18/10/2017

CAP SKIRRING VERS UNE REOUVERTURE DES HÔTELS

Réouverture imminente des hôtels de Cap-Skirring

hotel-maya-cap-skirring-casamance-senegal2.jpg

Le ministre du Tourisme a effectué une visite de prise de contact aux acteurs du secteur touristique du Cap-Skirring dans le département d’Oussouye, région de Ziguinchor. Mame Mbaye Niang a annoncé à cette occasion la réouverture des hôtels pour régler la question de sous-emploi des jeunes.
Le ministre du Tourisme, Mame Mbaye Niang, était au Cap-Skirring dans le département d’Oussouye lundi. La visite entre dans le cadre de prise en contact avec des acteurs touristiques locaux. Il a profité de l’occasion pour donner des assurances aux gens qui s’activent dans ce domaine qui traverse des difficultés. Selon le ministre, tout sera mis en œuvre pour la réouverture rapide des hôtels qui sont actuellement fermés au Cap-Skirring, conformément aux orientations du président de la République. « Votre préoccupation majeure en la matière sera traitée en urgence», a-t-il déclaré en direction des acteurs touristiques du Cap-Skirring qui sont plongés dans un grand désarroi à cause de la fermeture de bon nombre d’hôtels dans la zone. Ici et ailleurs dans le reste des départements d’Oussouye et de Ziguinchor, c’est le tourisme qui fait vivre les villageois. Tous les secteurs d’activités (agriculture, pêche, artisanat, culture, etc.) sont dépendants de ce secteur vital de l’économie régionale. Et selon l’adage, « quand le tourisme marche au Cap-Skiring, tout marche ». Cela est aussi vrai pour les populations des zones touristiques de Kafountine, d’Abéné, de Kabadio et autres localités de la Casamance. Mais, le ministre a exhorté les opérateurs économiques de la région de Ziguinchor à développer le tourisme écologique. A son avis, la Casamance a des atouts énormes avec sa diversité de la faune et culturelle, ses 90 kilomètres de plages, ses nombreux cours d’eau et quelque 130.000 hectares de mangrove.
Mame Mbaye Niang a estimé que c’est le meilleur moyen pour relever et diversifier l’offre touristique nationale par rapport aux concurrents du Sénégal dans ce domaine. Ces concurrents, d’après le ministre du Tourisme, sont en train de prendre des parts du marché sénégalais puisque « nous sommes confrontés au coût élevé du transport qui, malheureusement, à un niveau, ne dépend plus de l’Etat », a estimé le ministre du Tourisme. Il a rappelé que l’Etat a réduit de moitié toutes les taxes aéroportuaires. La promotion du Cap-Skirring et les autres zones touristiques du pays sera assurée par l’agence qui en a la charge.
El Hadj Moussa SADIO/lesoleil.sn

Commentaires

L'annonce du nouveau Ministre du Tourisme, Mame Niang pour la réouverte des hôtels de Cap-Skirring pour relancer le tourisme en Casamance et donner des emplois aux jeunes casamançais dans le tourisme et l'hôtellerie, est la bienvenue...
Mais, le Président de la Fédération de Professionnels des Hôteliers et du Tourisme, Racine Sy avait fait les mêmes annonces, l'année dernière pour la Casamance, en vain et sans résultats...
Gouverner en faisant des annonces ou des mensonges pour faire attendre ce qui n'arrivera pas ???
Le Sénégal et les sénégalais ne devraient s'intéresser qu'aux actes et à l'aboutissement de ces actes
Sinon, il faut sanctionner tous ces beaux parleurs qui les enfument d'année en année !

Écrit par : issa gibb | 18/10/2017

Répondre à ce commentaire

Bonne idée la réouverture des hôtels de Cap Skirring, encore faudrait-il que le trafic aérien suive, car actuellement il y a vraiment pénurie de vols pour cette destination, non seulement pour les hôtels mais pour tous ceux qui veulent aller en Casamance sans passer par Dakar.

Écrit par : zeyna 56 | 18/10/2017

Répondre à ce commentaire

Réduction des taxes aéroport, billet de + en + cher et avion de moins en mois disponible !

