Ca vole trés trés bas déjà ...

Écrit par : Ndiaye | 26/09/2017

Répondre à ce commentaire

Je pense hélas que ce Monsieur n'a pas la bonne couleur ,pour certain quelle tristesse !!!!!

Écrit par : maie | 26/09/2017

Répondre à ce commentaire

il faut se demandé qui a publié cette article et les preuves,,,deja les 3 premieres phrase on y comprend rienII apres les dates et la somme de 12 MILLION d'euro,,,ça fais un peu gros,,, et attaqué le president ça aussi c'est bizare,,, pour moin que ça ,,, il y a plein de gens qui on eu des souci,,, et magouille,,et bizeness au senegal,,,, c'est pas un pleonasme??lol

Écrit par : tima | 27/09/2017

Intox grossiere!

Écrit par : linlin | 27/09/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire