15/10/2017

TOURISME A SALY: ENTRE OPTIMISME ET SURREALISME

Rentrée touristique: les jalons d’une bonne saison jetés à Saly

DSCN4746.JPG

La rentrée touristique prévue le 26 octobre prochain, toutes les dispositions ont été prises par les acteurs pour la réussite de la saison touristique. Avec l’ouverture de l’Aéroport International Blaise Diagne et le retour des Tours opérators, certains grands hôtels affichent déjà le plein.
Cette année, c’est l’année de la relance du tourisme à Saly. Les acteurs ont posé tous les jalons pour relancer le secteur qui a subi durant ces dernières années un véritable coup de massue. La Sapco a déjà donné le ton avec l’embellissement de l’avenue Malick Ndiaye qui est la route principale, l’installation ou la reprise des lampadaires électriques et solaires dans la station, des panneaux d’orientation et des panneaux numériques à l’entrée de Saly. Un bureau d’information et d’orientation sera ouvert dans les prochains jours et qui permettra de distiller les renseignements utiles aux touristes. Des hôteliers se frottent déjà les mains car pour le moment de grands réceptifs affichent le plein pour la saison touristique dont le démarrage est prévu le 26 octobre prochain. L’ouverture de l’aéroport chez les hôteliers constitue une aubaine chez les hôteliers. Toutes les compagnies aériennes ont déjà négocié des chambres à Saly pour l’année touristique, selon les hôteliers qui affichent un visage radieux. Des responsables hôteliers restent optimistes pour une réussite de la saison et espèrent une hausse de visiteurs par rapport à l’année prochaine. Plusieurs réceptifs qui avaient mis la clé sous le paillasson ou qui ont été cédés vont ouvrir leurs portes et des hôtels sont en train d’être rénovés pour donner de la splendeur. Pour les hôteliers, rien ne peut empêcher une bonne saison car des prémices sont posées avec le retour des Tours Opérators tels que Thomas Cook qui est l’un des plus grands et Look Voyages considéré comme l’un des plus gros pourvoyeurs de touristes. Le centre commercial, situé au cœur de la station qui était en agonie, va ressusciter car ayant un nouveau repreneur. Le nouveau ministre du tourisme Mame Mbaye Niang qui sera l’hôte de Saly la semaine prochaine pour une rencontre de contact avec les acteurs, sera à l’aise et il ne lui reste qu’à booster d’avantage le secteur pour que l’objectif des 3 millions de touristes soient atteints en 2020. Les travaux contre l’érosion côtière financés par la Banque Mondiale vont démarrer au mois d’avril 2018. Ce phénomène a été l’une des causes de la baisse de la Destination Sénégal.
Festival Sen’ Saly
Les acteurs du secteur sont conscients que le balnéaire a subi une crise profonde depuis des années par des concurrences de nouvelles destinations. Les acteurs ont opté pour une revalorisation de la Destination touristique de Saly et ont mis des activités de soutien au tourisme. Pour les acteurs, il urge d’inscrire dans le calendrier un festival annuel avec les artistes de Saly, la Sapco et la mairie de Saly pour valoriser la culture à Saly pour servir de soutien à l’activité touristique. Le premier festival prévu le 5 au 7 décembre 2018, comprendra des spectacles de danse, des concerts, des expositions d’art, des ateliers de musique traditionnelle, etc. A en croire les organisateurs, l’organisation du festival Sen’Saly, aura pour vocation la captation d’un public et la promotion de la marque « Saly », une station balnéaire à découvrir ou à rédécouvrir.
Alioune Diop/petitecotessn.com

Commentaires

Bonjour ,
La reprise du tourisme fait du bien a entendre ,depuis le temps que les hôtels et les professionnels de ce secteur tirent la sonnette d'alarme !!!!,,, enfin un ministre qui a compris que sans touriste le pays disparaitra doucement et celà n'est pas acceptable tant ce pays a d'atouts et de choses à découvrir !!!!! Il faut dire aussi que les billets d'avions deviennent plus attractifs , certaines compagnies font des efforts ! Des familles vont pouvoir voyager à moindre frais car le transport était un des obstacles....
Si les principaux tours opérators reprennent leurs pubs il n'y a pas de raison que le Sénégal ne redeviennent pas le pays le plus visité d'Afrique ,même s'il y a encore beaucoup d'effort à faire dans certains domaines !!!!!!!!
PEUT ËTRE REVERRONS NOUS LE MAGNIFIQUE SITE " PARC CAMPEMENT " DE NIANNING REOUVRIR RAPIDEMENT . JE L' AVAIS TELLEMENT APPRECIE IL Y A QUARANTE ANS !!!!!!!

Écrit par : REVOL | 15/10/2017

Répondre à ce commentaire

Si le billet d’avion et la propreté du pays est du ressort des Sénégalais, Il appartient aux propriétaires toubab à recevoir dignement les vacanciers attendus en leur offrant un hebergement digne de ce nom car le prix n’est pas tout.
La propreté à l’arrivee
Une gazigniere en état de fonctionnement
Une literie et draps correct
Des ustensiles de cuisine
Des douches ou l’eau s’evacue
Du mobilier

Écrit par : Reyser | 17/10/2017

j'espère qu'ils ont tout prévu pour la tranquillité des touristes,que les antiquaires seront éloignés,que les gens puissent sortir dans Saly sans craintes!!!!et que la gendarmerie et la police aura été briffées ,pour stopper leur rackett envers la population,qu'enfin on puisse se sentir bien ,sans racisme

Écrit par : eddy | 15/10/2017

Répondre à ce commentaire

Les pseudo guides arnaqueurs sont tooujours là.

Écrit par : linlin | 15/10/2017

Répondre à ce commentaire

Si maintenant on réussira l‘élimination de la prostitution, Sally serai pas loin du paradis.

Écrit par : Ngajor | 15/10/2017

Répondre à ce commentaire

tourisme = argent = délinquance et prostitution.
Remplacer le tourisme par le travail durable pour tous c'est éliminer la délinquance et la prostitution et contribuer au développement du pays sans intervention extérieure tout en préservant les valeurs humanistes.

Écrit par : bill | 15/10/2017

Tout en précisant tout de même que le touriste "argenté" (ou pas d'ailleurs... certains économisent toute l'année pour se payer "un beau voyage") peut très bien dépenser son argent proprement, sans éprouver le besoin de "fréquenter" des prostitué(e)s avec ou sans mac...

Écrit par : Xx | 15/10/2017

Personne ne dit que c'est le touriste qui crée la délinquance, c'est juste sa présence qui l'attire comme les mouches sont attirées par le miel sans que ce dernier fasse de la provocation ;-)

Écrit par : bill | 15/10/2017

Répondre à ce commentaire

Le Sénégal était une destination familiale,par ailleurs les Sénégalais ne sont pas en reste vis a vis des prostituées pas besoin des touristes étrangers pour ça

Écrit par : eddy | 15/10/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire