29/09/2017

LE SINE SALOUM: ZONE TOURISTIQUE A PART ENTIERE

Le Sine-Saloum veut devenir une zone touristique à part entière

20151017_171148.JPG
La zone du Sine-Saloum doit devenir une zone touristique à part entière et ne plus dépendre de la station balnéaire de Saly, selon Issa Barro, président du Syndicat d’initiative et de promotion touristique du Sine-Saloum.
"La zone du Sine-Saloum dépend de la zone de Saly. Elle évolue à partir de Saly. Et les baisses de fréquentation à Saly rejaillissent sur nous. Or, nous avons beaucoup d’atouts. C’est pour cela que le Sine-Saloum doit devenir une zone touristique autonome à 100%", a dit Issa Barro.
Il s’adressait à des journalistes dans le cadre de la 39 ème édition du salon du Tourisme, "IFTM Top Resa", qui se tient à Paris, au Parc des expositions, Porte de Versailles.
Issa Barro dit être présent à Paris pour "faire la promotion" du Sine-Saloum qui propose "une offre touristique diversifiée".
Il a vanté les richesses du delta du Saloum, en évoquant les sites élevés au rang de patrimoine mondial de l’Unesco, un estuaire dynamique, l’éco-tourisme, le tourisme sportif, etc. La zone, dit-il, compte 80 établissements dont des hôtels, des auberges, des campements et 2000 lits.
Issa Barro a souligné la nécessité de mettre à niveau certains établissements et de régler le problème foncier étant donné que la zone n’est pas aménagée. La 39 ème édition du salon "IFTM Top Resa" rassemble pendant 4 jours, du 26 au 29 septembre, l’ensemble des acteurs du tourisme à Paris.
Créé en 1978, le salon nommé "Top Resa" avait lieu à Deauville et était spécialisé dans la cible loisir. En 2008, il change légèrement de nom pour s’appeler "IFTM Top Resa". Il déménage à Paris et devient un salon multi-cibles couvrant tous les motifs de déplacements : loisirs, affaires, événementiels.
OID/ASB/ASG/Ousmane Ibrahima Dia/aps

Commentaires

Je pense également que le saloum a beaucoup d atouts et peut être autonome compte tenu du réseau routier qui s est bien amélioré.
Mais de grâce ne laissez pas toute une ribambelle de rabatteurs, de guides et de masseuses s installer anarchiquement.
Sinon vous obtiendrez le même résultat qu a Saly.

Écrit par : linlin | 29/09/2017

Répondre à ce commentaire

Tout à fait d'accord. Laissez la région du Sine Saloum garder intacte son authenticité : c'est cela que les touristes recherchent en premier lieu. Saly est avant tout un lieu de villégiature. Le Sine Saloum est une magnifique région de découvertes et offre véritablement "autre chose"... dépaysement, splendeur des bolongs et des îles, sérénité, tranquillité, beauté de la nature... un coin de paradis où l'on ressent vraiment et profondément un bien-être total !

Écrit par : Xx | 29/09/2017

Le Sénégal ne peut pas faire mieux que le reste du monde. Là où il y a des touristes, il y aura forcément "les marchands du temple" ! Londres, Rome, Paris, Dakar, etc... les sites touristiques attirent et sont envahis de vendeurs et escrocs en tous genres. Le problème, c'est le tourisme. Ce n'est pas la population qui cherche à gagner sa vie.

Écrit par : bill | 29/09/2017

Répondre à ce commentaire

Harcelé comme au Sénégal ,jamais vu peut-etre au Maroc par les gosses!!!!en tout cas c'est rédhibitoire,on peut découvrir un village ,sans avoir des sbires collés a nos basques,qui nous harcèlent tellement que l'on préfèrent acheter dans les hotels,plutot que dans les boutiques,CONTINUEZ...

Écrit par : eddy | 29/09/2017

OK. bien compris bill. Donc on fait comme dab....

Écrit par : linlin | 29/09/2017

Répondre à ce commentaire

Oui Linlin, on ne donne pas de conseils aux Sénégalais, ils sont chez eux et moins il y aura de touristes mieux le pays se portera. La population trouvera une autre manière de gagner sa vie. Ce qui dérange le Toubab, c'est la saleté, l'indiscipline, la corruption parce que ça lui porte préjudice à lui ! Le confort du sénégalais, il s'en fout, à de rares exceptions près.

Écrit par : bill | 29/09/2017

Vous savez Bill "la saleté, l'indiscipline, la corruption", çà porte préjudice aussi aux Sénégalais... dans leur quotidien, pas seulement "en vacances" pour ce qui les concerne !!! Demandez leur ce qu'ils en pensent réellement, vous verrez...

Écrit par : Xx | 30/09/2017

"Moins il y aura de touristes, mieux le pays se portera" ??? Pas sûr du tout !

Faire un petit tour, sur tous les sites touristiques et balnéaires de la Grande ou Petite Côte, de Saint Louis, Mboro, La Somone, Saly, Ndangane et en Casamance...
La chute de tourisme et les pertes d'emplois liées au tourisme a mis des nombreuses familles sénégalaises dans la précarité, voire dans la souffrance et la misère...
Deuxième fleuron de l'économie sénégalaise dans les années 1990-2000, ce n'est plus qu'une peau ce chagrin avec à peine 300 000 touristes en 2016 au Sénégal.
Avec une volonté cachée de détruite ce fleuron économique, débutée par Madame Viviane Wade pour des raisons encore inconnues...
Et poursuivi par un turn-over de ministres du Tourisme, plus incompétents les uns que les autres, qui a empêché toute relance qui semble volontaire par le turn-over
Il faut ajouter un visa stupide et une non-concertation volontaire avec les professionnels du secteur par les ministres de tutelles, préférant travailler par décrets obligatoires ???
Il y a un tourisme affairiste sur Dakar, mais il ne profite pas à l'économie touristique locale, à l'intérieur du pays... Donc, il ne peut être compter parmi les touristes.
C'est pour cela que de nombreux sénégalais souhaitent et rêvent de la relance du tourisme à cause de l'enfumage gouvernemental, l'ouverture de l'AIBD et les promesses de 3 millions de touristes en 2023... Ce qui n'est pas gagné !

Souhaiter la non-relance du tourisme au Sénégal, malgré ses tares persistantes: c'est continuer à condamner des familles sénégalaises entières à la précarité et à la misère et c'est faire le jeu des religieux confrériques, des marabouts et des intégristes radicaux qui ne veulent plus de touristes et de résidents toubabs pour continuer leurs privilèges éhontés, comme l'exploitation des enfants talibés !

Quand au Siné-Saloum, lieu magique, il faut bien sur le protéger et le préserver... En envoyant les non-respectueux de la nature et les fêtards à Saly !
Quand à la zone naturelle de Pointe Sarène, une grosse ombre de destruction plane sur elle avec la mauvaise sorcière SAPCO.... C'est bien dommage !

Écrit par : issa gibb | 30/09/2017

Répondre à ce commentaire

le déclin du tourisme est bien la preuve que c'est une source précaire de revenus. Même si le tourisme redémarrait, il suffirait d'un attentat pour qu'il rechute (voir les pays du Maghreb ou de la péninsule comme l'Egypte) et le Sénégal est loin d'être un pays sans risque sur ce point.
Il y a aussi le risque du moindre attrait. Le touriste papillonne, les destinations se démodent et c'est ce qui est arrivé au Sénégal.
Que le pays fasse les réformes nécessaires pour mettre en place d'autres sources de revenus et donc d'emplois moins dépendant du tourisme serait une bon projet.
Les usines, les services, le commerce, etc... généreront moins d'emplois précaires ou misérables et moralement indignes. Ce n'est que mon avis. De grâce, cessez de vous déclarer en donneurs de leçons. Chaque article écrit est l'objet de "tirs à boulets rouges" qui sont autant d'insultes pour les sénégalais et provoque un malaise chez les modérés (comme moi). Vos leçons n'apportent rien, aucune solution parce que vous n'avez aucun pouvoir à changer la situation, pire, vous l'aggravez en alimentant la tension franco-sénégalaise.

Écrit par : bill | 30/09/2017

donc si je comprends bien,dire la vérité comme le fait issa gibb, c'est politiquement incorrect.
"modéré" me semble se traduire par "couillemollisme"

Écrit par : galips | 30/09/2017

Répondre à ce commentaire

La vérité ? Quelle vérité ? La votre ? Réfléchissez. Vous êtes pile poil au coeur du problème. Seul compte votre avis.

Écrit par : Bill | 30/09/2017

Répondre à ce commentaire

Eh bien. On est mal barres.

Écrit par : linlin | 30/09/2017

Répondre à ce commentaire

En effet mal barré le Sénégal avec de tels propos,ou voulez-vous qu'ils trouvent du travail ,il n'y a rien au Sénégal sinon le tourisme qui faisait vivre énormément de personnes!!!! le Sénégal n'est plus a la mode, FAUX a 5h30 de la France,c la porte a coté, c'est la façon dont les français sont traités,l'accueil qui leur est réservé,cet islamisme qui augmente et qui pousse les gens au racisme,dire la vérité n'a jamais fait de mal a personne ,il faut savoir s'assumer et en tirer les conséquences,mais il est vrai qu'on ne peut pas plaire a tout le monde...

Écrit par : chees | 30/09/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire