03/10/2017

PAS DE ZIRCON EN CASAMANCE

L’Etat résilie le contrat sur le Zircon en Casamance

casamance.jpg

Le Chef de l’Etat se serait impliqué personnellement pour siffler la fin de la récréation. En effet, selon DakarTimes, une réunion s’est tenue au Palais et avec principal sujet, le soubassement de cette rébellion des populations contre l’exploitation du zircon
Auparavant, le Président Macky Sall conscient du danger que pourrait avoir un éventuel forcing sur la paix en Casamance avait demandé d’abord aux services de renseignements une analyse de tous les aspects de la question selon DakarTimes.
Les différents services également instruits par le Chef de l’Etat qui tenait à avoir une visibilité sur l’ensemble du processus. Ce qui a irrité le président de la République dans cette rencontre aura été sans nul doute l’information selon laquelle Ibrahima Diaw ci devant, principal représentant de la société Astron détentrice du Permis Casamance est celui qui a réalisé l’étude d’impact environnemental.
Diop Mamadou/Actunet.net

Commentaires

Très bonne nouvelle !!! Il faut IMPERATIVEMENT protéger la CASAMANCE !!! Une excellente décision du Chef de l'Etat... MERCI !

Écrit par : Xx | 04/10/2017

Répondre à ce commentaire

mais le combat doit continuer ... rien n' est gagné!!!! surtout ne pas baisser les bras!

Écrit par : fonvieille jacqueline | 04/10/2017

Excellent ,voila une décision sage du pdt M.SALL

Écrit par : oyster | 04/10/2017

Répondre à ce commentaire

Effectivement, le Président Macky Sall ne sait pas laisser enfumer par l'ingénieur géologue Ibrahima Diaw qui est un cadre, partie prenante dans la Société Astrom qui veut exploiter le Zircon en Casamance. Mais Ibrahima Diaw est aussi le rapporteur de l'étude de l'impact environnemental de l'exploitation du Zircon en Casamance, qu'il a volontairement minimisé... Et pour cause !
Juge et Partie, Ibrahima Diaw n'a pas grugé le Président Macky Sall !
De plus, que la Rébellion Casamançaise qui est contre l'exploitation du Zircon en Casamance, a jeté son ultimatum dans la balance, aux cris de "La Casamance n'est pas à vendre".
La Rébellion Casamançaise a averti que l'exploitation du Zircon entrainerait la reprise des armes en Casamance par l'Armée Rebelle Casamançaise...
Le Président Macky Sall préfère l'option de la paix en Casamance...
Une stabilité régionale... En plus de très bonnes relations avec le nouveau Président gambien Adama Barrow qu'il a aidé à accéder au pouvoir en le recevant à Dakar pour prêter son serment présidentiel... Au contraire, des affronts incessants de Yaya Jammeh qui entretenait la Rébellion Casamançaise et la déforestation de la Casamance...
Le Président Macky Sall a pris une décision sage en sifflant la fin de la récréation du Zircon pour la Casamance !

Écrit par : issa gibb | 04/10/2017

Répondre à ce commentaire

Oui,la nouvelle est excellente,mais rien n'est encore acquis!....il faut rester dans la meme vigilance,la meme mobilisation et ne pas "s'endormir sur ses lauriers"!!!gardons courage et espoir!

Écrit par : catherine volpe | 05/10/2017

Répondre à ce commentaire

Non a lespoitation des sircon

Écrit par : Jean thomas badji | 05/10/2017

Répondre à ce commentaire

Non a lespoitation des sircon

Écrit par : Jean thomas badji | 05/10/2017

Répondre à ce commentaire

Les Casamançais doivent être informés et c'est loin d'être le cas. Il est urgent de silloner la région et d'informer les élus en tout premier car ils sont corruptibles au plus haut point.
Il est clair q'une exploitation du Zircom siginifie la disparition de la côte, de la mangrove, de la forêt et impliquera un exode massif des populations confrontées à une raréfaction des pluies et des récoltes consécutive à cette déforestation, malheureusement déjà bien avancée.

Écrit par : DALLA POZZA | 12/10/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire