28/09/2017

37% NON SCOLARISES

37% des enfants en âge d’aller à l’école ne sont pas scolarisés

enfants-talib.jpg

Trente-sept pour cent des enfants scolarisables ne fréquentent pas l’école, selon une étude nationale sur les enfants et les jeunes hors du système éducatif.
D’après cette enquête, au Sénégal, entre 2015-2016, sur une population scolarisable d’enfants estimée à 4 millions 22 mille 229, l’effectif des enfants scolarisés était de 2 millions 523 mille 973, soit 63%, contre 324 mille 209 enfants déscolarisés, soit 8%. L’effectif d’enfants jamais scolarisés se chiffrait dans le même temps, à 1 million 174 mille 077, soit 29%, a constaté l’agence de presse sénégalaise.
Quelque 20% des enfants et jeunes scolarisés âgés entre 6 et 16 ans sont dans une situation de risque de décrochage scolaire, révèle l’enquête, passée en revue par la même source.
Toujours selon les résultats de l’enquête, 57 % d’entre eux sont des garçons. Cette prédominance des garçons parmi les enfants hors du système s’observe dans toutes les régions du pays, à l’exception de Kédougou, Sédhiou et Ziguinchor.
L’objectif de cette enquête de l’USAID menée en collaboration avec le ministère de l’Education nationale, est de fournir des donnés actualisées et nationales sur les enfants et les jeunes hors du système éducatif afin d’assurer une meilleure prise en charge de leurs besoins et attentes en matières de formation ou d’éducation.
Le ministre de l’Education nationale (MEN), Serigne Mbaye Thiam, estime que les résultats de cette enquête interpellent directement l’Etat du Sénégal qui devra développer une stratégie pour prendre en charge ces enfants hors du système éducatif.
Couly CASSE/Senego

Commentaires

Parler du pourcentage des enfants Non-scolarisés au Sénégal, sans parler une seule fois dans cet article, des enfants talibés qui sont 200 000 enfants Non scolarisés au Sénégal avec un le problème supplémentaire d'esclavage de la mendicité forcée dans les rues qui les empêchent d'aller à l'école, relèvent Soit la lâcheté ou l'hypocrisie et la stupidité de Monsieur Couly CASSE, journaliste de Senego pour présenter une enquête aussi frêle et des chiffres et des statistiques incontrôlables...
De plus, quand on écrit que 57 % des enfants scolarisés sont des garçons, la notion d'y intégrer les talibés était pourtant très facile... Vous avez déjà vu des filles "talibées" mendiaient dans les rues ???

Écrit par : issa gibb | 28/09/2017

Répondre à ce commentaire

Il est grand temps de se pencher réellement sur cette question de la scolarité... L'éducation des garçons ET des filles est la base indispensable de l'avenir des enfants et jeunes gens qui seront le peuple de demain.
"L'éducation est l'arme la plus puissante qu'on puisse utiliser pour changer le monde".

Écrit par : Xx | 28/09/2017

Répondre à ce commentaire

L'autre Hypocrisie de cet article provient de ce Cher Serigne Mbaye Thiam, ex-Ministre de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche et porte-parole du 1er gouvernement Abdoul Mbaye du 04 avril 2012 au 28 octobre 2012. Puis, Ministre de l'Education Nationale en poste depuis le 29 octobre 2012 et toujours reconduit à ce poste, même au dernier remaniement gouvernemental MBA Dionne du 07 septembre 2017... Un Ministre de l'Education Nationale en poste depuis 5 ans qui veut, à cause des résultats de cette enquête, interpeller l'Etat pour une stratégie pour scolariser les enfants Non-scolarisés du Sénégal ???

Là, Thiam se fout ouvertement de notre gueule ou nous enfume plus que copieusement, pour être plus poli !
Interpeller l'Etat ??? Mais, Monsieur Thiam fait partie intégrante de cet état et il en est un ministre dirigeant depuis 5 ans de ce même état ??? Il va donc s'interpeller ???
Une stratégie pour scolariser les enfants Non-scolarisés ??? Mais, c'est lui le responsable de la scolarisation de tous les enfants au Sénégal car c'est sa mission première en tant que Ministre de l'Education Nationale du Sénégal de scolariser les enfants sénégalais Non-scolarisés... C'est son boulot ???
Tout cela sonne comme si il avait rien foutu depuis 5 ans pour scolariser les enfants Non-scolarisés et que cette enquête le réveille tout d'un coup ??? Comme si il découvrait que 37 % des enfants sénégalais n'étaient pas scolarisés ??? Et aucun cas, on l'a entendu prendre parti pour la scolarisation des talibés au Sénégal car il semble toujours ignorer que les talibés ne sont pas des enfants Non-scolarisés au Sénégal ou comment avoir de la merde dans les yeux ???