Écrit par : Christophe | 18/10/2017

Répondre à ce commentaire

Je cherche trvail nettoyage

Écrit par : marega | 18/10/2017

Répondre à ce commentaire

Je cherche trvail nettoyage

Écrit par : marega | 18/10/2017

Répondre à ce commentaire

Je cherche travail nettoyage au la erauport mon umero tel 775475649

Écrit par : marega | 18/10/2017

Rouvrir quels hôtels ??? Ils sont tous en ruine, il faut d'abord les reconstruire avant de les ouvrir... Savane, en ruine... Royal Cap, en ruine... Royal Kabrousse, en ruine... Les cocotiers, en ruine... Hibiscus peut être encore sauvé mais faut pas tarder. Vraiment ils disent n'importe quoi

Écrit par : Patrice | 19/10/2017

Répondre à ce commentaire

Vous avez bien raison Monsieur Patrice, quand on connait les lieux, comme vous et moi, çà fait sourire mais de tristesse. Comment peut-on berner les gens à ce point ? la plupart ne connaissent pas bien le terrain ! le cocotier que j'emprunte tous les jours pour aller à la plage est en ruine depuis des décennies, le royal Cabrousse est en mode forêt vierge, le savana n'existe pratiquement plus.Il faudrait des années pour tout raser et reconstruire. Quand je pense que déjà l'année dernière on entendait le même discours pour ce qui concerne, la réouverture "imminente" excusez moi du peu !!! du Royal Cabrousse qui soi disant était repris par des marocains et bien je n'ai pas vu le démarrage du chantier encore et nous sommes pratiquement à l'ouverture de la saison.
La Casamance c'est râpé, mort de chez mort, car cela n'intéresse plus personne ! actuellement on peux voyager pour moins cher partout dans le monde, les agences ne vendent plus du tout cette destination.
Je le regrette profondément, pour les locaux, et pour moi-même aussi car j'adore cette région mais le fait est là, la réalité toute nue !!

Écrit par : lacoste | 19/10/2017

Pour attirer le tourisme il faut baisser le prix des billets d'avion et faire des vols direct pourquoi passer par Dakar
Moderniser la station de kérosène au cap
Et surtout arrêter la corruption sur la route avec des fonctionnaires qui ne respecte même pas les touristes !!
Pauvre et belle casamance
Unamoureux des casamancais

Écrit par : Lefebvre | 19/10/2017

Répondre à ce commentaire

"La Casamance c'est râpé, mort de chez mort, car cela n'intéresse plus personne ! "
C'est vrai et ça fait des années que la destination est discréditée, on attire les touristes sur la petite côte, ce n'est pas un hasard si le nouvel aéroport a été construit à proximité de Saly. et encore plus près de Toubab Dialaw.

Mais que faire? les irréductibles amoureux de la Casamance dont je fais partie continueront à atterrir à Dakar, plus difficilement encore étant donné l'éloignement du nouvel aéroport du centre de Dakar.
D'ailleurs j'espère qu'un hôtel est prévu pour ceux qui veulent prendre un vol pour Zig. dès le lendemain de leur arrivée, mais là je rêve un peu non?

Écrit par : zeyna 56 | 19/10/2017

Répondre à ce commentaire

venez par la gambie ???????

Écrit par : flopaty | 23/10/2017

Je ne connais pas la Casamance, mais tous ces commentaires de résidents Casamançais ou Casamançais tout court qui ne parlent que de Casamance "morte de chez mort" et d'hôtels en ruines, prouvent que le nouveau ministre Mame Mbaye Niang nous a enfumé, une fois de plus, une année de plus...
Jusqu'à quand l'enfumage du Tourisme et la construction d'un aéroport en Casamance ???

Écrit par : issa gibb | 19/10/2017

Répondre à ce commentaire

Rassurez vous,ce n'est pas mieux a Saly!!!! tous ses beaux parleurs DU VENT,nouvel airport ...ATTENDONS ,seuls les résidents y trouveront peut-etre leur compte,car ils ont leur maison ,les vacanciers qui veulent venir pour des courtes durée,ne trouveront pas grand-chose qui tiennent encore la route,surtout après la période d'hivernage,et les billets toujours aussi chers,quand on ne veut pas....

Écrit par : chees | 20/10/2017

Répondre à ce commentaire

D'accord avec ces commentaires!Mon mari sénégalais travaille dans le transport touristique et je passe 5 mois au Sénégal par an .Il me parle du manque de touristes,des hôtels trop chers ,de la baisse inquiétante des ressources ,de Saly désert.Air France peut vous emmener en A métique pour 300euros ,mais le double pour le Sénégal.!Le Sénégal est riche mais l'argent se trouve en Europe!Le jeune étudiant que j'ai fait venir en France me dit qu'il aura du mal a trouver un travail dans son pays car trop qualifié, on ne l'embauchera pas.Un autre reste en France car refusé pour même raison!!Que le riches Dakarois en Ferrari qui débarquent à l'hôtel sur la petite côte participent à l'essor de leur pays au lieu de coucher avec des filles mineures qui n'ontque leur corps pour survivre ou faire vivre leur famille.J'ai débordé un peu dans ce commentaire!!Ceci dit j'aime beaucoup ce pays mais je me tiens loin de ces ONG ,j'agis au coup par coup.En ce qui concerne Auchan je croisque c'est un groupe belge et non français je me trompe peut-être..

Écrit par : trouve | 22/10/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire