15/10/2017

IMPORTS EN HAUSSE AU MOIS D'AOÛT

Hausse de 26% des importations du Sénégal en août 2017

15079330852440-780x440.jpg

Les importations de biens du Sénégal durant le mois d’août 2017 ont connu une hausse de 25,5% comparées au mois précédent, a appris vendredi APA auprès de la Direction de la prévision et des études économiques (DPEE).Ces importations sont ressorties à 332,3 milliards FCFA contre 264,8 milliards FCFA en juillet 2017, soit une augmentation de 67,5 milliards FCFA(1 FCFA équivaut à 0,0016 dollar). Selon la DPEE, cette situation traduit l’effet de l’augmentation des achats à l’étranger de produits pétroliers (plus 36 milliards), de produits alimentaires (plus 9,6 milliards), de machines, appareils et moteurs (plus 8,5 milliards) et de véhicules, matériels de transport et de pièces détachées automobiles (plus 6,6 milliards).
S’agissant de la hausse des importations de produits alimentaires, elle est imputable aux fruits et légumes comestibles (plus 6,1 milliards) et au riz (plus 4,3 milliards). Elle a été, toutefois, amoindrie par la baisse des importations de maïs (moins 3,1 milliards) et d’ huiles et graisses animales et végétales (moins 2,9 milliards).
Au titre des produits pétroliers, la DPEE avance que la hausse des importations est attribuable, en partie, aux huiles brutes de pétrole (plus 32,8 milliards). Par contre, les importations de produits pharmaceutiques ont connu un repli de 2,5 milliards FCFA durant la période sous revue.
« En glissement annuel, note la DPEE, les importations de biens se sont inscrites en hausse de 30,8 milliards FCFA au mois d’août 2017, passant de 301,5 milliards FCFA à 332,3 milliards FCFA ». Cette orientation est principalement favorisée par la consolidation des achats de machines, appareils et moteurs (plus 14,4 milliards), de produits pétroliers (plus 10,2 milliards) et de produits alimentaires (plus 6,3 milliards).
En revanche, les importations de véhicules, matériels de transport et pièces détachées automobiles et de produits pharmaceutiques se sont respectivement repliées de 13,5 milliards, et 0,7 milliard sur la période.
Les importations de biens, sur les huit premiers mois de 2017, sont évaluées à 2311,4 milliards FCFA contre 1982,1 milliards FCFA sur la même période en 2016, soit une progression de 329,4 milliards en valeur absolue et 16,6% en valeur relative.
Cette hausse reflète la progression de la valeur des principaux produits importés, notamment, les produits pétroliers (plus 85,4 milliards), les machines, appareils et moteurs (plus 62,8 milliards), les produits alimentaires (plus 46,3 milliards), les véhicules, matériels de transport et pièces détachées automobiles (plus 22,1 milliards) et les produits pharmaceutiques (plus 7,1 milliards).
APA

Écrire un commentaire