Au lieu, d'avoir dépenser encore du fric, en collaboration avec l'USAID, pour faire cette enquête qui n'aide en aucune façon la scolarisation des enfants Non-scolarisés au Sénégal...
Combien de dépenses inutiles pendant l'enquête : en réunion, en colloque, en séminaire, en assemblée, en prospection, en frais d'essence, en frais de déplacements, en hôtels, aux restaurants, en bons gueuletons et en frais de bouche ont été gaspillé.... Au lieu de construire ou restaurer des écoles, d'acheter du matériel scolaire, des bureaux d'élèves , des tableaux noirs , des livres génériques, des cahiers, des crayons, des stylos, des ardoises et des craies, et payer les professeurs et les maitres d'école ??? Pour pouvoir scolariser les enfants Non-scolarisés ???
Rien de cela n'a été fait pour la rentrée du 5 octobre... Le pognon a été une fois de plus bouffé dans une enquête et ses coûteux dérivatifs inutiles... Monsieur Thiam n'est qu'un incompétent Ministre de l'Education Nationale hypocrite qui vient enfumer le peuple sénégalais, avec son enquête, juste avant la rentrée scolaire pour prouver qu'il travaille... Un peu, comme on fait les Ministres du tourisme successifs, avant chaque saison touristique et puis... Plus rien ! De rien...

Mais, Monsieur le Ministre Thiam n'est pas le seul hypocrite dans l'Education Nationale où il y a une grosse volonté de tenir la jeunesse sénégalaise dans l'ignorance par laxisme ou par désintérêt, en plus d'un niveau éducatif très moyen et des grèves à répétition qui tirent l'instruction des enfants scolarisés vers le bas, le zéro pointé sur 20, le néant...
Pour exemple personnel : J'ai aidé aux devoirs, mon meilleur élève Younouss de 2010 jusqu'à fin 2014, date de mon départ du pays. Puis, je l'ai entrainé par cours par correspondance en 2015 et en 2016. Je me souviens encore de nos échanges écrits ou téléphoniques sur le sujet : "La philosophie est-elle une science"...Du épique !
En 2016, il s'est blessé au football et il a été plâtré au bras gauche, peu de temps avant de passer le baccalauréat qu'il aurait pu avoir "Two fingers in the nose" comme on dit... Ces pourritures de l'Education Nationale ont refusé qu'il passe le baccalauréat, alors qu'il pouvait écrire sous prétexte qu'il ne pouvait pas passer les épreuves de sport appelée éducation physique... Comme si un très bon élève handicapé était interdit de passer le baccalauréat ??? Younouss n'a pas pu passé l'examen... Mais par chance et à cause de son niveau d'études, il a été embauché comme agent commercial dans un cabinet immobilier, peu de temps après cette stupide décision du corps professoral de l'Education Nationale...

Cependant, cela reste une preuve supplémentaire que l'Etat sénégalais tient la jeunesse sénégalaise des sans-dents, loin des universités et de l'enseignement supérieur, qu'ils gardent farouchement pour leurs progénitures et pour les progénitures de leurs complices, les religieux confrériques, unis pour tenir le bas peuple sénégalais et ses enfants dans l'ignorance et la misère, sans aucun espoir d'atteindre des postes élevés qu'ils se réservent comme dans un cercle vicieux à exploiter leur peuple, de générations en générations...
Même le corps enseignant sénégalais, dont la mission première est d'instruire tous les enfants sénégalais et de les tirer vers le haut dans l'espoir d'un meilleur avenir et pour les besoins d'un véritable développement du pays... Au contraire, comme de vrais enculés, ils jouent le jeu des politiques et des religieux, en frustrant leurs propres frères, leurs élèves et enfants du Sénégal en les maintenant dans l'ignorance, allant jusqu'à détruire la réussite de leurs avenirs... L'Education Nationale au Sénégal ??? Encore une Hypocrisie et une Honte du Sénégal !

Écrit par : issa gibb | 28/09/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire