13/10/2017

TOTAL VA BIEN

Total Sénégal: un résultat des activités ordinaires en hausse de 139% au terme du 1er semestre 2017

1210-51090-total-senegal-un-resultat-des-activites-ordinaires-en-hausse-de-139-au-terme-du-1er-semestre-2017_M.jpg

Total Sénégal est sorti du premier semestre 2017, avec un résultat des activités ordinaires de 3 milliards de FCFA, en hausse de 139%, comparé à celui de la même période en 2016. Une performance qui peut surprendre car son chiffres d'affaires de 154,7 milliards de FCFA est en repli de -1,5%, comparé à celui des six mois s'achevant le 30 juin 2016.
Total Sénégal n'a pas donné d'explication à cette hausse de son résultat des activités. Mais en 2016, le repli de 52% de cet indicateur, avait été occasionné par une baisse moyenne de 8% des prix des produits pétroliers à la pompe, décidée par le gouvernement sénégalais. Or au moment où cette baisse est intervenue, Total Sénégal comme ses autres concurents du secteur, détenait encore des stocks de produits acquis aux prix anciens.
Cette situation ne s'est pas repétée cette année, parce que les prix à la pompe sont restés stables depuis mars 2016. Mais on peut noter que Total Sénégal continuera d'éprouver des difficultés à tenir les promesses de croissance faites aux investisseurs dans la note d'information qui avait précédé son offre publique initiale.
Les quantités de produits vendues par l'entreprise ont reculé de 5,5% sur la première partie de 2017. La compagnie explique cela par sa décision de réduire son exposition au secteur aeronautique, qui offre moins de marge. Mais il lui faudra aussi faire plus pour accroître le chiffre d'affaires et, partant, la marge pour les investisseurs.
L'action Total Sénégal a réalisé la plus forte chute de son secteur au cours de la séance du 11 octobre 2017 sur la Bourse d'Abidjan, cedant 4,13%. Depuis le début de l'année, elle cumule une perte de valeur de 25%. Avec un dividende de 450 FCFA représentant 2,8% du cours de son action, Total Sénégal est une des sociétés les moins rentables de ce marché financier.
Idriss Linge/agence ecofin

Commentaires

Pourquoi le titre "Tout va bien " alors que la dernière phrase dit exactement le contraire?

Écrit par : Le Chaman | 13/10/2017

Répondre à ce commentaire

Pourquoi le titre "Tout va bien " alors que la dernière phrase dit exactement le contraire?

Écrit par : Le Chaman | 13/10/2017

Répondre à ce commentaire

Pour vendre un article le journaliste doit accrocher le lecteur par un titre ,
quant à l'objectivité elle est laissée au jugement du lecteur ....

Écrit par : oyster | 14/10/2017

Écrire un commentaire