29/09/2017

LE TOURISME PAR LES BLOGGEURS

Les bloggeurs veulent vendre la destination Sénégal

056e869e31a12818f9b36dcd93c1c598_XL.jpg

Le Réseau des bloggeurs du Sénégal a décidé de se lancer dans la campagne de la promotion touristique. Il a organisé, le 23 septembre 2017, au Centre de formation de la ville de Dakar, un atelier d’échanges entre ses membres.
Rokhaya Solange Ndir explique, avec passion, à de jeunes bloggeurs, comment est née sa page : « Je consomme made in Sénégal » dans la salle de conférence du Centre de formation professionnelle et de perfectionnement du personnel de la Ville de Dakar. Comme une enseignante devant ses élèves, Mme Ndir attire toutes les attentions. Rien que sa tenue vestimentaire donne une idée sur son amour du consommer local. Ses bracelets, ses boucles d’oreilles, sa tenue traditionnelle de couleur blanche sont tous produits au Sénégal. Sa page est partie d’un constat : « Au Sénégal, les gens n’aiment pas consommer local ». Elle a eu l’idée de lancer une page pour faire la promotion du consommer local notamment le riz… La page a connu un succès. Elle commence à avoir des milliers de vues sur la toile. Fort de cette première réussite, elle est passée au tourisme.
Sur sa page, elle poste des photos de Saint-Louis, des Îles du Saloum. Bref, de tous les endroits « paradisiaques » qui peuvent intéresser les touristes. Au fur et à mesure qu’elle poste des choses qui vendent la destination sénégalaise, Rokhaya Solange Ndir a reçu un appel de l’Agence sénégalaise de promotion touristique (Aspt). Satisfaite de ce qu’elle fait pour vendre le tourisme sénégalais, l’Aspta a signé avec elle un partenariat dans son projet « destination Sénégal ». D’après Mme Ndir, les réseaux sociaux constituent un outil qui peut permettre de faire la promotion du tourisme.
Son expérience, elle l’a partagé avec les membres du réseau des bloggeurs du Sénégal qui a organisé, le 23 septembre 2017, au Centre de formation professionnelle et de perfectionnement du personnel de la Ville de Dakar, un atelier sur « l’apport du blogging dans le tourisme ». Selon la coordinatrice du réseau, Moussoukoro Diop, à travers cet atelier, les bloggeurs veulent réfléchir sur comment créer un contenu de meilleure qualité pour mettre en avant la destination Sénégal. «Nous sommes des acteurs des réseaux sociaux. Nous avons des blogs. Nous parlons de technologies, de cuisine. Nous avons des spécialistes du tourisme. Nous nous sommes dits que la meilleure façon de vendre la destination Sénégal est d’utiliser ce que nous savons faire le mieux : twitter, mettre sur instagram, sur youtube », ajoute Moussoukoro Diop.
A travers une seule photo postée sur les réseaux sociaux, on peut vendre la destination de son pays, explique Ameth Niane, lors de son intervention. L’administrateur de la page « J’aime la Casamance » explique qu’il a eu à poster une photo d’Aline Sitoé Diatta qui a eu près de 5000 j’aime. Sur cette même tribune, il publie des images qui montrent une autre Casamance : une Casamance sans guerre, sans instabilité. « Si nous voulons vendre la destination Sénégal, il faut faire des photos de bonne qualité », invite M. Niane.
Désormais, le Réseau des bloggeurs du Sénégal va jouer ce rôle d’ambassadeur du tourisme. Ces membres qui sillonnent chaque jour les différentes localités du pays vont créer des contenus de qualité : photos, vidéos sur les réseaux sociaux pour mieux attirer les internautes. « Chaque fois que nous faisons des déplacement dans une région du Sénégal, nous allons montrer les merveilles de ces terroirs», promet Moussoukoro Diop qui invite les Sénégalais à s’inspirer du ministre Mary Teuw Niane qui a su donner l’exemple en passant ses vacances au Sénégal. « Grâce au ministre, beaucoup de gens se sont rappelés la réserve de Fathala qu’il a montré avec les lions. Tout le monde s’est rué vers cette réserve. Ce genre d’exemple, c’est ce qu’il faut donner à tous ces Sénégalais pour booster le tourisme intérieur », indique Moussoukoro Diop.
Aliou Ngamby NDIAYE/lesoleil.sn

Écrire un commentaire